Attaque contre des militaires à Levallois-Perret : Emmanuel Macron félicite les "forces de l'ordre qui ont appréhendé l'auteur de l'attaque"

L'homme interpellé est un Algérien connu des services de police. En revanche, il n'était pas fiché S. Les enquêteurs doivent encore déterminer s'il s'agit bien de l'individu qui a foncé sur les militaires ce matin. 

Des policiers et des pompiers sur les lieux où une voiture a renversé un groupe de militaires de l\'opération Sentinelle, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 9 août 2017.
Des policiers et des pompiers sur les lieux où une voiture a renversé un groupe de militaires de l'opération Sentinelle, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 9 août 2017. (THIERRY CHAPPE / AFP)
avatar
Vincent MatalonKocila MakdecheVincent DanielFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

L'automobiliste interpellé sur l'A16 est de nationalité algérienne, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Cet homme, soupçonné d'avoir volontairement renversé des militaires de l'opération Sentinelle mercredi 9 août au matin à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), est inconnu des services de renseignement, mais connu des services de police pour des petits délits. Contrairement à ce qu'avaient d'abord déclaré des sources proches de l'enquête, il se trouve en France en situation régulière. Il a été arrêté sur l'autoroute A16 en début d'après-midi, à bord d'une BMW de location. Une interpellation saluée par le président sur Twitter. "Félicitations aux forces de l'ordre qui ont appréhendé l'auteur de l'attaque", a écrit Emmanuel Macron. L'évolution de la situation, mercredi 9 août, dans ce direct.

Trois militaires gravement blessés. L'attaque a eu lieu aux alentours de 8 heures du matin vers la place de Verdun, à Levallois-Perret. Six militaires ont été blessés, dont trois gravement, a précisé la ministre des Armées, Florence Parly, précisant qu'il s'agissait de six militaires du 35e régiment d'infanterie de Belfort. Elle s'est rendue au chevet des trois militaires légèrement blessés à Bégin, en compagnie du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Une enquête a été ouverte. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour "tentative d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste et d'association de malfaiteurs terroriste criminelle". "Nous savons que c'est un acte délibéré, ce n'est pas un acte accidentel", a affirmé le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Un Algérien connu des services de police. L'homme interpellé sur l'autoroute A16 "à bord du véhicule recherché" est un Algérien en situation régulière sur le territoire français, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. L'homme n'est pas fiché S, il était inconnu des services de renseignement, mais connu des services de police pour des petits délits.

L'homme interpellé et un policier blessés par balles. L'individu interpellé a été blessé par balles lors de son interpellation. Un policier de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) a lui aussi été blessé par balles. Les enquêteurs cherchent à vérifier si l'individu interpellé est celui qui a foncé sur des militaires ce matin. Emmanuel Macron a adressé, sur Twitter, ses "félicitations aux forces de l'ordre qui ont appréhendé l'auteur de l'attaque". Le chef de l'Etat a également apporté son "soutien aux militaires attaqués dans le cadre de leur mission de protection", assurant que "les blessés sont entre les meilleures mains".

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#LEVALLOIS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LEVALLOIS

00h30 : Avant de suspendre ce live, on fait un dernier point sur l'actualité de ce mercredi :


Emmanuel Macron a adressé sur Twitter ses "félicitations aux forces de l'ordre qui ont appréhendé l'auteur de l'attaque" perpétrée dans la matinée contre des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Un suspect a été arrêté sur l'autoroute A16 dans le Pas-de-Calais. Il a été blessé par balles par les policiers de la BRI. D'après les informations de franceinfo, il s'agit d'un Algérien, en situation régulière, connu des services de police pour des petits délits, mais pas fiché S.

Le ton continue de monter entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Alors que Donald Trump avait déjà promis "le feu et la fureur", Pyongyang répond ce soir en estimant que le président américain est "dépourvu de raison, seule la force absolue peut fonctionner sur lui". Franceinfo revient sur cette escalade verbale dans cet article.


• Le Parlement vote définitivement et à une large majorité le second volet de la loi de moralisation de la vie politique, qui supprime notamment la réserve parlementaire.

Le ministère de l'Agriculture diligente une enquête chez tous les fabricants français d'ovoproduits. Sept pays européens sont pour l'instant concernés par le scandale des œufs contaminés au fipronil, un insecticide "modérément toxique" pour l'homme, selon l'OMS.

23h04 : "On est plus inquiètes quand ils sont en France que quand ils sont à l'étranger". Laetitia, à la tête du mouvement Femmes de militaires en colère, a exprimé, sur franceinfo, sa colère contre le traitement réservé aux soldats après l'attaque de six militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

22h48 : #A16 réouverte dans les deux sens, déviations mises en place levées

22h48 : L'autoroute A16, coupée dans les deux sens à hauteur de Marquise (Pas-de-Calais), a rouvert indique la préfecture du Pas-de-Calais sur son compte Twitter. La fermeture faisait suite à l'interpellation sur cette autoroute de l'automobiliste soupçonné d'avoir renversé volontairement six militaires de l'opération Sentinelle ce mercredi matin à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

20h22 : Justement, France 2 est revenu en détail sur cette violente interpellation.

20h21 : France 2 assure ce soir que le suspect a été touché de plusieurs balles lors de son interpellation sur l'A16.

20h05 : A 20 heures, on fait le point sur l'actualité de ce mercredi soir :

Une voiture a foncé ce matin sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant six blessés. Deux d'entre eux sont dans un état sérieux, mais leur pronostic vital n'est pas engagé. Le conducteur a pris la fuite.

Un suspect a été arrêté sur l'autoroute A16 dans le Pas-de-Calais. Il a été blessé par balles par les policiers de la BRI. D'après les informations de franceinfo, il s'agit d'un Algérien, en situation régulière, connu des services de police pour des petits délits, mais pas fiché S.

• Le Parlement vote définitivement et à une large majorité le second volet de la loi de moralisation de la vie politique, qui supprime notamment la réserve parlementaire.

Le ministère de l'Agriculture diligente une enquête chez tous les fabricants français d'ovoproduits. Sept pays européens sont pour l'instant concernés par le scandale des œufs contaminés au fipronil, un insecticide "modérément toxique" pour l'homme, selon l'OMS.

19h46 : Félicitations aux forces de l'ordre qui ont appréhendé l'auteur de l'attaque. La vigilance reste un devoir de tous les instants.

19h46 : Soutien aux militaires attaqués dans le cadre de leur mission de protection. Les blessés sont entre les meilleures mains.

19h45 : Emmanuel Macron réagit sur Twitter à l'attaque dont ont été victimes les militaires de la force Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Le président leur apporte son soutien et félicite les forces de l'ordre qui ont interpellé l'agresseur présumé.

18h45 : Contrairement à ce que nous annoncions il y a quelques minutes, l'Algérien arrêté sur l'autoroute A16 dans le Pas-de-Calais et soupçonné d'avoir foncé sur des militaires de l'opération sentinelle se trouve en France en situation régulière. Plusieurs sources nous avaient pourtant assuré l'inverse.

18h14 : 18 heures. Le moment est venu de faire un nouveau point sur l'actualité :

Une voiture a foncé ce matin sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant six blessés. Deux d'entre eux sont dans un état sérieux, mais leur pronostic vital n'est pas engagé. Le conducteur a pris la fuite.

Un suspect a été arrêté sur l'autoroute A16 dans le Pas-de-Calais. Il a été blessé par balle par les policiers de la BRI. D'après les informations de franceinfo, il s'agit d'un Algérien, en situation irrégulière, connu des services de police pour des petits délits, mais pas fiché S.

Grande tension autour du dossier nord-coréen. Donald Trump a lancé des menaces apocalyptiques contre la Corée du Nord en raison de ses ambitions militaires, lui promettant le "feu et la colère". De son côté, Pyongyang a dénoncé des "paroles et actions" qui aggravent la situation.

Christophe Lemaitre court à 21h55 pour décrocher son ticket pour la finale du 200 m, lors de Mondiaux d'athlétisme de Londres. Autres Français à suivre : Maeva Danois pour le 3000 m steeple et Quentin Bigot pour le marteau.

Les Françaises vont affronter le Japon pour leur premier match de la Coupe du monde féminine de rugby à Dublin. Pour voir le match, rendez-vous à 20h40 sur France 4 et franceinfo.fr !

17h52 : Selon nos informations, cet homme n'est pas fiché S et est inconnu des services de renseignement. Il était cependant connu des services de police pour des petits délits.

17h48 : Le suspect est un Algérien en situation irrégulière, a appris franceinfo de source proche de l'enquête.

17h04 : Toujours selon nos informations, l'homme interpellé n'était pas connu des services de renseignement, mais il était connu des services de police "pour des petits délits".

17h05 : Nous en savons plus sur les conditions de l'interpellation du suspect. Selon nos informations, les policiers des BRI de Lille et de Rouen ont créé "une simulation d'embouteillage" sur l'autoroute afin de stopper son véhicule. Les forces de l'ordre ont ensuite ouvert le feu pour "neutraliser" l'individu, qui a été blessé. Un policier a également été touché par un tir ami. Le suspect, lui, n'était pas armé.

16h37 : A quand une loi obligeant les journalistes (TV, internet et presse écrite) à flouter les visages ? Des militaires viennent de se faire renverser et on filme d'autres militaires ou policiers en gros plan !!!! C'est inadmissible !!!!!

16h07 : Au lieu de militaires armés en uniformes qui rassurent la population, mais peuvent faire peur aux touristes, je préférerais des policiers en civil, moins visibles donc moins ciblés par ces fous. Respects et soutiens à toutes nos forces de l'ordre .🇫🇷🇫🇷

15h55 : Les militaires doivent combattre le terrorisme mais ils ne sont pas là pour faire les sentinelles, il faut trouver d'autres solutions plus efficaces

15h57 : Je trouve que le plan Sentinelle est obsolète. Le gouvernement devrait stopper cette absurdité et laisser notre armée et nos policiers faire leur travail. Tout cela est ridicule et surtout épuise nos militaires !!

16h22 : Dans les commentaires, certains d'entre vouss'interrogent sur la pertinence des patrouilles de militaires en uniforme, visées à six reprises par des attaques depuis 2015, d'après le ministre de l'Intérieur.

15h49 : Voici quelques photos du véhicule du suspect arrêté sur l'A16, en début d'après-midi.







(PHILIPPE HUGUEN / AFP)

15h36 : Que dire... Bravo pour leur courage et merci d'être là

15h32 : Bravo aux policiers et militaires, un suspect de #LEVALLOIS arrêté en quelques heures. On pourra toujours critiquer la prévention...mais faut saluer la rapidité aussi.

15h35 : Compassion aux militaires, à leurs familles. Reconnaissance d'assurer notre protection

15h32 : Soutien à nos militaires et à leurs familles

15h32 : Courage à nos soldats.

15h32 : Courage à nos amis soldats, Merci.

15h32 : Les messages de soutien aux militaires continuent de pleuvoir dans les commentaires :

15h32 : Voici l'intervention du Premier ministre, Edouard Philippe, à l'Assemblée nationale en vidéo. Le chef du gouvernement a notamment assuré que l'état de santé des militaires blessés n'inspire "plus de craintes".

(FRANCEINFO)

15h16 : "Les forces de l'ordre sont les chevilles ouvrières de la sécurité du pays, mais aussi des cibles."


Le Premier ministre s'exprime en ce moment devant les députés à propos de l'attaque survenue à Levallois-Perret. "Je veux féliciter les forces de sécurité qui, dans un délai très court, ont pu interpeller le suspect."

15h01 : D'après une source policière contactée par franceinfo, la BMW était une voiture de location. C'est sa géolocalisation qui a permis aux policiers de retrouver le suspect.

15h08 : Nous disposons de nouveaux éléments sur le déroulé de l'interpellation. Les policiers de la BRI ont ouvert le feu sur le suspect, qui n'était pas armé, affirme une source judiciaire à franceinfo. Ce dernier a été blessé. Un policier a également été touché. Il s'agirait d'une balle perdue.

15h00 : Un automobiliste qui se trouvait sur l'autoroute A16, non loin du lieu de l'interpellation, nous décrit le dispositif policier. Vers 13h15, le trafic était totalement bloqué par une quinzaine de voitures de police banalisées, équipées d'un gyrophare. L'homme a aussi compté "cinq véhicules de pompiers, et deux ou trois voitures de gendarmerie. Une voie annexe de l'autoroute a ensuite été ouverte pour évacuer les automobilistes."

15h03 : Bonjour @anonyme. Les premiers éléments d'information évoquaient une arrestation survenue "au nord de Paris". Elle a en fait eu lieu dans le Pas-de-Calais, sur l'A16, entre Marquise et Calais, en début d'après-midi.

14h58 : Je ne comprends pas, un automobiliste soupconné d'etre l'auteur de l'acte de ce matin a été interpellé à Paris, tandis qu'il y a eu des échanges de tirs entre lui et les policiers vers Calais?

14h58 : Nous en savons plus, aussi, sur le lieu de l'interpellation. Elle a eu lieu entre Marquise et Calais sur l'A16, entre la sortie 36 et 37, a précisé la préfecture du Pas-de-Calais à franceinfo.

14h58 :

Les policiers ont tiré sur conducteur de la voiture lors de son interpellation, selon nos informations. Le suspect a été blessé par balles, tout comme un policier de la brigade de recherche et d'intervention (BRI).

14h29 : Après l'attaque, les équipes de France 2 étaient au plus près des pompiers. Voici les images et le récit de l'attaque :

(FRANCE 2)

14h24 : "Nous savons que c'est un acte délibéré", a déclaré Gérard Collomb, tout à l'heure, devant l'hôpital d'instruction des armées Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne). Voici l'extrait vidéo :

14h19 : Le suspect a été blessé lors de son interpellation, précise à franceinfo cette source judiciaire.

14h11 : Un automobiliste, soupçonné d'avoir attaqué les six militaires, a été interpellé sur l'autoroute A16, au nord de Paris, a appris franceinfo de source judiciaire. L'homme interpellé était "à bord du véhicule recherché", a précisé cette source.

14h06 : Bonjour @anonyme. BFMTV évoque en effet une interpellation, tout en précisant que des vérifications seraient en cours. Nous tentons, de notre côté, de vérifier cette information en recoupant plusieurs sources. Nous ne manquerons évidemment pas de vous en faire part dans le live.

14h06 : Un homme interpellé ?

14h05 : Il est 14 heures. Faisons un point sur l'actualité :


• Une voiture a foncé ce matin sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant 6 blessés dont trois dans un état sérieux, avant de prendre la fuite. Le ministre de l'Intérieur a évoqué un "acte délibéré". Voici toutes les infos dont nous disposons sur cette attaque.

• La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête. Le conducteur du véhicule est toujours recherché. "Les militaires m'ont dit qu'il semblait que ce soit un homme seul", a expliqué Gérard Collomb. Suivez l'enquête dans notre direct.

• Donald Trump a lancé des menaces apocalyptiques contre la Corée du Nord en raison de ses ambitions militaires, lui promettant le "feu et la colère". Pyongyang de son côté a déclaré envisager de tirer des missiles près du territoire américain de Guam.

Enfin une médaille d'or pour la France : après une course folle, Pierre-Ambroise Bosse a remporté le titre mondial du 800 m hier soir à Londres. Renaud Lavillenie a de son côté décroché le bronze en saut à la perche.

13h54 : Avec Florence Parly, au chevet de nos militaires blessés, lâchement attaqués ce matin à #Levallois.
Solidarité et soutien de la nation.






13h55 : Gérard Collomb a publié, sur Twitter, des photos de sa visite, avec Florence Parly, aux côtés de militaires blessés.

13h43 : c'est malheureux que des militaires soient exposes et blesses par des civils et je suis triste avec eux et leur femmes et enfants merci messieurs soyez fiers et courageux

13h43 : Attaquer ceux qui nous protègent, en voiture, c'est d une telle lâcheté, courage et prompt rétablissement à ceux qui ont voué leur vie à une belle cause, notre sécurité.

13h43 : Soutien aux militaires blessés, et à leur famille. Merci à eux pour leur travail pour notre sécurité.