Meurtre du maire de Mouscron : un adolescent de 18 ans inculpé et écroué

L'élu aurait été agressé d'un coup de cutter à la gorge par un jeune homme de la commune, qui a ensuite appelé la police et attendu sur place d'être interpellé, a expliqué, mardi, un magistrat belge.

La scène de crime, au cimetière de Mouscron, en Belgique, le 12 septembre 2017.
La scène de crime, au cimetière de Mouscron, en Belgique, le 12 septembre 2017. (FREDERIC DELMEIRE / BELGA MAG)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La ville est abasourdie. Le maire de Mouscron, en Belgique, près de la frontière française, a été retrouvé égorgé, lundi 11 septembre. Alfred Gadenne, 71 ans, a été retrouvé mort dans le cimetière en face de son domicile, dont il s'occupait chaque jour d'ouvrir et de fermer les grilles.

L'élu aurait été agressé d'un coup de cutter à la gorge par un adolescent de 18 ans vivant dans la commune. Ce dernier a ensuite appelé la police et attendu sur place d'être interpellé, a expliqué Frédéric Bariseau, substitut du procureur du Roi. "La personne qui s'est présentée comme l'auteur était fort calme, attendait les services de police et n'a pas cherché à fuir", a dit le magistrat lors d'une conférence de presse à Tournai.

Une vengeance ?

Le jeune homme a été présenté mardi après-midi à la juge d'instruction chargée de l'affaire, qui l'a inculpé d'"assassinat" et a ordonné son incarcération, a précisé Frédéric Bariseau.

L'enquête devra notamment déterminer "s'il y a un lien avec le décès du papa". Selon la chaîne d'information locale Notélé, l'adolescent aurait agi pour venger son père, un ancien employé communal licencié par la ville et qui s'est suicidé en 2015.

De nombreux hommages sur Twitter

Membre du Centre démocrate humaniste (CDH, centre-droit, ex-Parti social chrétien), Alfred Gadenne était bourgmestre (maire) de Mouscron depuis 2006. Plusieurs personnalités politiques belges lui ont rendu hommage sur Twitter, dont le Premier ministre, Charles Michel.

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics et ancien maire de Tourcoing, ainsi que la maire de Lille, Martine Aubry, ont également réagi sur Twitter.