Meurtre d'Aurélie Fouquet

Huit hommes, parmi lesquels le médiatique braqueur Redoine Faïd, pour la plupart murés dans le silence, face à une famille en quête de "réponses": le 1er mars 2016 s'est ouvert à Paris le procès du meurtre, en 2010, de la jeune policière municipale Aurélie Fouquet.

Parmi les personnes jugées lors de ce procès hors norme – il devrait durer pas moins de 33 jours ! –, trois sont accusées directement du meurtre de la jeune femme de 26 ans.

Le 20 mai 2010 au matin, des policiers tentent d'intercepter près de Paris un véhicule utilitaire portant ce qui ressemble à deux impacts de balle. Pris en chasse sur l'autoroute, les occupants de la camionnette tirent à de multiples reprises sur leurs poursuivants, blessant des automobilistes. Puis, en fin de course, ils ouvrent le feu à Villiers-sur-Marne sur un véhicule de police municipale. A son bord, Aurélie Fouquet est touchée mortellement à la tête. Des témoins parleront d'une véritable "exécution".

12