Enlèvement de Jacqueline Veyrac : où en est l'enquête ?

Les suites de l'enquête sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac à Nice (Alpes-Maritimes) : le scénario est désormais connu et le mobile semble se préciser.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'enquête avance sur l'enlèvement de la septuagénaire Jacqueline Veyrac lundi 24 octobre à Nice (Alpes-Maritimes). Ce vendredi 28 octobre au matin, "une neuvième personne a été placée en garde à vue dans le cadre de cette enquête pour enlèvement et séquestration en bande organisée, explique Olivier Théron à Nice, la physionomie de cette équipe est en train de se dessiner pour les enquêteurs".

La vengeance pour mobile

Le journaliste de France 2 poursuit en expliquant que "le commanditaire serait un ancien employé de Jacqueline Veyrac. Un homme ruiné en 2009 alors qu'il était gérant du restaurant La Réserve, propriété de Jacqueline Veyrac. Le mobile serait donc la vengeance, le mode opératoire est hétéroclite. La surveillance de la femme d'affaires aurait été confiée à un ancien homme d'affaires reconverti dans la filature". D'après le journaliste, il n'y aurait aucun professionnel du grand banditisme dans les exécutants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le restaurant La Réserve à Nice (Alpes-Maritimes), propriété de Jacqueline Veyrac, le 25 octobre 2016.
Le restaurant La Réserve à Nice (Alpes-Maritimes), propriété de Jacqueline Veyrac, le 25 octobre 2016. (VALERY HACHE / AFP)