Attaque du commissariat de la Goutte-d'Or : les premiers éléments

Ce jeudi 7 janvier, un homme armé d'un couteau a tenté de pénétrer dans un commissariat de police, un an jour pour jour après l'attaque contre "Charlie Hebdo".

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce jeudi 7 janvier, un an jour pour jour après l'attentat contre Charlie Hebdo, un homme a tenté d'attaquer un commissariat de police situé dans le 18e arrondissement de Paris, armé d'un couteau de boucher. "Les deux policiers qui étaient en faction devant le 34 de la rue de la Goutte-d'Or ont vu un homme se précipiter vers eux, les menacer avec un couteau de cuisine et il aurait prononcé des mots comme 'Allahou akbar'. Il les a menacés avec ce couteau en arrivant précipitamment, les policiers ont ouvert le feu et l'ont abattu", explique Yvan Assioma, du syndicat Alliance Police nationale.

Une ceinture d'explosifs factices

Immédiatement, le quartier est sécurisé par les forces de l'ordre. Le corps de l'homme est longuement inspecté, d'abord par un chien, puis par un robot de déminage qui réalise les premiers examens. Sous son manteau, une ceinture d'explosifs factices est découverte. L'assaillant portait sur lui un drapeau de Daech et une inscription manuscrite.

Le relevé de ses empreintes digitales conduit à une identité : celle de Sallah Ali, né à Casablanca au Maroc il y a vingt ans et connu des services de police pour un vol. L'enquête devrait déterminer s'il s'agit du geste d'un déséquilibré ou d'un acte commandité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers sur le boulevard Barbès, à côté du commissariat de la Goutte-d\'Or, dans le 18e arrondissement de Paris.
Des policiers sur le boulevard Barbès, à côté du commissariat de la Goutte-d'Or, dans le 18e arrondissement de Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)