Incendies : lutte acharnée en Grèce contre trois incendies

Les pompiers grecs mènent une lutte acharnée depuis trois jours. Devant l'ampleur du phénomène, le pays demande des renforts à l'Union européenne.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une catastrophe écologique. L'un des poumons d'air de la région d'Athènes brûle depuis trois jours. Sur place, plus de 200 pompiers, renforcés par des avions, des hélicoptères, et une centaine de militaires, s'activent contre l'incendie. Mais les moyens employés ne suffisent pas. Des habitants viennent leur prêter main-forte. Les flammes se sont intensifiées dans la nuit de lundi à mardi 15 août.

Une dizaine de maisons détruites

Des températures élevées et un vent constant de 40km/h ont attisé les multiples foyers. En trois jours, 146 départs de feu ont été enregistrés dans le pays. S'il n'y a pas eu de blessé, au moins une dizaine de maisons ont été détruites. Et les habitants craignent que la situation s'aggrave encore. Depuis le début de l'été, la Grèce était relativement épargnée par les incendies. Les autorités locales attribuent plusieurs départs de feu à des actes criminels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers luttent contre les flammes dans la nuit de dimanche à lundi 14 août 2017 à Kalamos, au nord d\'Athènes (Grèce).
Des pompiers luttent contre les flammes dans la nuit de dimanche à lundi 14 août 2017 à Kalamos, au nord d'Athènes (Grèce). (COSTAS BALTAS / REUTERS)