Orne : un commerçant au tribunal après avoir tiré sur des cambrioleurs

Fin juin 2013, Pascal Rauber a tenté d'arrêter deux cambrioleurs en faisant usage de son fusil de chasse. L'un d'entre eux a été blessé.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Ils sont venus soutenir un commerçant victime de 54 cambriolages en 28 ans, des amis et des proches de Pascal Rauber, qui comparait ce jeudi 6 octobre pour avoir tiré sur deux cambrioleurs. Dans la nuit du 23 au 24 juin 2013, l'alarme retentit dans son magasin de motos. Le propriétaire se rend sur place, seul, avec un fusil de chasse. Il se retrouve face à la voiture des cambrioleurs, phares allumés. Ils n'ont pas eu le temps de pénétrer dans le magasin et tentent de prendre la fuite. Pascal Rauber tire sur le véhicule.

Légitime défense ?

Problème, la version des faits contredit l'expertise. Combien de fois a-t-il tiré sur la voiture ? A-t-il rechargé son arme ? Le coup de feu a sérieusement blessé l'un des malfaiteurs, Pascal Rauber comparait pour violences avec usage d'une arme. La question à trancher est donc la suivante : a-t-il voulu immobiliser le véhicule en situation de légitime défense ou a-t-il délibérément tiré sur les cambrioleurs ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Pascal Rauber dans son magasin de Saint-Julien-sur-Sarthe (Orne).
Pascal Rauber dans son magasin de Saint-Julien-sur-Sarthe (Orne). (LA VOIX DU NORD / MAXPPP)