DIRECT. Attentats de janvier : suivez la cérémonie d'hommage aux victimes de l'Hyper Cacher et le discours de Manuel Valls

Un an après, la France rend hommage aux victimes d'Amedy Coulibaly, à l'endroit même où le terroriste avait frappé.

Des fleurs sont déposées le 20 janvier 2015 devant l\'Hyper Cacher, à Paris, lieu de la prise d\'otages perpétrée par Amedy Coulibaly.
Des fleurs sont déposées le 20 janvier 2015 devant l'Hyper Cacher, à Paris, lieu de la prise d'otages perpétrée par Amedy Coulibaly. (MAXPPP)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Un an après les attentats de janvier, les hommages se poursuivent, samedi 9 janvier. Une cérémonie est organisée devant l'Hyper Cacher, porte de Vincennes, pour célébrer la mémoire des victimes d'Amedy Coulibaly, en présence du Premier ministre Manuel Valls. Dans la matinée, François Hollande s'était déjà rendu à Montrouge (Hauts-de-Seine), en mémoire de Clarissa Jean-Philippe, abattue le 8 janvier 2015. 

Le président du Crif Roger Cukierman, la maire de Paris Anne Hidalgo et le Premier ministre Manuel Valls s'exprimeront à la fin de cette journée de commémorations.

Des imams sont également venus rendre hommage aux victimes.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#COMMEMORATIONS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COMMEMORATIONS

21h36 : Et la phrase de la soirée : "Sans les juifs, la France ne serait pas la France."

21h35 : Que retenir du discours de Manuel Valls ? Une charge virulente contre l'antisémitisme, "d'extrême-droite ou d'extrême gauche", une charge contre Dieudonné et Alain Soral.


21h22 : "Les discours étaient adaptés. On est venus pour que la France reste un pays de fraternité", dit Lionel avant de rentrer avec sa famille

21h21 : Beaucoup de personnes quittent les lieux, par petits groupes. D'autres restent pour écouter une prière retransmise au micro #commemorations

21h21 : Au moment où la cérémonie se termine, il se met à pleuvoir... #pointmeteo #commemorations #HyperCacher

21h21 : Il était temps que la cérémonie devant l'Hyper Cacher se termine, il se met à pleuvoir sur Paris, tweete notre journaliste sur place.

21h16 : Elle tient à dire qu'elle aime ce pays et refuse de le quitter. "Je suis profondément française, juive c'est dans mon cœur" #commemorations

21h16 : Lydie Hannoun habite à Vincennes et connaissait une des victimes.Elle est satisfaite de la cérémonie #commemorations

21h16 : Notre journaliste Violaine Jaussent demande au public ce qu'il a pensé de la cérémonie.

21h09 : Le discours de Manuel Valls est très apprécié par le public. Applaudissements et ovations retentissent à la fin du discours #commemorations

21h10 : Manuel Valls est très applaudi après son discours, suivi aussitôt d'une Marseillaise, chantée par les personnalités présentes.

21h07 : Plusieurs personnes le prennent en photo ou le filment. D'autres se frayent un chemin et s'en vont #HyperCacher #commemorations

21h07 : "L'antisémitisme, qu'il vienne de l'extrême droite, de l'extrême gauche, du fond des âges ou de la jeunesse de nos quartiers doit être combattu avec la même détermination, car il en va de notre République."

21h06 : "L'antisémitisme est là, toujours là, virulent", poursuit Manuel Valls, qui rappelle que "dans les rues de Paris, on a crié 'Mort aux juifs'". Il parle aussi de spectacles, de tweets, allusion directe à Dieudonné et au réseau d'Alain Soral.

21h05 : "Rien ne peut expliquer qu'on tue à des terrasses de café. Rien ne peut expliquer que l'on tue dans une salle de concert. Rien ne peut expliquer qu'on tue des caricaturistes, des journalistes des politiques, et rien ne pourra expliquer que l'on tue des juifs !"

21h03 : "La France ne baissera jamais la garde, se dressera toujours à ceux qui veulent s'en prendre aux Français juifs, donc aux Français. L'ennemi, c'est le terrorisme islamiste, c'est le jihadisme."

21h02 : Manuel Valls est revenu sur son opposition au départ des juifs de France, qui ne se sentent pas en sécurité, vers Israël. Une polémique qui l'avait opposé, l'an dernier, à Benjamin Netanyahou.


21h01 : "Sans les juifs de France, la France ne serait pas la France."

Cette phrase du premier ministre est saluée par des applaudissements.

21h00 : "Comment la France, patrie de l'émancipation des juifs, comment la nation où l'on s'est battu pour la défense du capitaine Dreyfus, comment la France qui avait reconnu sa responsabilité des crimes odieux entre 1940 et 44, comment la France pourrait laisser ses compatriotes juifs rester dans la peur ?

20h58 : "Je me souviens des larmes au bord des regards interrogateurs, de ces regards qui transpercent les coeurs et que personne ne pourra oublier. Je me souviens de cette colère, et aussi de ce désarroi immense."

20h58 : "Il y a un an, au lendemain de l'horreur, j'étais ici, portant le deuil des victimes. Comme ce soir, la foule était immense. Je me souviens de l'effroi, de l'angoisse, de la peur. Comment pouvait-il en être autrement ?"

20h57 : Manuel Valls prend la parole. "La flamme du judaïsme, et l'âme de la République, côte à côte, fraternelles, comme elles le sont depuis près de deux siècles."

20h49 : "Elle a donc toute sa place dans cette cérémonie." Applaudissements. #commemorations #HyperCacher

20h49 : Anne Hidalgo prend la parole et rend hommage à Clarissa Jean-Philippe #commemorations #HyperCacher

20h47 : Au tour de la maire de Paris Anne Hidalgo de s'exprimer à la tribune. Il y a du chahut en fond sonore.



20h42 : Pourquoi a-t-on allumé 19 bougies sur la grande estrade ? Il y en a 17 pour les morts des attentats de janvier 2015, une pour celles du 13 novembre, et une dernière pour toutes les victimes du terrorisme.

20h39 : Place aux discours les plus attendus de la soirée : Roger Cukiermann, président du CRIF, Anne Hidalgo, maire de Paris et Manuel Valls, premier ministre.

20h32 : "C'est un hommage, la politique n'a rien à faire ici..." La minute de silence, respectée, calme tout le monde #commemorations

20h32 : Mouvement dans la foule. 2hommes se disputent. Ils sont contenus. Ils ne sont pas d'accord sur le fait de huer ou applaudir les politiques

20h32 : La cérémonie prend un tour politique, et pas que sur l'estrade, remarque notre journaliste Violaine Jaussent dans la foule.

20h30 : Un homme brandit un drapeau français #commemorations

20h30 : Une minute de silence est observée, juste après l'allumage d'une bougie par Manuel Valls. Pas un bruit sur la place.

20h27 : En revanche Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, est hué... #commemorations

20h27 : Quand Lassana Bathily est appelé pour allumer une bougie, il est applaudi et salué par des cris #commemorations

20h26 : L'ex-employé du magasin, qui avait sauvé plusieurs otages, en les cachant dans la chambre froide, Lassana Bathily, a lui aussi allumé sa bougie.

20h23 : Ds le public 1pancarte de l'Union des étudiants juifs de France...Et des drapeaux jaune de la Ligue de défense juive

20h22 : Notre journaliste Violaine Jaussent s'intéresse au public de ces commémorations. Certaines associations, pas réputées pour leur pacifisme, sont présentes.

20h17 : Les discours sont rapides. On passe déjà à l'allumage des bougies, précédés de quelques mots du grand rabbin #commemorations

20h16 : Les noms et prénoms de toutes les victimes des #attentats de janvier sont prononcés #commemorations

20h19 : Un moment fort de la cérémonie, les bougies allumées en mémoire des victimes de l'attentat.


20h10 : 20 heures. Le point sur l'actualité, c'est par ici :

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes bloquent le périphérique de Nantes avec des tracteurs. Ils demandent l'arrêt de la procédure d'expulsion d'une quinzaine de personnes, qui résident sur le site retenu.

Une cérémonie d'hommage aux victimes de l'Hyper Cacher a lieu en ce moment. A suivre en vidéo sur notre site.

Un spectateur est mort sur le Dakar, alors qu'il assistait à une étape en Bolivie.

30 minutes avant le premier match de Zinedine Zidane sur un banc. Le nouvel entraîneur du Real affronte La Corogne.

20h00 : Il est suivi de près par Manuel Valls, applaudi lui aussi. "Oh Manu", l'apostrophe une personne #commemorations

20h00 : Les personnalités politiques sont arrivées. A l'applaudimètre, gauche et droite font match nul.

19h58 : Il s'agit d'un mouvement citoyen de résistance contre le terrorisme, apolitique, ni religieux. Ils sont venus rendre hommage #commemorations

19h58 : Huguette et Thomas appartiennent au mouvement de la paix contre le terrorisme #commemorations

19h58 : Notre journaliste Violaine Jaussent s'intéresse aux gens qui se sont déplacés pour rendre hommage aux victimes.

19h54 : Bernard Cazeneuve (caché sous son chapeau) discute avec les personnes du premier rang du public sur la situation sécuritaire en France.




20h10 : Pour suivre en vidéo la cérémonie d'hommage aux victimes de l'Hyper Cacher, c'est ici. Les organisateurs appellent les personnalités (qui ont droit à un siège) pour qu'elles s'asseyent, afin que la cérémonie commence.

19h46 : Nuée de téléphones portables pour prendre en photo Bernard Cazeneuve, qui passe au milieu du public #commemorations

19h46 : On entend au micro : "Messieurs dames je vs demande de prendre place" Des rires fusent parmi la foule serrée qui patiente #commemorations

19h46 : En fait il y a 1point de contrôle où chaque personne est fouillée l'une après l'autre avant d'accéder au véritable espace réservé au public

20h10 : Et pendant ce temps, notre journaliste Violaine Jaussent joue des coudes dans la foule massée devant l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, où la cérémonie d'hommage aux victimes va débuter. Pour suivre le flux vidéo (et mieux voir que notre journaliste sur place), c'est par ici.

19h24 : Le public va devoir rester debout pour assister à la cérémonie... Enfin surtout tenter de l'apercevoir #commemorations

19h24 : Des dizaines de personnes se pressent derrière les barrières. C'est l'espace réservé au public #commemorations

19h23 : Notre journaliste Violaine Jaussent se trouve dans la foule, très, très loin de l'estrade où seront prononcés les discours et d'où on allumera des bougies.

19h19 : @anonyme Tenez bon jusqu'à demain soir, il reste encore, outre la cérémonie à l'Hyper Casher ce soir, Johnny et l'installation d'un arbre, place de la République demain matin, et une manifestation populaire demain après-midi sur la même place.

19h18 : Au secours ! Ça va durer jusqu'à quand les commémorations ?

19h14 : Devant l'#HyperCacher ce soir Porte de Vincennes, hommage aux victimes

19h14 : D'après une journaliste de France 2, il y a foule devant l'Hyper Casher de la porte de Vincennes ce soir.

19h01 : "Il n'y a pas que des religieux", s'exclame à côté le président de l'amitié judéo-musulmane. "On est venus crier notre vivre-ensemble !"

19h01 : Large périmètre de sécurité autour de l'Hyper Cacher. Une tente est installée devant le magasin #commemorations

19h01 : Notre journaliste Violaine Jaussent se trouve tout près de l'Hyper Casher de Vincennes, où une cérémonie à la mémoire des victimes de cet attentat a lieu ce soir.

18h10 : On respire un grand coup et on fait le point sur l'actualité de ce samedi soir.

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes bloquent le périphérique de Nantes avec des tracteurs. Ils demandent l'arrêt de la procédure d'expulsion d'une quinzaine de personnes, qui résident sur le site retenu.

Une manifestation anti-migrants de l'association xénophobe Pegida a dégénéré. Des heurts ont éclaté avec la police. Au moins deux personnes ont été interpellées.

François Hollande a dévoilé ce matin une plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la policière abattue par Amedy Coulibaly à Montrouge. Ce soir, une cérémonie en mémoire des victimes de l'Hyper Casher aura lieu devant le magasin.

L'OL inaugure son nouveau stade de 60 000 places, et les choses se passent plutôt bien pour les Gones, qui mènent 1-0 contre Troyes.

15h31 : Avenue de la paix, une nouvelle plaque a été posée en hommage à Clarissa Jean-Philippe #commemorations

15h31 : Voici la plaque installée à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe #commemorations

15h30 : "Ça me fait chaud au cœur de voir tout ce qui a été fait. Ça me fait du bien de voir tout ce monde qui n'a pas oublié Clarissa", dit sa mère #commemorations

15h30 : La mère de Clarissa Jean-Philippe se rend à l'école juive, non loin du lieu où sa fille a été tuée #commemorations

15h30 : Violaine Jaussent a recueilli les premières réactions de la mère de Clarissa Jean-Philippe, quelques minutes après son entretien avec François Hollande ce midi.

14h29 : L'accès leur a été refusé car ils n'étaient pas invités. Seuls quelques élus des hauts-de-Seine ont pu assister à la cérémonie.

14h28 : Sait-on pourquoi les élus FN ont été repoussés lors des commémorations ce matin?

14h26 : Que faut-il retenir dans l'actualité de ce samedi ?

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se rappellent au bon souvenir du gouvernement. Entre 7 200 et 20 000 opposants au projet bloquent le périphérique de Nantes (Loire-Atlantique).

Angela Merkel durcit sa position sur les migrants. La chancelière allemande Angela Merkel s'est prononcée en faveur d'un très net durcissement des règles d'expulsion de demandeurs d'asile condamnés par la justice en Allemagne, en l'autorisant même pour ceux condamnés à une peine avec sursis.

• Le président François Hollande a dévoilé à Montrouge une plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, jeune policière municipale tuée il y a un an par Amédy Coulibaly lors des attentats jihadistes de janvier 2015.


• Michel Platini va faire appel lundi de sa suspension de huit ans, a annoncé son avocat.

12h03 : A midi, on fait le point sur l'actualité de cette matinée :

• Le président François Hollande a dévoilé à Montrouge une plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, jeune policière municipale tuée il y a un an par Amédy Coulibaly lors des attentats jihadistes de janvier 2015.

L'identité de l'homme tué, jeudi devant un commissariat parisien, est en cours d'authentification : il pourrait s'appeler Tarek Belgacem, un Tunisien, comme écrit dans sa revendication jihadiste, et non Sallah Ali, un Marocain, comme il l'avait déclaré quand il avait été arrêté pour vol en 2013. Francetv info résume ce que l'on sait de lui.


• Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se rappellent au bon souvenir du gouvernement. Plusieurs milliers de personnes s'apprêtent à bloquer le périphérique de Nantes pour réclamer l'abandon des procédures d'expulsion contre 11 familles et quatre agriculteurs installés sur le site.

• Michel Platini va faire appel lundi de sa suspension de huit ans, a annoncé son avocat.

11h28 : "Ça ns a choqués. On ne connaissait pas Clarissa ms elle faisait partie des forces de l'ordre, elle défendait notre sécurité"#commemorations

11h28 : Peu importe, pour eux c'est important d'être là. "On a été très touchés par cet acte. Ça s'est passé pas loin de chez nous" #commemorations

11h28 : Car on ne voit pas grand chose de cet endroit... #commemorations

11h28 : Cet habitant de Montrouge et deux habitantes de Malakoff suivent la cérémonie sur leur téléphone #commemorations

11h24 : Voici les images de la cérémonie organisée en hommage à Clarissa Jean-Philippe.


(FRANCETV INFO)

11h17 : Il y a donc des habitants des 2 communes. Ils sont une cinquantaine, debouts le long des barrières #commemorations

11h17 : L'avenue Brossolette est située entre Montrouge et Malakoff. C'est la frontière entre les 2 communes #commemorations

11h17 : Clarissa Jean-Philippe a été touchée d'une balle dans le dos près du numéro 91 de l'avenue Brossolette #commemorations

11h17 : François Hollande s'entretient justement en ce moment avec la maman de Clarissa Jean-Philippe.

11h15 : "A 8h04, Clarissa Jean-Philippe s'effondre." Cet article du Monde dresse le portrait de cette jeune policière et revient sur le sentiment d'abandon ressenti par sa famille. Ni François Hollande, ni le président de l'Assemblée nationale, ni les ministres n'avaient pensé à aller saluer la mère inconsolable de Clarissa Jean-Philippe, lors de leur déplacement commun aux Caraïbes en mai.

11h09 : Un square à son nom doit aussi être inauguré à Carrière-sous-Poissy (Yvelines), la ville où résidait la jeune femme de 26 ans, de même qu'une rue à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

11h07 : Voici le texte inscrit sur la plaque : "A la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, brigadier de police municipale de la ville de Montrouge, assassinée en ce lieu le 8 janvier 2015, victime du terrorisme dans l'accomplissement de son devoir."

11h05 : Comme mardi pour les #commemorations à #CharlieHebdo, bld Lenoir et devant l'hyper cacher, un gros dispositif sécurité est déployé

11h04 : François Hollande vient de déposer une gerbe fleurs après avoir dévoilé une plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe à Montrouge (Hauts-de-Seine). Le chef de l'Etat ne prendra pas la parole.







10h57 : Toutes les cérémonies sont à suivre aujourd'hui en direct et en vidéo ici.

10h49 : Les conseillers régionaux et élus FN voulaient participer à cette #commemorations. Cela a été refusé selon eux

10h49 : Ambiance un peu tendue près du lieu des #commemorations. Des élus FN du 92 sont repoussés par les CRS

10h49 : Le dévoilement d'une plaque et le dépôt d'une gerbe sont prévus, suivis d'une minute de silence et de la Marseillaise #commemorations