Présidentielle : que retenir de cette campagne singulière ?

Les meetings, les déplacements, vont reprendre demain, vendredi 21 avril, pour tenter de mobiliser les électeurs dans un premier tour que les sondages annoncent serré. Va-t-on vivre une présidentielle à suspens ? C'est le débat du duel politique de ce jeudi 20 avril. 

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À trois jours du premier tour, quel impact peut avoir cette fusillade, survenue ce jeudi 20 avril sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, sur l'élection présidentielle ? "Le fait que la section antiterroriste du parquet se soit saisie aussi rapidement montre que la sécurité, le terrorisme et l'islamisme vont refaire irruption au coeur de cette campagne", analyse Judith Waintraud du Figaro.

Un événement qui peut changer la phase du scrutin 

Cette fusillade meurtrière ayant visé des policiers, tuant l'un d'entre eux et en blessant deux autres, va obliger les candidats à la présidentielle à se positionner dans une campagne centrée sur les affaires. "On était tellement dans un mouchoir de poche que bien sûr ce genre d'événements aussi près du scrutin peut changer la phase du scrutin et modifier les équilibres", assure Anne Rosencher, journaliste de l'Express. Il y avait une volonté des terroristes de frapper pendant cette campagne présidentielle. Cette campagne aussi indécise que pleine de rebondissements, 70% des Français s'en disent "dégoûtés". Une campagne inhabituelle qui pourrait être source de surprises ce dimanche 23 avril.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le débat entre les 11 candidats à l\'Elysée, mardi 4 avril 2017
Le débat entre les 11 candidats à l'Elysée, mardi 4 avril 2017 (AFP)