Attentat sur les Champs-Élysées : le lien avec le groupe État islamique est-il avéré ?

Le groupe État islamique a revendiqué l'attentat de ce jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées à Paris, moins de trois heures après l'attaque. Sur le plateau du 12/13, Sophie Neumayer analyse la crédibilité de cette revendication.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Y a-t-il encore des doutes sur l'origine de l'attentat de ce jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées à Paris ? "À ce stade, le caractère terroriste de cette attaque fait peu de doute. Mais la revendication du groupe État islamique, elle, pose question. Elle est intervenue très vite, plus vite que d'habitude, et attribue l'attaque à un Abou Youssouf al Belgiki", commente Sophie Neumayer.

Pour le moment, rien n'atteste d'un lien avec l'État islamique

Cela semble faire référence à un Belge prénommé Youssouf et qui était effectivement recherché depuis hier soir après un signalement des autorités belges qui suspectaient qu'il puisse commettre un acte violent en France. "Sauf que cet homme s'est rendu au commissariat d'Anvers ce matin et que la justice belge indique qu'à ce stade, il n'y a aucun lien entre l'attentat sur les Champs-Élysées et la Belgique. Le groupe État islamique s'est-il trompé d'homme ? Est-ce une revendication opportuniste ? Pour le moment, rien n'atteste d'un lien entre le terroriste et le groupe État islamique", observe la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un combattant du groupe Etat islamique à Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014.
Un combattant du groupe Etat islamique à Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014. (REUTERS)