Justice : ouverture du procès de Yannick Luende Bothelo

Le viol et le meurtre de Marion, 14 ans, avaient suscité une vive émotion à Bouguenais, près de Nantes (Loire-Atlantique). Ce mardi, le procès de son agresseur présumé a débuté.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce mardi, le procès de l'agresseur présumé de Marion Rousset s'est ouvert. Arrivé peu après ses avocats, Yannick Luende Bothelo a décidé de rester mué dans le silence. Assis dans le box des accusés, il ne répondra pas aux questions de la cour d'assises. Le 19 mars 2012, le corps sans vie de Marion, 14 ans, est découvert par une passante près de Nantes (Loire-Atlantique). L'adolescente a été tuée de 68 coups de couteau, après avoir été violée.

Quelle responsabilité pénale ?

À l'époque, l'accusé dit être investi d'une mission divine. La question de sa responsabilité pénale est au centre des débats. "Ce n'est pas un procès facile parce que c'est peut-être un système de défense ces difficultés psychiatriques, mais pas forcément", note Me Yvon Chotard, avocat du père de Marion Rousset. Pendant de longues années, les parents de la jeune victime se sont battus pour obtenir ce procès. Ils espèrent désormais une condamnation à la hauteur de la gravité des faits. Âgé de 29 ans, Yannick Luende Bothelo encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le verdict est attendu pour le 18 novembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT