Hollande dévoile trois plaques à la mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 à Paris

Trois plaques commémoratives en hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 ont été dévoilées, mardi, en présence du chef de l'Etat et de la maire de Paris.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Ces événements tragiques ont fait basculer la France dans une nouvelle ère. Un an après, le pays commémore les attentats perpétrés du 7 au 9 janvier 2015 dans la capitale française. Le point de départ de cette semaine d'hommages a été donné mardi 5 janvier. Elle s'achèvera dimanche 10 janvier, avec un hommage et un recueillement populaire place de la République, à Paris.

François Hollande a participé, mardi, au dévoilement de trois plaques à la mémoire des victimes des attaques, tout comme la maire de Paris, Anne Hidalgo.

 10 heures. Hommage rue Nicolas-Appert, dans le 11e arrondissement de Paris, devant les anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, lieu de la tuerie perpétrée par les frères Kouachi le 7 janvier 2015.

10h30. Hommage sur le boulevard Richard-Lenoir, à l'endroit où fut assassiné le policier Ahmed Merabet, le 7 janvier, en marge de l'attentat contre Charlie Hebdo.

11h30. Hommage devant l'Hyper Cacher, dans le 20e arrondissement de Paris, le supermarché de produits casher où Amedy Coulibaly a pris en otages plusieurs personnes et tué quatre d'entre elles, le 9 janvier.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ATTENTATS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ATTENTATS

16h17 : "Je vais de stupeur en stupeur et ma colère n'a fait que redoubler quand j'ai vu le 'y'."




La veuve de Georges Wolinski, Maryse, est "furieuse", après l'erreur sur la plaque commémorative installée, ce matin, devant l'ancien siège de Charlie Hebdo. "Je ne peux guère faire de l'humour là-dessus parce que ma colère est trop grande", confie-t-elle à RTL.

15h34 : Bonjour @Anonyme. Clarissa Jean-Philippe n'a pas été oubliée. François Hollande dévoilera, samedi, une plaque à Montrouge (Hauts-de-Seine) à la mémoire de la policière, abattue le 8 janvier 2015 par Amedy Coulibaly. Les détails sur le site d'Outre-Mer 1ere.

15h28 : Bonjour, ont-ils consciemment oublié Clarissa Jean-Philippe ?

15h07 : "On sait d'où vient la faute mais c'est interne à l'entreprise". Le conducteur de travaux refuse d'en dire plus. #Wolinski #Attentats

15h07 : Pour en finir : personne, à la mairie, n'a pu vérifier la plaque depuis qu'elle a été fabriquée "C'est normal" me dit-on #wolinski

15h07 : Il n'y avait pas d'erreur dans le BAT en date du 26 octobre. La mairie tait le nom de la TPE pour "ne pas la jeter en pâture" #wolinski

15h12 : Bonjour @anonyme. Selon une journaliste de Metronews, il n'y avait pas d'erreur dans le bon à tirer (BAT) pour la plaque commémorative, daté du 26 octobre. Les salariés de l'entreprise, venus corriger le nom de Georges Wolinski, ont indiqué à notre journaliste Violaine Jaussent qu'il s'agissait d'une faute "interne à l'entreprise", sans plus de précisions.

15h10 : Parce que la personne qui a commandé la plaque (ville de Paris ou autre? ) n'a pas validé le texte? Le commanditaire valide toujours un BAT avant production, non? N'est ce pas un raccourci facile de rejeter la faute sur l'entreprise ?

14h42 : Et WolinskY redevint Wolinski. Avant d'être remplacée, la plaque a été corrigée. @BFMTV

14h45 : Ça y est : Georges Wolinski a retrouvé son "i". La plaque commémorative installée ce matin, où il était écrit Georges Wolinsky, vient d'être corrigée. Elle sera bientôt définitivement remplacée, signale un journaliste de BFMTV.

14h01 : Il est un peu plus de 14 heures. Voici les principaux titres développés par francetv info :




• Une information judiciaire pour viol en réunion a été ouverte après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux. Le procureur de Perpignan a par ailleurs indiqué que la jeune femme n'avait pas déposé plainte.




• François Hollande a dévoilé trois plaques commémoratives sur les lieux des attaques de janvier. Une cérémonie marquée par une faute d'orthographe sur le nom d'une des victimes, Georges Wolinski, qui est en train d'être corrigée.




• Le nouvel entraîneur du Real Madrid a dirigé ce matin son premier entraînement, au cours duquel il a été ovationné par les supporters. L'ancien footballeur doit tenir une conférence de presse dans quelques minutes.




Orange et Bouygues Telecom ont confirmé ce matin des discussions en vue d'un rapprochement. "Aucune décision n'a été prise", précise cependant Bouygues.

13h57 : Donc. Le coût des 3 plaques est estimé à 10.000 euros. C'est donc une coquille à 3.333 euros https://t.co/X6lIhGfJ9o

13h51 : Une immense bâche bleue est accrochée pour masquer les travaux pendant la correction #Wolinski #Attentats

13h51 : La lettre Y va être transformée en I en "mastiquant" #Wolinski #attentats

13h51 : Trois hommes de l'entreprise installent un échafaudage. "Il y en a pour 1h30" #Wolinski #Attentats

13h51 : "On sait d'où vient la faute mais c'est interne à l'entreprise". Le conducteur de travaux refuse d'en dire plus. #Wolinski #Attentats

13h51 : Ca y est l'entreprise vient d'arriver pour corriger la faute d'orthographe #Wolinski #Attentats

13h55 : Les travaux ont commencé, devant l'ancien siège de Charlie Hebdo, pour corriger la plaque commémorative. Le nom de Georges Wolinski était mal orthographié. Notre journaliste Violaine Jaussent est encore sur place.

12h33 : — En ce moment même, dans un atelier d'épigraphie, quelque part dans Paris… #Wolinski

12h33 : Quand tu t'aperçois que sur la plaque commémorant l'attaque contre Charlie "Wolinski " est écrit "Wolinsky"... https://t.co/tpdt8trpWa


12h33 : Je suis Charly.

12h33 : La faute d'orthographe sur la plaque commémorative à Charlie Hebdo n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux. Les détournements ont déjà commencé.

12h06 : Il est midi, l'heure de faire le point sur l'actualité :

• Une information judiciaire pour viol en réunion a été ouverte après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux. Le procureur de Perpignan a par ailleurs indiqué que la jeune femme n'avait pas déposé plainte.

• François Hollande a dévoilé trois plaques commémoratives sur les lieux des attaques de janvier. Une cérémonie marquée par une faute d'orthographe sur le nom d'une des victimes, Georges Wolinski.

• Le nouvel entraîneur du Real Madrid a dirigé ce matin son premier entrainement.

• Orange et Bouygues Telecom ont confirmé ce matin des discussions en vue d'un rapprochement. "Aucune décision n'a été prise", précise cependant Bouygues.

11h46 : François Vauglin maire du 11e: "C'est un clin d'œil facétieux. Ce n'est pas grave, c'est une anecdote qui restera!" #Attentats #CharlieHebdo

11h46 : C'est fait partiellement car le monsieur de la RIVP qui s'est dévoué n'était pas assez grand






11h46 : Le tissu noir est ôté à la demande du maire du 11e. On voit bien #Wolinsky avec un Y #CharlieHebdo



11h47 : L'imbroglio continue rue Nicolas-Appert. Le voile noir, installé pour cacher la faute d'orthographe, a été retiré, rapportent notre journaliste Violaine Jaussent et une consœur de Metronews.

11h43 : Outré que l'on ose remettre en question ces cérémonies du souvenir. Ce n'est ni une récupération ni une fête mais un témoignage de la solidarité des Français envers les victimes et leurs familles.

11h39 : Même si il y a beaucoup de médiatisation au sujet des attentats, je trouve ça très bien, il ne faut pas oublier, pour eux, pour leur famille, nous et nos enfants.

11h39 : Les mêmes auraient critiqués s'il n'y avait pas eu d'hommages ! Difficile de gouverner la France !

11h39 : Dans les commentaires, tout le monde ne partage pas les critiques contre les cérémonies d'hommage exprimées un peu plus tôt.

11h25 : La faute est 1 erreur du marbrier, me confirme le maire du 11e arrondissement. Elle sera corrigée dans la matinée #CharlieHebdo

11h27 : D'après la ville de Paris, la faute d'orthographe sur le nom de Georges Wolinski est le fait de l'entreprise de gravure. La mairie a tout de suite informé la veuve du dessinateur, Maryse, qui a pris acte. Une correction au mastic sera faite dans l'heure.

11h19 : Soutien total aux familles et aux proches de toutes les victimes blessées, traumatisées ou décédées. Loin des plaques et des fleurs, les hommages les plus sincères qu'on puisse leur rendre sont dans les cœurs, les mémoires et les rires des vivants. Toujours Charlie, Ahmed, Yoav et les autres.

11h19 : Je suis triste de voir la récupération politico-publicitaire de ces terribles attentats. Qu'on les laisse reposer en paix, qu'on épargne les familles et qu'on arrête de faire rigoler les terroristes.

11h18 : Entre le matraquage à la télé sous forme de documentaires, les commémorations qui vont durer tout ce mois, il me semble qu'on en fait beaucoup trop et qu'il aurait mieux valu faire le nécessaire après Montauban et Toulouse pour éviter ces attentats.

11h18 : Dans les commentaires, vous êtes plutôt critiques de ces cérémonies d'hommage.

11h18 : Les cérémonies d'hommage aux victimes des attentats de janvier sont terminées pour la matinée. Voici les images du dévoilement de la dernière plaque dévoilée, devant l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris.



(FRANCETV INFO)

11h14 : "Je suis le dernier visage qu'il a vu", ajoute le commerçant, qui était aussi l'ami d'Ahmed Merabet #Attentats

11h14 : Un commerçant a tenu A.Merabet dans ses bras avant qu'il ne meurt. Il a tenu à venir, "contre l'oubli" #Attentats

11h14 : Il a accompagné Ahmed Merabet dans ses ultimes minutes. Un commerçant, ami du policier tué, témoigne sur les lieux de l'assassinat.

11h12 : Devt les anciens locaux de #Charlie, un tissu noir recouvre la plaque pour masquer la faute d'orthographe

11h12 : Pour masquer la faute d'orthographe sur le nom de Georges Wolinski, la plaque de la rue Nicolas-Appert a été recouverte. Le temps probablement que l'erreur soit réparée.

11h11 : @alain : Si, mais pas aujourd'hui. Une autre plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale tuée le 8 janvier 2015 à Montrouge (Hauts-de-Seine), sera dévoilée samedi matin. Le président de la République sera sur place.

11h08 : Aucun hommage à Montrouge pour la policière ?

11h02 : Sur la plaque, Wolinski gravé avec un Y à la fin. Oups...

11h02 : Il y a une erreur sur la plaque dévoilée ce matin devant les anciens locaux de Charlie Hebdo. Le nom de Georges Wolinski y est mal orthographié.

10h56 : François Hollande est à l'intérieur du supermarché Hyper Cacher, où il discute avec les salariés.



10h54 : La fresque avec Ahmed Merabet et en arrière plan la plaque commémorative

10h48 : La cérémonie est terminée. Les policiers se dispersent, la circulation reprend et des passants prennent en photo la plaque #Attentats

10h48 : Un hommage entre policiers, plus intime, sera rendu jeudi matin à Ahmed Merabet #Attentats

10h48 : "Sa mort a resserré les liens dans l'équipe", ajoute le commissaire Wierzba. #Attentats

10h48 : "C'était un policier qui savait ce qu'il voulait": le commissaire central du 11e, à propos d'A.Merabet #Attentats

10h48 : Boulevard Lenoir, le commissaire central du 11e arrondissement dit quelques mots sur son collègue tué l'an dernier par les frères Kouachi.

10h47 : Après les victimes de Charlie Hebdo, c'est la mémoire d'Ahmed Merabet que François Hollande, Anne Hidalgo et Manuel Valls ont honorée ce matin, boulevard Richard-Lenoir, à Paris, là où le policier a été tué le 7 janvier 2015.



(FRANCETV INFO)

10h40 : François Hollande et la maire de Paris, Anne Hidalgo, dévoilent la plaque accrochée à la façade de l'Hyper Cacher.


10h35 : @anonyme : Cette journée ne marque que le début des commémorations des attentats de janvier. D'autres cérémonies sont prévues le 7, le 9 et le 10 janvier, avec un rassemblement place de la République.

10h35 : Pourquoi ces commémorations ont-elles lieu le 5 janvier et non le 7 ?

10h33 : La famille d'Ahmed Merabet est là aussi. Sa mère est venue avec un drapeau français, qu'elle serre dans sa main gauche #AttentatsParis

10h33 : Boulevard Richard Lenoir, c'est maintenant la famille et les collègues d'Ahmed Merabet qui se recueillent.

10h30 : Le président de la République est maintenant attendu porte de Vincennes, devant l'Hyper Cacher. Il y a quelques mois, je m'étais rendu dans le magasin visé le 9 janvier. "On ne va pas faire nos courses la peur au ventre", m'avait expliqué un client.





(THOMAS BAIETTO / FRANCETV INFO)

10h26 : La brigade du 11e arrondissement se recueille en silence devant la plaque commémorative #Attentats

10h23 : La plaque commémorative pour le policier Ahmed Merabet, à l'endroit où il a été tué

10h23 : Voici une photo de la plaque à la mémoire d'Ahmed Merabet, postée par notre journaliste Violaine Jaussent.

10h12 : "On n'a pas eu de note d'information dans la boîte aux lettres, aucune info, s'agace Karim. Il faut prendre son mal en patience"

10h12 : Il n'a pas de pièce d'identité sur lui donc les policiers ne le laissent pas entrer dans son immeuble bld Richard Lenoir

10h12 : Karim est parti faire le marché mais ne peut pas rentrer chez lui pendant la cérémonie #CharlieHebdo

10h15 : Pendant la cérémonie de commémoration, le quartier est bouclé. Certains riverains ne peuvent pas rentrer chez eux, raconte notre journaliste Violaine Jaussent.

10h09 : François Hollande a dévoilé tout à l'heure une plaque commémorative devant les locaux de Charlie Hebdo. Voici la vidéo de ce moment solennel.



(FRANCETV INFO)

10h18 : Après avoir salué les proches du policier, le président de la République dépose une gerbe de fleurs et dévoile une plaque à sa mémoire.




(FRANCETV INFO)

10h06 : François Hollande est maintenant boulevard Richard Lenoir, où le policier Ahmed Merabet a été tué. L'artiste C215 y a réalisé une fresque. "Ahmed est un symbole fort", a-t-il expliqué à notre journaliste Carole Bélingard.



(C215)

10h06 : "on est vraiment venus habiter dans la gueule du loup", souffle-t-elle, s'inquiétant pour son fils #7Janvier 2/2

10h03 : une passante affolée devant l'agence Pôle Emploi rue Pelée: "s'il vous plaît, il s'est passé quoi encore ici?", demande-t-elle #7Janvier 1/2

10h03 : Le déploiement de forces de sécurité dans l'ancien quartier de Charlie Hebdo inquiète une riveraine, interrogée par une journaliste de Libération.

10h00 : François Hollande est arrivé devant les anciens locaux de Charlie Hebdo. Il dévoile une plaque commémorative et dépose une gerbe de fleurs. Vous pouvez regarder en direct cette cérémonie sur notre site.

09h56 : Les commémorations de média sont plus écoeurantes que les mauvais chocolats. Pour y échapper, le blessé préfère faire le mort.

09h58 : Survivant de la fusillade de Charlie Hebdo, le journaliste Philippe Lançon juge sévèrement les commémorations médiatiques qui ont lieu cette semaine.

09h48 : pour ces hommages un an après le 7 janvier (et 2mois après le 13 novembre), on ne plaisante pas avec la sécurité

09h48 : Une gerbe, deux chaises grises, un ruban rouge: l'hommage à Ahmed Merabet s'organise bld R. Lenoir #7Janvier2015

09h48 : Quelques rues plus loin, là où le policier Ahmed Merabet a été abattu, la zone est également quadrillée, témoigne une journaliste de Libération.

09h45 : Les riverains ou les personnes qui travaillent dans la rue doivent montrer leur carte d'identité avant de passer #Charliehebdo

09h45 : Gros dispositif de sécurité devant la rue Nicolas-Appert pour le dévoilement de la plaque #Charliehebdo

09h44 : Un important dispositif de sécurité a été déployé rue Nicolas-Appert, où François Hollande doit dévoiler une plaque à la mémoire des victimes de la fusillade de Charlie Hebdo. Notre journaliste Violaine Jaussent est sur place.

09h34 : La semaine de commémorations des attentats de janvier commence ce matin. Voici le programme de la journée :


10 heures. Hommage rue Nicolas-Appert, dans le 11e arrondissement de Paris, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, lieu de la tuerie perpétrée par les frères Kouachi le 7 janvier 2015.


Hommage sur le boulevard Richard-Lenoir, à l'endroit où fut assassiné le policier Ahmed Merabet, le 7 janvier, en marge de l'attentat contre l'hebdomadaire satirique.


Hommage devant l'Hyper Cacher, dans le 20e arrondissement de Paris, le supermarché où Amedy Coulibaly a pris en otages plusieurs personnes et tué quatre d'entre elles, le 9 janvier.

09h12 : Que faut-il retenir de l'actualité à 9 heures ?


• Un an après les attentats de janvier, la France se recueille. Des cérémonies d'hommage sont prévues toute la matinée à Paris, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, sur le boulevard où un policier a été abattu et devant l'Hyper Cacher.

• L'épouse du policier tué il y a un an alors qu'il assurait la protection de Charb a porté plainte contre X pour "homicide involontaire". Elle estime que tout n'a pas été fait pour garantir la sécurité de son mari et de Charlie Hebdo.


"Royal", "La solution"... Le visage de Zinédine Zidane, nouvel entraîneur du Real Madrid, est à la une de la presse française et espagnole ce matin. L'ancien numéro 10 doit donner une conférence de presse à 13h30.

• Orange et Bouygues Telecom ont confirmé ce matin des discussions en vue d'un rapprochement. "Aucune décision n'a été prise", précise cependant Bouygues.

11h18 : Invité ce matin sur RTL, Bernard Cazeneuve a déclaré qu'"il faut respecter le chagrin et le désarroi d'Ingrid Brinsolaro", l'épouse du policier tué à Charlie Hebdo, qui a porté plainte contre X et met en doute le niveau de protection du journal. "Je souhaite que la vérité l'emporte toujours sur toute autre considération", a déclaré le ministre de l'Intérieur.



(RTL)

08h07 : Un garçon fêtard, discret et particulièrement émotif quelques jours avant les attaques. C'est l'étrange portrait de Salah Abdeslam, le terroriste du 13 novembre toujours en fuite, dressé par sa petite amie aux policiers belges. Selon Le Parisien, elle a raconté que ce dernier avait fait une crise de larmes trois jours avant les attentats.

08h00 : "Nous sommes face à une menace terroriste qui reste très élevée. Cette détermination face à la menace, nous la menons sans trêve."

Sur RTL, le ministre a dressé le bilan de la lutte antiterroriste. "Nous avons démantelé, depuis 2013, dix-huit filières de recrutement jihadistes. Depuis le printemps, six attentats ont été déjoués", assure-t-il.

08h06 : "Ingrid Brinsolaro a décidé de porter plainte (...) Il faut respecter cela. Il faut que les questions qu'elle pose fassent l'objet de réponses. Je l'ai reçue, je la recevrai autant de fois que nécessaire. Je souhaite sur ce sujet-là, comme sur tous les sujets, que la vérité l'emporte."

Sur RTL, le ministre de l'Intérieur a réagi à la plainte déposée par la veuve du policier qui protégeait le patron de Charlie Hebdo. Il s'est dit favorable à ce qu'une enquête soit menée.

07h50 : Les terroristes de novembre n'étaient pas drogués. Selon Le Parisien, aucune trace de captagon, surnommé la "drogue des jihadistes", n'a été retrouvée. Seules quelques traces "infimes" de cannabis ont été découvertes dans le sang de Brahim Abdeslam lors de l'autopsie. Un peu de cocaïne a également été retrouvée dans le corps d'Hasna Aït Boulahcen.

07h05 : Un coup d'œil sur les unes de vos journaux ce matin. "Que reste-t-il de l'esprit Charlie ?", s'interroge La Dépêche du Midi.

06h59 : "Les libertés affaiblies de la France". Dans un éditorial, The New York Times (en anglais) critique l'état d'urgence et le projet d'extension de la déchéance de nationalité. "L'effort pour réduire les libertés et mettre un terme au contrôle des juges ne fera qu'augmenter les risques d'abus de pouvoir, sans assurer la sécurité de la population", écrit le quotidien américain.

07h08 : "Ce sont de pauvres mecs qui ont tué au nom de rien". Sur Europe 1, un policier qui s'était retrouvé face aux frères Kouachi témoigne. "Ils sont morts et puis tant mieux", lâche-t-il.

07h49 : Et on se lève du bon pied avec un premier point sur l'actualité :



• Un an après les attentats de janvier, la France se recueille. Des cérémonies d'hommage sont prévues toute la matinée, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, sur le boulevard où un policier a été abattu et devant l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes.



• L'épouse du policier tué il y a un an alors qu'il assurait la protection de Charb a porté plainte contre X pour "homicide involontaire". Elle estime que tout n'a pas été fait pour garantir la sécurité de son mari et de Charlie Hebdo.



Grand joueur, Zinédine Zidane entrera-t-il dans la cour des grands entraîneurs ? Le Français, pourtant peu expérimenté, a été nommé entraîneur du Real Madrid à la place de Rafael Benitez, et s'est dit "très ému".



Il était notamment l'inoubliable Jérôme Gerber dans la série des Gendarmes. Mais Michel Galabru, mort hier matin, était bien plus que cela : le comédien avait joué dans plus de 250 films et téléfilms. Francetv info vous propose de voter pour votre rôle préféré.