Cinq douaniers placés en garde à vue dans une affaire de stupéfiants

Ils ont été entendus par la Brigade de répression de la délinquance économique, en charge de l'enquête.

Un agent des douanes, à Lyon, en mars 2015. 
Un agent des douanes, à Lyon, en mars 2015.  (NICOLAS LIPONNE / CITIZENSIDE / AFP)

Mis à jour le , publié le

Cinq douaniers ont été placés en garde à vue à Paris, lundi 25 janvier, dans le cadre d'une "affaire d'indicateur des douanes lié à des affaires de 'stups'" datant de 2009, a déclaré une source policière à l'AFP. Six hommes avaient initialement été interpellés dans le cadre de cette affaire, avant que l'un d'eux ne soit relâché, a précisé i-Télé.

Ces douaniers appartiennent à la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DRNED), qui a été perquisitionnée. Ils ont été entendus par la Brigade de la répression de la délinquance économique (BRDE), en charge de l'enquête.

Des sanctions pouvant aller jusqu'à la suspension

Contactée par l'AFP, la direction générale des douanes confirme qu'une "enquête a été ouverte par un juge d'instruction, à laquelle la douane collabore." "La présomption d'innocence doit jouer", a-t-elle ajouté.

"Si les faits sont confirmés, l'administration, sous l'autorité des ministres, prendra les mesures appropriées, pouvant aller jusqu'à la suspension", a précisé le ministère de l'Economie, qui a la tutelle des douanes.