LuxLeaks : le procès des lanceurs d'alerte ?

Trois hommes sont mis en accusation, deux lanceurs d'alerte et un journaliste, dans le procès emblématique qui s'est ouvert ce mardi 26 avril, à Luxembourg. Valéry Lerouge fait le point sur les enjeux du procès en direct du Grand-Duché.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au-delà des trois hommes, c'est le procès des lanceurs d'alerte qui s'ouvre ce mardi 26 avril. "C'est Edward Snowden, c'est Stéphanie Gibaud, Hervé Falciani en France. Ces hommes et femmes qui un jour sortent du bois pour dénoncer un scandale d'État, une affaire de fraude fiscale à l'échelle internationale au nom de l'intérêt général. C'est en tout cas leur ligne de défense et ils le paient cher en général", explique Valéry Lerouge.

Une décision qui fera jurisprudence

Le procès tombe trois semaines après une autre grande affaire : celle des "PanamaPapers", également révélée par un lanceur d'alerte au Panama. "Hasard du calendrier, ce procès se déroule aussi quelques jours seulement après le vote au Parlement européen d'une directive qui ne va pas tellement dans le sens des lanceurs d'alerte puisqu'elle protège le secret des affaires. Ce jugement va donc donner le ton et créera un précédent sur le sort qu'on réserve aujourd'hui à ces "Robins des Bois" des temps modernes", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT