VIDEO. A Ajaccio, des manifestants scandent des slogans racistes dans plusieurs quartiers de la ville

Pour la deuxième journée consécutive, une centaine de manifestants sont descendus dans les rues d'Ajaccio, samedi, pour protester dans plusieurs quartiers populaires de la ville contre l'agression de deux pompiers et d'un policier durant la nuit de Noël.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"On est chez nous", "Arabes dehors"... Pour la deuxième journée consécutive, une centaine de manifestants sont à nouveau descendus dans les rues d'Ajaccio (Corse du Sud), samedi 26 décembre, pour protester dans plusieurs quartiers populaires de la ville contre l'agression de deux pompiers et d'un policier durant la nuit de Noël. Le cortège, étroitement encadré par un dispositif conséquent de gendarmes mobiles et de CRS, s'est dispersé en fin de journée.

Des portes brisées, et des tags racistes inscrits sur des murs

Les portes vitrées de trois halls d'entrée du quartier des Jardins de l'Empereur ont notamment été brisées à coups de pierre par un manifestant. Selon des journalistes présents sur place, des tags racistes ont également été inscrits sur certains murs, et des insultes xénophobes ont été scandées par la foule. 

Vendredi, une salle de prière musulmane avait déjà été saccagée, en marge d'une manifestation similaire, aux Jardins de l'Empereur, la cité où a eu lieu l'agression des pompiers et du policier.

Des manifestants défilent dans les rues d'Ajaccio (Corse du Sud) aux cris de "On est chez nous" et "Les Arabes dehors", le 26 décembre 2015.
Des manifestants défilent dans les rues d'Ajaccio (Corse du Sud) aux cris de "On est chez nous" et "Les Arabes dehors", le 26 décembre 2015. (MAXPPP)