Gard : huit personnes soupçonnées d'appartenir au "gang des autoroutes" interpellées

Les suspects percutaient à vive allure les voitures de leurs victimes, les forçant à s'arrêter. Ils leurs dérobaient ensuite leur voiture, avant de les vider de tout objet précieux et de les brûler.

L\'autoroute A7.
L'autoroute A7. (PHILIPPE MERLE / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Huit personnes soupçonnées d'appartenir au "gang des autoroutes" qui s'en est pris à plusieurs automobilistes cet été sur l'A7 et l'A9 ont été interpellées lundi 26 septembre et placées en garde à vue, rapporte France Bleu Gard Lozère mardi. La gendarmerie du Gard a procédé à ces arrestations dans différents quartiers de Nîmes lundi.

Ces personnes sont soupçonnées de faire partie de la bande de malfrats qui se sont attaqués, au mois de juillet dernier, à de nombreux automobilistes sur les autoroutes A7 et A9, entre Orange et Lunel.

Ce "gang" ciblait particulièrement les touristes étrangers

Ce "gang" ciblait particulièrement les touristes étrangers, circulant dans de grosses berlines. Au volant de leur véhicule, les suspects percutaient à vive allure les voitures de leurs victimes, les forçant à s'arrêter. Ils leurs dérobaient ensuite leur voiture, avant de les vider de tout objet précieux, et de les brûler. Ils allaient parfois jusqu'à agir sur les aires de repos de l'autoroute.

Ces hommes avaient notamment sévi au Grau-du-Roi, à Estézargues (Gard), et à La Grande-Motte (Hérault), ainsi que sur l'A9. Ils étaient recherchés depuis le mois de juillet. Ils avaient même été pris en chasse par les gendarmes sur l'autoroute mais avaient réussi à s'enfuir.