Attaque du Thalys : le suspect a consulté un contenu à caractère islamiste sur internet avant de monter dans le train

Info France Info : le tireur présumé du Thalys, Ayoub El Khazzani, maîtrisé avant qu'il ne commette un attentat vendredi dernier, a consulté sur internet un contenu à caractère islamiste avant de monter dans la rame avec ses armes, en gare de Bruxelles. L'homme toujours en garde à vue devrait être mis en examen ce mardi dans la soirée.

(le tireur du Thalys a consulté un contenu à caractère islamiste avant de monter dans le train © Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Les enquêteurs n'ont désormais plus guère de doutes sur les intentions terroristes d'Ayoub El Khazzani. Le tireur du Thalys a surfé sur Internet grâce à l'un de ses deux téléphones portables avant de monter dans le train vendredi soir, en gare de Bruxelles. Et il a consulté un contenu à caractère islamiste. Une information que France Info s'est procurée.

Le tireur présumé déféré mardi après-midi

Le tireur présumé a été déféré en début d'après-midi au palais de justice de Paris.  Il devrait mis en examen dans la soirée. Et le parquet devrait demander un mandat de dépôt. Le procureur de la République devrait ouvrir une information judiciaire, préalable à une possible mise en examen de ce Marocain de 25 ans.  Il avait été maîtrisé par des passagers vendredi alors qu'il sortait des toilettes armé d'un fusil d'assaut kalachnikov et en possession de neuf chargeurs, d'un pistolet Luger et d'un cutter. L'homme réfute tout acte terroriste. Il explique qu'il a trouvé l'arme dans un jardin et qu'il voulait menacer les voyageurs pour les détrousser.

Un passé à explorer

La question d’éventuelles complicités ou de commanditaires de son geste reste entière. Les autorités ont confirmé lundi soir que son compte facebook a été désactivé, apparemment par une personne extérieure qui connaissait ses identifiants.

Un ex-employeur a également confirmé lundi que l’auteur présumé de l’attaque du Thalys a effectué un CDD en France, dans sa société au printemps 2014. Il a été employé comme distributeur de prospectus par l’un des bureaux situé à Saint-Denis en région parisienne.

Le suspect avait déjà été signalé pour ses discours radicaux dans des mosquées.

A LIRE AUSSI ►►►Thalys : "il m'a pointé avec son révolver