Alexia Daval : les zones d'ombre de l'enquête

La procureure de Besançon a communiqué ce lundi 6 novembre les conclusions de l'autopsie du corps d'Alexia Daval, cette joggeuse retrouvée morte en Haute-Saône.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Qu'est-il arrivé à Alexia Daval, joggeuse de 29 ans ? Une semaine après la découverte de son corps calciné, la procureure de la République de Besançon a livré les premiers résultats de l'autopsie. "S'il est avéré qu'elle a subi des violences physiques, en revanche, la cause de sa mort n'est pas encore établie avec certitude. Son décès est probablement lié à une asphyxie. De la même manière, il n'est pas possible, comme il l'a été dit, d'affirmer hélas qu'elle n'a pas été violée", a expliqué Edwige Roux-Morizot.

L'enquête s'annonce longue

L'enquête devra déterminer comment la jeune femme a été tuée, si son corps a été déplacé avant d'être brûlé dans cette forêt. Si le ou les auteurs du crime avaient prémédité leur passage à l'acte, ou si Alexia Daval a été victime d'une mauvaise rencontre. Tant d'interrogations auxquelles devra répondre l'enquête, qui s'annonce longue. Dans cette affaire, une information judiciaire pour assassinat a été ouverte.

Le JT
Les autres sujets du JT
La procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, lors d\'une conférence de presse à Besançon (Doubs), le 6 novembre 2017.
La procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, lors d'une conférence de presse à Besançon (Doubs), le 6 novembre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)