Céline habite dans une cité des quartiers nord de Marseille en proie à la violence et au trafic de drogue. France 3 a rencontré cette mère de famille qui a décidé de combattre la criminalité en découvrant un jour que son fils aîné, alors âgé de 15 ans, vendait de la drogue.

Elle a d'abord écrit au procureur pour dénoncer son enfant. Mais la seule réponse de la police fut un "Débrouillez-vous". La maman, "capable de tout pour son gamin", a donc décidé de mener sa propre enquête. Elle est allée trouver le chef de réseau et a menacé de le dénoncer, lui et ses complices. En guise de réponse, on a mis le feu à sa cuisine, cassé sa porte, tiré une balle dans la vitre de sa salle à manger. Mais Céline a tenu bon.

Aux côtés des éducateurs du quartier

Après trois années de combat, elles est parvenue à arracher son fils des mains de ces trafiquants. Le jeune homme a quitté la cité. Il s'est depuis marié et est devenu père de famille. Céline, elle, s'est engagée aux côtés des éducateurs du quartier et tente de trouver des solutions pour aider les jeunes à ne pas entrer dans les réseaux ou, quand il est trop tard pour ça, les aider à en sortir.

Il y a quelques mois, France 2 avait rencontré Malika Ben Amar. Elle a perdu son fils de 20 ans, victime d'un règlement de comptes, à Marseille. Depuis, elle se bat, elle aussi, au sein du Collectif du 1er juin, des mères de famille qui luttent contre la délinquance.

Céline, une habitante des quartiers nord de Marseille, a réussi à arracher son fils aux réseaux criminels. Elle poursuit son combat aux côtés des éducateurs.
Céline, une habitante des quartiers nord de Marseille, a réussi à arracher son fils aux réseaux criminels. Elle poursuit son combat aux côtés des éducateurs. ( FRANCE 3 / FRANCETV INFO)