Crash du vol Ajaccio-Nice : le secret Défense levé

Le 11 septembre 1968, le vol Air France Ajaccio-Nice disparaissait en mer avec 95 personnes à bord. Les causes du crash n'ont jamais été élucidées. Le secret Défense est levé ce mardi 12 septembre.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est 10h33 le 11 septembre 1968. Le vol Ajaccio-Nice se déroule sans incident. Mais quelques minutes avant l'atterrissage, les pilotes signalent un incendie à bord. La Caravelle disparaît alors des écrans radars au large d'Antibes, tuant ses 95 passagers et membres d'équipage. Les boîtes noires sont retrouvées. Mais cinq ans plus tard, un non-lieu est prononcé. Le rapport officiel conclut à un incendie d'origine indéterminée.

"Pas d'argent ni de procès"

Les frères Paoli, fils de victimes, sont convaincus que l'avion a été abattu accidentellement par le tir d'un missile. "Nous ne voulons pas d'argent ni de procès. Nous voulons la vérité pour faire notre deuil", affirme Louis Paoli. L’armée effectuait des exercices dans la région. Près d'un demi-siècle ans après les faits, seule la levée du secret Défense ce mardi pourrait relancer l'enquête sur ce crash.

Le JT
Les autres sujets du JT