Présidentielle 2017 : un conseil de défense pour sécuriser le scrutin

De nombreux pays étrangers auront les yeux rivés sur la France ce dimanche 23 avril à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle. En direct de l'Élysée à Paris, Maryse Burgot résume la teneur du conseil de défense tenu par François Hollande.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce vendredi 21 avril, le chef de l'État a réuni un Conseil de défense. Il a voulu démontrer que rien ne doit entraver le moment démocratique de dimanche. "Un chef de l'État qui s'est démultiplié pour donner l'image d'un exécutif mobilisé, pour protéger les Français, mais aussi pour le bon déroulement de ce scrutin", relate Maryse Burgot. "Il a dirigé ici un Conseil de défense restreint pour faire le point sur les mesures de sécurité", poursuit la journaliste.

Une vigilance accrue sur tout le territoire

Comment les bureaux de vote seront-ils sécurisés ? À Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un dispositif a été mis en place pour prévenir les forces de l'ordre au moindre incident. "Chaque président de bureau de vote a un téléphone portable fourni par la ville. La ville a préenregistré le numéro de la police municipale", explique Bruno Beschizza, le maire d'Aulnay-sous-Bois. La vigilance sera accrue sur tout le territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande et Bernard Cazeneuve après un attentat perpétré à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016.
François Hollande et Bernard Cazeneuve après un attentat perpétré à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016. (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS)