Fusillade dans un lycée de Grasse

Un adolescent, apparemment motivé par les mauvaises relations qu'il entretenait avec d'autres élèves, a ouvert le feu dans son lycée de Grasse (Alpes-Maritimes), le 16 mars 2017. Il a blessé sans gravité plusieurs personnes dont le proviseur, avant d'être interpellé sans opposer de résistance.

Lors d'un point presse, la procureure de Grasse, Fabienne Atzori, a exclu tout lien "avec une entreprise terroriste". Il s'agit "visiblement de l'acte fou d'un jeune homme fragile et fasciné par les armes à feu", a abondé sur place la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem. Sur ses comptes sur les réseaux sociaux figurent de nombreuses photos et vidéos morbides, dont des images de la tuerie de Columbine aux Etats-Unis, une fusillade survenue dans un lycée du Colorado qui avait fait 15 morts dont ses deux auteurs en 1999.

12