Attaque à l'aéroport d'Orly

Un homme a été abattu par les forces de sécurité, le 18 mars 2017, dans le hall 1 de l'aéroport d'Orly, après avoir tenté de dérober l'arme d'une militaire membre d'une patrouille de l'opération Sentinelle. Peu avant, "cet individu avait été remarqué" à Vitry-sur-Seine "pour un carjacking" a précisé le ministre de l'Intérieur. A l'aube, il avait par ailleurs blessé un policier à Garges-Lès-Gonesse (Val-d'Oise), lors d'un contrôle.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi de l'enquête. L'individu était connu "des services de police et de renseignement", a précise Bruno Le Roux. Âgé de 39 ans, il avait neuf mentions sur son casier judiciaire pour des faits de droit commun, des affaires de vols et de stupéfiants notamment, a indiqué une source policière à franceinfo. Soupçonné de radicalisation, il avait également fait l'objet d'une perquisition administrative, toujours selon une source policière.

12