Le Havre : les pompiers sont à bout

En sous-effectifs et dépassés, certains soldats du feu de Seine-Maritime évoquent leur détresse auprès de France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a des messages de colère sur les murs et sur les véhicules de la caserne des pompiers du Havre en Seine-Maritime. Depuis plusieurs semaines, ils sont à bout. Le visage caché, ils décrivent un quotidien éprouvant. "Je prends des somnifères pour dormir et je suis sous antidépresseur. À 30 ans, c'est dommage", témoigne un soldat du feu auprès de France 3.

30 postes supprimés en trois ans

Sur les 189 pompiers de la caserne, 40 sont en arrêt de travail. Le sous-effectif est chronique et pour ces hommes, chaque prise de service devient un moment d'angoisse. "Il n'y a plus de sourire le matin à l'appel. Et je ne me sens plus dans l'état d'esprit d'aider les gens étant moi-même dans un mal-être constant et permanent. Ce sont les gens qui en pâtissent du coup", témoigne un pompier. Selon les syndicats, 30 postes ont été supprimés en moins de trois ans alors que les interventions ont augmenté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camion de pompier le 12 janvier 2011 à Paris. (Photo d\'illustration)
Un camion de pompier le 12 janvier 2011 à Paris. (Photo d'illustration) (LOIC VENANCE / AFP)