Enquête : des milliers de personnes flouées après un placement dans les énergies renouvelables

On leur avait proposé d'investir dans l'éolien ou le solaire, mais tous les projets ne se sont pas réalisés. Au final 40 millions d'euros se seraient évaporés.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Ils rêvaient de faire fructifier leur épargne, mais ils ne reverront peut-être jamais leur argent. Sur Internet, des milliers de Français pensaient avoir déniché le placement miracle. 7% d'intérêt tout en finançant des énergies propres. C'est le cas de Philippe Barbet, président de l'association des victimes "Adief 7". Sur le papier, les projets étaient alléchants, financement de panneaux photovoltaïques dans le Doubs, construction d'éoliennes en Guyane. Philippe Barbet y investit plus de 100 000 euros. Comme lui des centaines de personnes y ont investi toutes leurs économies.

Alerte de l'autorité des marchés financiers

C'est une société, "FSB Holding" qui proposait par l'intermédiaire de l'une de ses filiales, ces 7% d'intérêt ou une défiscalisation pour inciter à investir dans les énergies renouvelables. Problème, tous les projets n'ont pas vu le jour. Des centaines d'épargnants y ont investi 40 millions d'euros au total.
 
En juin dernier, l'autorité des marchés financiers donne l'alerte . "Il a été révélé que très certainement  les rendements qui avaient été promis à ces particuliers avaient été versés grâce à l'argent de nouveaux investisseurs et c'est ça qui pose un problème majeur dans cette affaire", explique Me Hélène Féron-Poloni, avocate d'une partie des plaignants. L'enquête est désormais entre les mains de la brigade financière.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un immense champ de panneaux solaires présenté dans le zapping des régions, le 14 novembre 2012.
Un immense champ de panneaux solaires présenté dans le zapping des régions, le 14 novembre 2012. (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)