Cambriolage de Kim Kardashian : "Trois gardés à vue identifiés"

17 personnes ont été interpellés dans le cadre de l'enquête sur le vol subi par Kim Kardashian, le 3 octobre 2016, à Paris.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Clément Le Goff se trouve en duplex devant le quai des Orfèvres, à Paris, et suit pour France 2 l'enquête sur le cambriolage dont a été victime la star de la télé-réalité américaine Kim Kardashian. "Les enquêteurs pensent ce soir, lundi 9 janvier, tenir les cinq braqueurs, les cinq agresseurs présumés de Kim Kardashian et selon nos informations, trois d'entre eux ont déjà été identifiés grâce aux traces ADN retrouvées dans l'appartement et grâce aussi à l'exploitation des images de videosurveillance", indique le journaliste.

Complicités dans l'entourage

Il n'y a en revanche aucune trace des bijoux pour l'instant. "Seuls des documents et de l'argent ont été retrouvés lors des perquisitions, et toute la question ce soir est de savoir s'il y a eu d'éventuelles complicités dans l'immeuble et dans l'entourage de la vedette américaine. On a appris ce soir par exemple que son chauffeur faisait partie des gardés à vue", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Kardashian (G) assiste à un défilé de mode, le 29 septembre 2016 à Paris.
Kim Kardashian (G) assiste à un défilé de mode, le 29 septembre 2016 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)