Attentat des Champs-Élysées : un point sur l'état de santé des blessés

Les deux policiers ainsi que la passante blessés au cours de l'attaque d'hier, jeudi 20 avril, sur les Champs-Élysées, sont toujours hospitalisés à Georges-Pompidou à Paris. Leur pronostic vital n'est plus engagé.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La vie des trois blessés lors de l'attentat terroriste des Champs-Élysées hier, jeudi 20 avril, ne serait plus en danger. La passante et les deux policiers auraient même reçu la visite du chef de l'État ce vendredi 21 avril. "Le président de la République était accompagné du Premier ministre Bernard Cazeneuve et du ministre de l'Intérieur Matthias Fekl", explique Clément Weill-Raynal en direct de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris.

Un policier sauvé par son gilet pare-balles

François Hollande a pu s'entretenir très brièvement avec le policier grièvement blessé hier soir qui a été opéré et est toujours en réanimation, mais qui est conscient. "Les médecins considèrent qu'il est désormais hors de danger et que son pronostic vital n'est plus engagé. L'autre policier, plus légèrement blessé, a pu quitter l'hôpital ce matin. Il faut savoir qu'il a été atteint d'une balle, mais sauvé miraculeusement par son gilet pare-balles. Il y a enfin une troisième victime, une touriste allemande qui a été blessée au pied par balle. Elle doit être opérée dans la journée, mais son état n'inspire pas plus d'inquiétude", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers dans une rue près des Champs-Élysées après l\'attentat du 20 avril 2017.
Des policiers dans une rue près des Champs-Élysées après l'attentat du 20 avril 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)