Bretagne : procès d'une arnaque

Le procès du "Madoff breton" s'ouvre ce jeudi 9 mars. Jean-Jacques Defaix est soupçonné d'avoir détourné les fonds de 1 500 épargnants.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Jacques Defaix est un homme d'affaires, qui inspirait la confiance à tous les épargnants qui lui avaient confié leurs économies. Aujourd'hui, ils ont tout perdu et ils lui demandent des comptes. Pourtant, l'idée était séduisante, Jean-Jacques Defaix, un autodictate dynamique, avait créé entre 2007 et 2010 un système de coopératives pour aider au financement des entreprises locales. 

Plus de 34 millions d'euros versés

Des centaines d'épargnants, séduits par le caractère éthique du projet, ont versé plus de 34 millions d'euros aux coopératives. Mais 11 millions seulement seraient parvenus aux entreprises, le reste semble s'être envolé. Poursuivi pour escroquerie, Jean-Jacques Defaix dément toutes malversations. Dans la région, l'affaire fait grand bruit. Les épargnants grugés en veulent aussi aux banques, qui ont donné l'aval à ce projet fumeux dans l'affaire de celui qu'on appelle aujourd'hui le "Madoff breton".

Le JT
Les autres sujets du JT
La somme a été réglée intégralement en liquide.
La somme a été réglée intégralement en liquide. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)