Etape décisive dans l'affaire de l'amiante

C'est une information France Info : 13 ans après les premières plaintes déposées dans le dossier de l'amiante, l'enquête a franchi aujourd'hui un pas décisif. Le principal dirigeant de la société Eternit a en effet été convoqué par la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy et mis en examen pour "blessures et homocide involontaires" dans la matinée.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Joseph Cuvelier a été de 1971 à 1994 successivement PDG, directeur général et président du directoire de la société Eternit, l'un des principaux fournisseurs d'amiante dans toute l'Europe. Elle possédait 5 usines en France, dans le Valenciennois, en Bretagne, dans le Sud-Ouest et dans le Charolais.

Jusqu'à présent dans cette affaire, seuls des directeurs d'usine avaient été inquiétés. Or, l'Andeva, l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante, réclame depuis 2005 un grand procès pénal national.

Pour Maître Jean-Paul Tessonnière qui représente de nombreuses victimes, il s'agit donc d'un progrès décisif dans l'enquête.

L'amiante est jugée responsable de 10 à 20% des cancers du poumon et pourrait entraîner jusqu'à 100.000 morts d'ici 2025, selon l'Agence
santé-environnement (Afsset)

Utilisée massivement dans l'industrie pendant des décennies, on connaît son caractère cancérigène depuis les années 50. Mais le premier décret réglementant son usage date de 1977 et la France ne l'a définitivement interdite qu'en 1997, alors que huit pays avaient déjà pris une telle mesure.