VIDEO. Avalanche meurtrière en Isère : comment expliquer cet accident ?

La coulée de neige s'est produite sur la piste de Bellecombe, une piste noire qui était fermée ce mercredi, comme une trentaine d'autres pistes du domaine

Voir la vidéo
LOUBNA ANAKI - FRANCE 2 et FRANCE 3 GRENOBLE
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Trois sur une échelle de cinq. Le risque d'avalanche était encore élevé, mercredi 13 janvier, dans la station des Deux-Alpes, où une coulée de neige a fait au moins trois morts. Le drame a eu lieu sur la piste de Bellecombe, une piste noire qui était fermée, comme une trentaine d'autres pistes du domaine. L'avanlage aurait été provoqué par un phénomène dit de "plaque à vent", c'est-à-dire une accumulation de neige due aux vents violents des derniers jours.

"Il n'y avait pas énormément de neige, mais ces derniers jours, il y avait des forts vents qui ont formé des accumulations assez nombreuses et importantes dans certains secteurs, explique Dominique Létang, directeur de l'Association nationale pour l'Etude de la Neige et des Avalanches. Dix à vingt centimètres de neige, ce n'est pas beaucoup, mais ça a mobilisé toute la neige sur 300 mètres de long, et au bout du compte, ça fait une avalanche qui est assez grosse."

L'enquête devra toutefois préciser comment le groupe d'élèves et leur professeur se sont retrouvés sur cette piste de Bellecombe fermée au public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d'écran montrant des panneaux indiquant le risque élevé d'avalanches aux Deux-Alpes (Isère), le 13 janvier 2016
Capture d'écran montrant des panneaux indiquant le risque élevé d'avalanches aux Deux-Alpes (Isère), le 13 janvier 2016 (FRANCE 2 et FRANCE 3)