Justice : 30 ans de réclusion requis pour les parents de Fiona

Dans le procès de la mère et du beau-père de Fiona, dont le corps n’a jamais été retrouvé, 30 ans de réclusion ont été requis.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Ce matin l’avocat général, Maitre Rodolphe Costantino, a clairement affirmé qu’il n’avait aucun doute sur la culpabilité du couple : "Tous les deux, vous l’avez massacrée", a dit le magistrat avant de requérir à l’encontre de chacun, 30 ans de réclusion dont 20 ans de sûreté. Mais ni les débats ni le réquisitoire n’a apporté de réponses à leurs questions. "Qui a tué Fiona ?", s’est interrogé Maitre Rodolphe Costantino : "Par quoi, par quels gestes, de quelle manière ?" On sait que tous les deux ont contribué à ce décès, mais on ne saura pas quelle est la part de chacun.  

Un corps introuvable 

"Je voulais juste savoir où était le corps", a déclaré l’avocat de Nicolas Chafoulais, le père biologique de Fiona. "Je voulais qu’on m’avoue effectivement que malheureusement le corps de Fiona (..) était peut-être dans un endroit moins avouable. Cette question hantait mon client, et nous n’avons pas eu de réponse", a-t-il ajouté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf lors du procès de l\'affaire Fiona, à la cour d\'assises du Puy-de-Dôme, le 25 novembre 2016.
Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf lors du procès de l'affaire Fiona, à la cour d'assises du Puy-de-Dôme, le 25 novembre 2016. (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)