Charente : sept mois de prison ferme pour un automobiliste contrôlé avec 6,73 g d'alcool

Un automobiliste de 52 ans a été condamné jeudi à sept mois de prison, après avoir été interpellé la semaine précédente avec 6,73 g d'alcool par litre de sang.

L\'entrée du tribunal d\'Angoulême, en Charente.
L'entrée du tribunal d'Angoulême, en Charente. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'automobiliste de 52 ans, contrôlé jeudi 7 septembre à Chazelles, en Charente, avec 6,73 g d'alcool par litre de sang, a été condamné, jeudi 14 septembre, à sept mois de prison ferme, rapporte France Bleu La Rochelle. La peine est de six mois de prison ferme auxquels s'ajoute la révocation d'un sursis d'un mois. Il était déjà sous le coup d'une annulation de permis pour conduite en état d'ivresse.

Un "miraculé"

Le conducteur avait été hospitalisé après être tombé dans un coma éthylique, alors qu'il était au volant. Les faits s'étaient produits à 9 heures du matin, tout près d'une école communale, dans laquelle les enfants étaient rentrés une demi-heure auparavant.

Le quinquagénaire avait été placé en salle de déchocage à l'hôpital d'Angoulême. Il est considéré comme un "miraculé" par le commandant de la compagnie de gendarmerie de Chazelles, François Bisquert. Cette dose d'alcool est généralement mortelle. Le fait d'y survivre ne peut s'expliquer que par une consommation régulière et très importante. L'homme a dit avoir consommé un mélange de whisky, de bière et de rosé.

Le parquet avait requis 18 mois de prison ferme. L'avocat avait plaidé l'état de dépendance alcoolique, rapporte France Bleu. "Mon client a besoin d'un sevrage accompagné. En prison, ce ne sera pas le cas. Il y aura l'abstinence, mais pas de soins quotidiens."