Agression de pompiers à Ajaccio la nuit de Noël : cinq nouvelles personnes interpellées

Les sapeurs-pompiers avaient été appelés pour intervenir après le déclenchement d'un incendie volontaire. Il s'agissait en fait d'un guet-apens.

Les pompiers avec un drapeau corse dans une caserne d'Ajaccio, le 29 décembre 2015, en soutien à leurs collègues agressés.
Les pompiers avec un drapeau corse dans une caserne d'Ajaccio, le 29 décembre 2015, en soutien à leurs collègues agressés. (PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La police a procédé, lundi 1er février au matin, à cinq nouvelles interpellations dans le cadre de l'enquête sur l'agression de pompiers à Ajaccio, survenue dans la nuit de Noël, indique le parquet d'Ajaccio, lundi 1er février. Les sapeurs-pompiers avaient été appelés, dans la nuit du 24 au 25 décembre, dans le quartier populaire des Jardins de l'Empereur pour intervenir après le déclenchement d'un incendie volontaire. Ils avaient été attaqués par une cinquantaine d'individus cagoulés. Piégés dans ce guet-apens, deux pompiers et un policier avaient été blessés.

Une série de manifestations après les agressions

Agés de 16 à 25 ans, les cinq jeunes hommes interpellés ont été placés en garde à vue, a-t-on précisé de même source. 
Après les incidents de la nuit de Noël, des habitants d'Ajaccio s'étaient rassemblés pour soutenir les pompiers. Certains d'entre eux ont manifesté dans le quartier des Jardins de l'Empereur et ont saccagé le local d'une association abritant une salle de prière musulmane. Les manifestations, dans une ambiance tendue, avaient duré plusieurs jours.