Essonne : un directeur d'école soupçonné de filmer les élèves se suicide

Il faisait depuis quelques jours l'objet d'une enquête menée par le parquet des mineurs d'Evry.

Des caméras, servant à filmer les enfants, ont été découvertes le 5 février 2016 dans une école élémentaire d'Evry (Essonne).
Des caméras, servant à filmer les enfants, ont été découvertes le 5 février 2016 dans une école élémentaire d'Evry (Essonne). (GOOGLE MAPS)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le directeur d'une école élémentaire d'Evry (Essonne) s'est suicidé, lundi 8 février, en se jetant sous une rame de RER. L'homme était soupçonné d'avoir installé un "système vidéo destiné à filmer les enfants" dans l'établissement.

Le parquet des mineurs d'Evry avait ouvert une enquête après la découverte "par les enfants eux-mêmes", vendredi 5 janvier, de "plusieurs" caméras  au sein de l'école Maréchal-Leclerc. "Les enfants étaient filmés dans la classe et dans l'école" grâce à ce système, qui aurait été destiné à enregistrer "les petites filles", selon une source proche du dossier.

Il dirigeait l'établissement depuis environ 10 ans

Le directeur ne s'est pas rendu à l'école, lundi 8 février. Après avoir trouvé son domicile vide, la police a fait le rapprochement avec le suicide d'un homme, plus tôt dans la journée. Ce dernier s'est jeté sous une rame de RER au Coudray-Montceaux, dans l'Essonne, vers 13h30.

L'homme était directeur de l'école élémentaire Maréchal-Leclerc, qui accueille environ 130 élèves, "depuis environ 10 ans, sans jamais avoir posé problème". Le procureur d'Evry doit donner une conférence de presse sur cette affaire, mardi matin.