Cherbourg : un médecin suspendu six mois pour des propos sur les handicapés et les homosexuels

Un médecin de Cherbourg a été suspendu six mois , dont trois fermes, par la chambre disciplinaire de l'Ordre régional des médecins. Il a tenu des propos déplacés envers les personnes handicapées et les homosexuels en janvier.

Illustration médecin généraliste.
Illustration médecin généraliste. (DENIS SOLLIER / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un médecin de Cherbourg (Manche) a été suspendu pour six mois, dont trois mois avec sursis, par la chambre disciplinaire de l'Ordre régional des médecins, rapporte France Bleu Cotentin, mardi 11 juillet. À l’origine de cette sanction disciplinaire : des propos déplacés envers les personnes handicapées et les homosexuels.

Les faits remontent au mois de janvier. Devant une infirmière et un patient, le médecin a exposé durant de longues minutes des thèses défendant la stérilisation des personnes handicapées, mais aussi la solution finale des nazis appliquée aux handicapés et aux homosexuels.

La radiation avait été demandée

Lors de sa convocation devant la chambre disciplinaire de l’Ordre régional des médecins, il y a un peu moins d’un mois, il n'a pas nié les faits mais les a minimisés. Il a évoqué "des paroles sorties de leur contexte et mal comprises par l'infirmière", ou encore des propos "cyniques, désabusés et philosophiques". Quant à l'allusion à l'extermination des handicapés, elle aurait été faite, selon son avocat, dans la sphère privée.

Ses arguments n’ont pas convaincu l'Ordre régional des médecins, qui l'a suspendu au nom du "principe de la moralité". La peine est toutefois moins lourde que la radiation, demandée par l'Agence régionale de santé (ARS). L'homme, qui travaille pour SOS Médecins à Cherbourg, a la possibilité de faire appel.