Affaire Maëlys : "Vérifier le parcours du ravisseur présumé"

La petite Maëlys est toujours introuvable tandis qu'un homme a été mis en examen.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Étienne Prigent est en direct de Pont-de-Beauvoisin, en Isère, et revient sur l'évolution de l'enquête sur la disparition de Maëlys. "La fillette est toujours introuvable et nous sommes aujourd'hui dans une autre phase de l'enquête, c'est-à-dire qu'il n'y a plus de recherches globales sur le terrain, il n'y a plus de ratissage spécifique dans les bois. Par exemple, hier, il y a eu encore quelques sondages d'étangs, mais désormais, la priorité est donnée aux demandes spécifiques et très ciblées des enquêteurs pour vérifier notamment le parcours du ravisseur présumé dans les heures et les jours qui ont suivi le mariage", explique le journaliste.

200 auditions

Ces recoupements sont un chantier immense. "En une semaine, les enquêteurs ont auditionné 200 personnes et effectué 40 perquisitions. Il faudra voir également si l'homme mis en examen s'exprimera de nouveau et s'il a des choses à dire. Son avocat tout à l'heure déclarait qu'il n'était pas question d'une audition à court terme et en attendant, la petite Maëlys reste toujours introuvable", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gendarmes cherchent des preuves autour du jardin d\'un homme près de Pont-de-Beauvoisin, le 30 octobre 2017.
Les gendarmes cherchent des preuves autour du jardin d'un homme près de Pont-de-Beauvoisin, le 30 octobre 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)