Fusillade sur les Champs-Elysées : "une attaque d'une grande violence"

En direct à proximité des Champs-Elysées, la journaliste Sophie Rodier explique que l’avenue est toujours bouclée jeudi 20 avril au soir, après une fusillade.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La journaliste Sophie Rodier détaille le dispositif policier très important déployé après l’attaque qui est survenue en plein cœur de Paris jeudi 20 avril. "L’avenue des Champs-Elysées est toujours bouclée. Il y a des dizaines de véhicules de secours, des véhicules de police en pleine intervention. Dans les rues adjacentes, il y a des patrouilles de policiers qui quadrillent le quartier, prêts à intervenir".

"Des tirs d’armes lourdes"

Si l’assaillant a été abattu et qu’on sait désormais qu’il n’y a pas de suspect en fuite, les personnes présentes sur l’avenue sont toujours confinées poursuit la journaliste. "Dans les cafés et les restaurants, il y a encore des personnes qui sont toujours confinées, elles ont interdiction de sortir. Tous les témoignages que nous avons pu recueillir font état d’une attaque d’une grande violence et disent tous avoir entendu de nombreux coups de feu, et des tirs d’armes lourdes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier près des Champs-Élysées, le 20 avril 2017 à Paris.
Un policier près des Champs-Élysées, le 20 avril 2017 à Paris. (FRANCK FIFE / AFP)