DIRECT. Incendies en Haute-Corse : les feux sont contenus, mais 2 000 hectares de végétation ont brûlé

Un homme est soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu, selon le préfet Gérard Gavory. Il a été arrêté et placé en garde à vue à Bastia.

Un bombardier d\'eau survole la zone dévastée par un incendie au Cap Corse (Haute-Corse), samedi 12 août 2017.
Un bombardier d'eau survole la zone dévastée par un incendie au Cap Corse (Haute-Corse), samedi 12 août 2017. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Un homme a été placé en garde à vue dans la nuit à Bastia, en Haute-Corse, où plusieurs feux ont parcouru en quelques heures plus de 2 000 hectares de végétation. "L'homme, soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu à Bastia (vendredi soir) a été arrêté vers 1 heure", a précisé le préfet Gérard Gavory, samedi 12 août.

La situation est stabilisée. Les flammes ne progressent plus sur le front des deux incendies auxquels fait face la Haute-Corse, car la diminution de l'intensité du vent permet aux pompiers de progresser contre les flammes.

Dans le Cap Corse, 1 800 hectares ravagés. L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans le Cap Corse, la pointe nord de l'île, a parcouru 1 800 hectares. Il "ne présente plus une menace pour les habitants", explique la préfecture. Vendredi soir, 150 vacanciers ont été évacués à titre préventif d'un camping de Sisco.

A Manso, des évacuations préventives. Le second sinistre, qui touche la commune de Manso, dans la région de la Balagne, a parcouru 150 hectares. Ce feu de maquis et de forêt, difficilement accessible, "ne progresse plus".

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#INCENDIES

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #INCENDIES

20h36 : L'homme soupçonné d'être responsable de cinq départs de feux dans la nuit de vendredi à samedi à Bastia a vu sa garde à vue prolongée de 24 heures, affirme une source judiciaire à l'AFP. Il conteste les faits qui lui sont reprochés, mais a été reconnu visuellement par un témoin, explique cette même source.

18h27 : Voici quelques images des pompiers à l'œuvre contre l'incendie dans le Cap Corse (Haute-Corse), et des dégâts que le sinistre a occasionné, sur les communes de Sisco, Corbara et Pietracorbara. Le feu a parcouru 1 800 hectares.









(PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

18h23 : Revenons sur les principales infos de cet après-midi :

• Grand favori du décathlon, le Français Kevin Mayer a failli tout perdre au saut à la perche, mais bénéficie d'une nette avance alors qu'il ne reste que deux épreuves. Prochaine étape : le javelot, à 19h55. Suivez les Mondiaux en direct.

• Le plus gros sinistre en Haute-Corse, dans la région du Cap Corse, ne menace plus les habitants, annonce la préfecture. Un second incendie, plus au Sud, "ne progresse plus". Des feux de forêt se sont déclaré dans le Gard et à Aix-en-Provence. Suivez notre direct.

• Le scandale sanitaire concerne désormais quinze pays de l'UE. Franceinfo récapitule dans cet article ce qu'il faut savoir sur la contamination des œufs au fipronil, partie de Belgique et des Pays-Bas.

Il y avait 720 km de bouchons sur les routes lors du pic de circulation du week-end, peu avant 13 heures, selon Bison Futé. C'est 100 km de moins que l'an dernier. Demain, la journée est classée orange pour les départs dans le Sud-Est, verte ailleurs.

18h01 : #incendie à Aix en Provence @laprovence

18h01 : Nouvel incendie sur Aix malgré le passage des Canadairs les flammes s'étendent #incendie #aixenprovence

18h02 : Bonjour @Emilie. Le Sdis des Bouches-du-Rhône n'a pas encore communiqué sur cet incendie, mais La Provence explique qu'il s'est déclaré dans les quartiers sud d'Aix-en-Provence, et que des pompiers sont sur place. Des internautes publient des photos du sinistre sur Twitter.

18h01 : Bonjour, incendie à Aix-en-Provence. Canadair et hélicoptère interviennent. Des Infos ?

17h22 : 8 hectares brûlés 64 sapeurs-pompiers engagés. Moyens aériens de sécurité civile sur place. Soyez vigilants à proximité #FDF2017#chusclan





17h21 : Bonjour @Héloïse. Les pompiers du Gard signalent bien qu'un feu s'est déclaré sur la commune de Chusclan, située à proximité de l'autoroute A7. Mais ils n'évoquent pas de perturbations ni de flammes de l'autre côté de la voie, et leurs homologues du Vaucluse, où se situe l'autoroute, ne parlent d'aucun incendie de leur côté.

17h21 : Il semblerait qu'un feu se soit declaré à Orange (84) et qu'il fasse des ravages de part et d'autre de l'A7 ?!

17h18 : Le second incendie, plus au Sud, sur la commune de Manso, a parcouru 150 hectares mais "ne progresse plus", explique toujours la préfecture. Soixante-treize pompiers sont engagés pour l'éteindre.

17h17 : Deux incendies sont toujours en cours en Haute-Corse. Le premier, qui a parcouru 1 800 hectares sur les communes d'Ogliastro, Pietracorbara et Sisco, dans le Cap Corse, "ne présente plus de menace pour les habitants", explique la préfecture. Aucune habitation n'a été détruite, et les 882 personnes évacuées hier soir ont pu regagner leur domicile. Au total, 176 pompiers, trois Canadair et 4 Tracker sont toujours mobilisés.

14h06 : Voici un nouveau point sur l'actualité de cet après-midi :

• L'avant-dernière journée des Mondiaux d'athlétisme se déroule à Londres. Le Français Kevin Mayer est en tête du décathlon. Pour suivre les épreuves, rendez-vous dans notre direct.


• Trois incendies sont en cours en Haute-Corse, attisés par de forts vents, dans le Cap Corse, en Balagne et à Bastia. Un homme soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu a été placé en garde à vue.

• L'escalade verbale continue entre Washington et Pyongyang. Comment réagissent les voisins de la Corée du Nord face à la menace d'un conflit ouvert avec les Etats-Unis ? Réponse ici.


• Le scandale sanitaire concerne désormais quinze pays de l'UE. Franceinfo récapitule dans cet article ce qu'il faut savoir sur la contamination des œufs au fipronil, partie de Belgique et des Pays-Bas.

12h02 : Il est midi ! Avant de déjeuner, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce matin.

Trois incendies sont en cours en Haute-Corse, attisés par de forts vents, dans le Cap Corse, en Balagne et à Bastia. Un homme soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu a été placé en garde à vue.

• L'escalade verbale continue entre Washington et Pyongyang. Comment réagissent les voisins de la Corée du Nord face à la menace d'un conflit ouvert avec les Etats-Unis ? Réponse ici.


• Le scandale sanitaire concerne désormais quinze pays de l'UE. Franceinfo récapitule dans cet article ce qu'il faut savoir sur la contamination des œufs au fipronil, partie de Belgique et des Pays-Bas.

Week-end chargé sur les routes. Bison futé prévoit un samedi rouge et noir dans les deux sens de circulation.

11h53 : Plusieurs centaines d'hectares sont partis en fumée depuis hier dans la région du Cap Corse, dans le nord de l'île. Franceinfo s'est rendu sur place.

(FRANCEINFO)

11h06 : Le préfet de Haute-Corse précise toutefois que "le feu à Sisco est stabilisé mais reste actif sur les hauteurs". "Il ne menace plus les biens ni les personnes", ajoute-t-il.

11h04 : "Aujourd'hui, Sisco est un paysage lunaire, c'est la désolation." Le maire de la ville de Haute-Corse, Ange-Pierre Vivoni, indique sur franceinfo que "l'incendie n'est pas encore fixé" et estime qu'il pourrait durer encore "4 à 5 jours, voire une semaine, en espérant que la météo soit de notre côté".

10h00 : Deux Canadair tentent ce matin encore d'éteindre les flammes à Sisco. Un troisième appareil est attendu dans la matinée, pour appuyer les 230 sapeurs-pompiers au sol. Environ 140 hommes (70 venus venus d'Occitanie et 70 autres marins-pompiers de Marseille) sont en outre attendus en renfort sur l'île.

09h52 : Les incendies qui se sont déclarés hier soir à Bastia ont été maîtrisés. Au Cap Corse, le feu est désormais "stabilisé" sur la côte mais reste "actif sur la commune de Sisco", a précisé le préfet de Haute-Corse.



(Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP)

09h21 : Environ 2 000 hectares de maquis ont été détruits dans le nord de la Corse par trois incendies, attisés par des vents soufflant jusqu'à 120 km/h. Près de 900 personnes ont été évacuées à titre préventif.

(PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

09h10 : Un homme a été placé en garde à vue cette nuit à Bastia. Soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu hier soir, il a été arrêté vers 1 heure du matin, a précisé le préfet de Haute-Corse.

09h04 : Nous sommes le 12 août, il est 9 heures, voici les titres :

Trois incendies sont en cours en Haute-Corse, attisés par de forts vents, dans le Cap Corse, en Balagne et à Bastia. Un homme soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu a été placé en garde à vue.

• L'escalade verbale continue entre Washington et Pyongyang après de nouvelles menaces de Donald Trump de recourir à la force contre la Corée du Nord. Si la Corée du Nord s'attaque à l'île de Guam, elle "le regrettera rapidement", a mis en garde Donald Trump.


• Le scandale sanitaire concerne désormais quinze pays de l'UE. Franceinfo récapitule dans cet article ce qu'il faut savoir sur la contamination des œufs au fipronil, partie de Belgique et des Pays-Bas.

Week-end chargé sur les routes. Bison futé prévoit un samedi rouge et noir dans les deux sens de circulation.

08h37 : #InfoRoute La RD 80 est toujours coupée entre Erbalunga et Santa Severa

08h37 : 1800 ha parcourus Feu toujours actif hauteurs de #Sisco 2 Canadairs sur site bientôt rejoints par un 3e

08h37 : Ce matin, les pompiers sont toujours à pied d'œuvre pour venir à bout des flammes.

08h42 : Depuis vendredi, trois feux ont parcouru plus de 1 800 hectares de végétation sans faire de victime. Près d'un millier de personnes ont été évacuées de deux campings et de hameaux dans le nord de l'île, à Sisco et Pietracorbara.

08h35 : "L'homme, soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu à Bastia a été arrêté vers 1 heure" cette nuit, précise le préfet de Haute-Corse Gérard Gavory.

08h32 : Un homme a été placé en garde à vue après les incendies en Haute-Corse, annonce le préfet.