Incendie de l'hôtel Paris-Opéra : deux ans de prison ferme pour la responsable

Le sinistre avait fait 24 morts en avril 2005. Lors du premier procès, le tribunal correctionnel avait condamné Fatima Tahrour à "trois ans ferme".

L'hôtel Paris-Opéra à Paris le 21 avril 2005, après un incendie qui a fait 24 morts. 
L'hôtel Paris-Opéra à Paris le 21 avril 2005, après un incendie qui a fait 24 morts.  (JOEL SAGET / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La responsable de l'incendie de l'hôtel Paris-Opéra, qui avait fait 24 morts en avril 2005, a été condamnée à deux ans de prison ferme, mardi 12 décembre, en appel. Comme en première instance, une peine de trois ans de prison dont un avec sursis avait été requise par l'avocat général à l'encontre de l'auteure du sinistre, Fatima Tahrour. Lors du premier procès, le tribunal correctionnel était allé au delà des réquisitions et l'avait condamnée à trois ans ferme pour "homicides et blessures involontaires".

Il y a près de onze ans, dans cet hôtel occupé par des familles étrangères et précaires, la jeune femme, 31 ans à l'époque, compagne du veilleur de nuit Nabil Dekali, avait quitté l'établissement, énervée qu'il ne lui prête pas attention après l'avoir fait venir, préférant boire avec des clients et prendre de la cocaïne. En partant, elle avait jeté des habits sur des bougies placées au sol, dans la salle des petits-déjeuners où le couple s'installait la nuit sur une couche improvisée.

A l'audience, la prévenue n'a pas contesté sa responsabilité et réaffirmé n'avoir pas commis un "acte volontaire". Une version que l'avocat général a tenue pour exacte. "Le poids de l'immense culpabilité qu'elle porte pèse plus lourd que la condamnation pénale", a estimé le magistrat, en rappelant que 54 personnes avaient également souffert de blessures.