Un témoin de la prise d'otages de l'Hyper Cacher porte plainte contre l'Etat

Il dénonce, jeudi, une "faute" des autorités qui n'ont pas diffusé assez tôt l'avis de recherche du terroriste Amedy Coulibaly, selon lui. 

Un périmètre a été installé autour de l\'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, après la prise d\'otages par Amedy Coulibaly, le 14 janvier 2015, à Paris. 
Un périmètre a été installé autour de l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, après la prise d'otages par Amedy Coulibaly, le 14 janvier 2015, à Paris.  (MICHAEL BUNEL / NURPHOTO / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

David était sur le parking de l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, le 9 janvier, et a vu Amedy Coulibaly entrer dans le magasin avant de faire feu sur les clients. Jeudi 1er octobre, ce témoin de la prise d'otages annonce qu'il va porter plainte contre l'Etat pour "faute", rapporte BFMTV

"Ils l'avaient identifié, ils auraient dû le dire"

Pour le jeune homme, les autorités ont trop tardé à diffuser le signalement d'Amedy Coulibaly. Il estime qu'un avis de recherche avec la photo du suspect aurait dû être lancé plus tôt. "Ils l'avaient identifié depuis 24 heures, ils auraient dû le dire. Je ne sais pas si ça aurait pu changer quelque chose, mais peut-être que cinq minutes avant [la prise d'otages], quelqu'un l'aurait vu arriver en voiture", explique David à la chaîne. 

Pour l'avocat du témoin, "quand on a le casier judiciaire, le parcours d'Amedy Coulibaly (...) ne rien faire est une faute administrative. La responsabilité de l'Etat, qui a la sécurité de ses citoyens en charge, est entière."