Justice : le procès de Carling va s'ouvrir

L'explosion avait fait deux morts et six blessés sur le site classé Seveso de Carling, en Moselle. Pour les familles, la sécurité des salariés n'était pas garantie.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Le 15 juillet 2009, les habitants de Carling (Moselle) entendent une forte explosion, un peu avant 15 heures. Sur le site de la plateforme pétrochimique Total, deux ouvriers trouvent la mort et six autres sont blessés. Il aura fallu plus de sept ans de procédure pour que l'enquête débouche sur un procès. Ce dernier s'ouvrira lundi 29 février.

Total Petrochemical et le directeur du site comparaissent devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines pour homicides involontaires.

Quelle responsabilité pour Total ?

Un employé décédé avait tenté de redémarrer un vapocraqueur, une énorme machine qui transforme un dérivé du pétrole avec du gaz sous pression pour fabriquer de l'éthylène. C'est à ce moment-là que l'explosion est arrivée.

Les familles veulent voir établie la responsabilité de Total et de ses cadres. Le procès devrait durer une semaine. L'entreprise risque une lourde amende et l'ancien directeur jusqu'à plusieurs années de prison. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)