Braquage de Kim Kardashian : comment les policiers ont retrouvé les malfrats ?

En direct devant la Brigade de repression du banditisme, Clément Le Goff revient sur le coup de filet de ce lundi 9 janvier, dans l'affaire du braquage de Kim Kardashian.

Voir la vidéo
FRANCE 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une quinzaine d'individus a été interpellée lundi 9 janvier au matin. Ils sont suspectés d'avoir participé au braquage de Kim Kardashian en octobre dernier. Comment les policiers sont-ils parvenus à remonter jusqu'à eux ? "Une simple trace d'ADN serait à l'origine de ce vaste coup de filet. Elle aurait été relevée sur le foulard qui a servi à bâillonner la vedette américaine", explique Clément Le Goff en direct de la Brigade de repression du banditisme, à Paris.

L'ADN correspondait

"Les enquêteurs ont donc analysé cette empreinte génétique. Ils l'ont comparé au fichier et là, ça a matché comme disent les policiers, parce que cet ADN correspondait au profil d'un homme déjà connu des services de police", poursuit le journaliste de France 2. Mais les policiers ne l'ont pas arrêté tout de suite. Ils l'ont surveillé, lui et son entourage. Aujourd'hui, 16 personnes sont en garde à vue. Des gardes à vue qui peuvent durer jusqu'à 96 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Kardashian pose lors du photo-call des Webby Awards, le 16 mai 2016, à New York (Etats-Unis).
Kim Kardashian pose lors du photo-call des Webby Awards, le 16 mai 2016, à New York (Etats-Unis). (MIKE SEGAR / REUTERS)