Mégots, barbecue, débroussaillage... Cinq conseils pour éviter de déclencher des incendies

Un violent feu touche lundi le Vaucluse alors que le Var a été placé en "risque incendie de forêt exceptionnel" et les Bouches-du-Rhône en "risque très sévère", lundi.

 Incendie de pinède à Mailhac et aux abords de Bizes-Minervois (Aude), le 13 juillet 2016. 
Incendie de pinède à Mailhac et aux abords de Bizes-Minervois (Aude), le 13 juillet 2016.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans les Pyrénées-Orientales, l'erreur humaine est à l'origine de 4 départs de feux sur 5, selon le journal L'Indépendant. Alors qu'un violent incendie touche le Vaucluse, lundi 24 juillet, les préfectures des deux départements ont interdit l'accès à de nombreux massifs forestiers dans le Sud-Est. Franceinfo vous donne cinq conseils pour éviter de déclencher un incendie. 

>> Incendies : Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Var... Suivez l'évolution de la situation dans le Sud-Est dans notre direct

Eviter de jeter son mégot n'importe où

Vous ne le savez peut-être pas, mais il est interdit en voiture de jeter un mégot de cigarette sur le bas-côté des routes qui longent les forêts, bois ou pinèdes, ou à pieds lors d'une promenade ou d'une randonnée, comme le rappelle le site Prévention incendie. Ce geste est d'ailleurs passible d'une amende de 135 euros. "L'incandescence de la cigarette, la végétation et le vent sont les conditions réunies pour un départ de feu très rapide", explique le site. Le département des Bouches-du-Rhône a même interdit, par arrêté, de griller une cigarette près des zones à risques.

Etre vigilant quand on fait un barbecue

Si l'été est pour certains synonyme de grillades, les barbecues peuvent entraîner des départs de feux. La preuve en images, où un barbecue met soudainement le feu à l'arbre sous lequel il est posé :

Pour éviter les accidents de ce type, il est conseillé d'éviter d'allumer un barbecue à moins de 200 m d'un espace boisé. Certains départements vont même jusqu'à interdire l'utilisation de ceux-ci, par arrêtés préfectoraux. Il vaut mieux favoriser les barbecues à gaz que ceux à bois ou qui utilisent des charbons de bois, car ils produisent des flammèches.

Pour les riverains qui vivent près de zones boisées, Prévention incendie explique que les barbecues doivent être solidaires d'un mur de la maison, comporter une cape, être positionnés au centre d'une aire incombustible et que la cheminée doit être équipée d’une grille pour éviter la diffusion de particules incandescentes. "Il est prudent de disposer d’une arrivée d’eau à proximité", est-il encore conseillé. 

Ne pas allumer de feu dans une zone à risque

Si le conseil semble élémentaire, il est important de le rappeler : le Code forestier interdit toute l'année de "porter ou d’allumer du feu à l’intérieur et jusqu’à 200 m des bois, forêts, plantations, landes et maquis"Le Parisien rapportait ainsi, le 16 juillet, que de nombreux campeurs ont été verbalisés aux abords de la forêt de Fontainebleau en Seine-et-Marne. Des agents de l’Office national des forêts (ONF) accompagnés de collègues de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont verbalisé, à hauteur de 135 euros, plusieurs adeptes de feux de bivouac. "Lors de la dernière opération, le 24 juin, on en a verbalisé dix ! Des grimpeurs, des scouts, des amis réunis pour un anniversaire... ", déplore l'un d'entre eux au journal. 

Débroussailler et ne pas brûler les déchets verts

Si vous vivez sur une bande de 200 m autour des zones exposées aux risques d'incendie de forêt, vous êtes dans l'obligation de débroussailler votre terrain selon le Code forestier. Car "sur un terrain parfaitement débroussaillé, le feu passe sans grands dommages et le travail des sapeurs-pompiers est sécurisé et facilité", explique le site Prévention incendie.

Cela évite aussi, selon les experts, la propagation d'un feu accidentel. "Concrètement, il convient d'élaguer les arbres et de rompre les continuités (en hauteur et en largeur), de supprimer tous les arbustes sous les arbres, de supprimer ceux-ci s'ils sont morts ou d'ôter la litière sèche dans un rayon de 10 m autour de la maison notamment."

Attention cependant à ne pas brûler les déchets issus de ce débroussaillage. La combustion de ces déchets est strictement réglementée, en particulier lors des périodes estivales, en raison du risque d'incendie et de l'importante pollution de l'air qu'il provoque. Du 1er juin au 30 septembre (mais aussi toute l'année lorsque le vent souffle à plus de 40 km/h) le brûlage est interdit.

Ne pas laisser traîner des bouteilles en verre

Les bouteilles en verre, abandonnées en forêt, peuvent aussi être source de départ de feu comme le rappelle Régis Demay, chef du groupement prévision-opération des sapeurs-pompiers d’Ille-et-Vilaine au journal Ouest-France. Les bouteilles, lorsqu'elles jonchent le sol, peuvent produire un effet loupe et enflammer les herbes des environs.