Grenoble : le père de Djenah s'est rendu à l'hôtel de police

Le père de la petite Djenah s'est rendu peu de temps après l'appel du procureur de la République. Céline Aubert-Egret est en direct de Grenoble (Isère).

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Enlevée mardi 18 octobre dans un foyer pour femmes battues à Greboble (Isère), la petite Djenah (4 mois) a été retrouvée ce mercredi. "L'homme s'est rendu peu après l'appel de Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République de Grenoble. Nous ne savons pas s'il l'a entendu, mais ce que l'on sait c'est que le père a appelé d'une cabine téléphonique située à Échirolles (Isère) et qu'il aurait expliqué à la police qu'il se rendait, car le but de son opération était atteint, c'est-à-dire la médiatisation de son cas", révèle la journaliste Céline Aubert-Egret.

Efficacité de l'alerte enlèvement

"Nous savons aussi que selon toute vraisemblance, le père serait à l'hôtel de police avec l'enfant", continue la journaliste. La petite Djennah est retrouvée saine et sauf, alors que l'alerte enlèvement venait d'être prolongée. Une mesure plutôt rare qui avait permis de recueillir près de 300 signalements, ce qui peut permettre de souligner l'efficacité de ce dispositif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo non datée de la petite Djenah, enlevée par son père (à gauche) à Grenoble le 18 octobre 2016.  
Une photo non datée de la petite Djenah, enlevée par son père (à gauche) à Grenoble le 18 octobre 2016.   (AFP)