Braquage dans le Rhône : les malfaiteurs ont volé de la poussière d'or difficile à écouler

Les braqueurs qui ont volé 70 kilos de poussière d'or, lundi près de Lyon, pourraient avoir du mal à écouler leur marchandise. Cette poussière contient beaucoup d'impuretés, selon un spécialiste, interrogé par franceinfo.

Les malfaiteurs ont mis le feu au fourgon, l\'incendie s\'est propagé à des véhicules situés à côté.
Les malfaiteurs ont mis le feu au fourgon, l'incendie s'est propagé à des véhicules situés à côté. (R MOUILLAUD / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les braqueurs qui ont pris pour cible un fourgon blindé de la société Loomis, lundi 12 décembre, à Dardilly, près de Lyon, ont dérobé 70 kilos de poussière d'or. Mais ils risquent à présent d'avoir du mal à les écouler, selon Jacques Morel, référent sûreté de l'Union française de la bijouterie, joint par franceinfo. 

Cette poussière d'or contient 70% d'impuretés

"Il y a beaucoup d'impuretés dans cette poudre d'or, puisque ce sont des déchets qui sont récupérés dans les ateliers de la région lyonnaise. Ils étaient destinés à une entreprise qui retravaille ces déchets pour en extraire l'or", explique cet ancien général de gendarmerie.

"Dans une opération comme celle-là, 70% d'impuretés sont séparées des poussières d'or, ajoute t-il. L'opération est assurée par une entreprise spécialisée. Si vous n'êtes pas professionnels du métier et que vous vous pointez avec 70 kilos de poussière d'or, ils ne les prendront pas ou appelleront les services de police ou de gendarmerie."

Les assaillants, "lourdement armés", ont attaqué le véhicule de la société Loomis un peu après 9 heures, d'après la gendarmerie. Les braqueurs ont voulu incendier leur propre véhicule. Le feu s'est ensuite propagé au fourgon, dans lequel les malfaiteurs avaient enfermé les deux employés de Loomis. Les gendarmes sont intervenus à temps pour les libérer.

"Les malfaiteurs ne pourront pas séparer l'or et les impuretés eux-mêmes" pour Jacques Morel, référent sûreté de l'Union française de la bijouterie

00:00-00:00

audio
vidéo