Affaire Jacqueline Sauvage

Le 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage tire à trois reprises dans le dos de son mari, âgé de 65 ans, après plusieurs dizaines d'années d'enfer conjugal. La veille, le fils s'est suicidé et comme leur mère, les trois filles ont été violées et battues. "Notre père est décédé et pour moi, c'est un soulagement", déclare l'une d'elles lors du procès, violée à l'âge de 16 ans et victime de graves violences alors qu'elle était devenue une adulte.

Jacqueline Sauvage a été condamnée à dix années de réclusion par la cour d'assises du Loiret, en octobre. L'avocate générale avait requis entre 12 et 14 ans de prison, mais sans retenir la préméditation contre Jacqueline Sauvage. La peine a été confirmée en appel, le 3 décembre.

A la suite de cette condamnation, des proches et des personnalités ont monté un comité de soutien, appelant à une grâce présidentielle. 

12