Les recherches se poursuivent en Picardie malgré la tombée de la nuit

La traque se poursuit pour retrouver Chérif et Said Kouachi, 32 et 34 ans, soupçonnés d'avoir attaqué le siège de l'hebdomadaire.

Un policier dans l\'Aisne, le 8 janvier 2015, à la recherche des deux frères suspectés d\'être les auteurs de l\'attaque qui a visé \"Charile Hebdo\".
Un policier dans l'Aisne, le 8 janvier 2015, à la recherche des deux frères suspectés d'être les auteurs de l'attaque qui a visé "Charile Hebdo". (JOEL SAGET / AFP)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

L'enquête avance, jeudi 8 janvier, au lendemain de l'attentat contre Charlie Hebdo. Neuf personnes sont en garde à vue, annonce le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, lors d'une conférence de presse en fin d'après-midi. Jusqu'à maintenant, sept personnes de l'entourage des deux principaux suspects Chérif et Said Kouachi, étaient entendues par les policiers. La traque se poursuit également. D'abord restreint à l'Ile-de-France, le niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate a été étendu à la Picardie, où ont été repérés les deux hommes.

 Neuf personnes ont été placées en garde à vue. Et 90 témoins ont été entendus, a précisé le ministre de l'Intérieur. La veille, un homme s'est rendu à la police de Charleville-Mézières (Ardennes) "après avoir vu que son nom circulait sur les réseaux sociaux". L'AFP a annoncé qu'il s'agissait du plus jeune des trois hommes recherchés. Mais des doutes subsistent sur l'implication de ce lycéen de 18 ans, Mourad Hamyd.

Chérif et Said Kouachi, 32 et 34 ans, ont été repérés jeudi matin dans l'Aisne, par le gérant d'une station-essence à proximité de Villers-Cotterêts, alors qu'ils étaient à bord d'une Clio grise et porteurs d'armes de guerre. Les enquêteurs ont annoncé avoir retrouvé une dizaine de cocktails Molotov et deux drapeaux jihadistes dans la voiture abandonnée à Paris mercredi par les auteurs de l'attaque.

François Hollande a décrété une journée de deuil national ce jeudi, une décision très rare. Une minute de silence a été observée à midi dans les écoles et les services publics. Au même moment, dans d'autres pays, des milliers de personnes ont également observé un moment de recueillement.

Une "marche républicaine" est programmée à Paris, dimanche, rassemblant tous les partis du Front de gauche à l'UMP. Mais le Front national est pour l'heure écarté du défilé, "une manœuvre politicienne minable", dénonce sa présidente, Marine Le Pen.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#CHARLIE_HEBDO

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CHARLIE_HEBDO

16h36 :  Le rassemblement doit être Républicain !!! Non politicien !!! Donc, oui, il faut les inviter ...

16h36 :  Bien sûr qu'ils y ont leur place !! Je ne partage absolument pas leurs idées mais il me semble que nous défendons aujourd'hui la liberté d'expression !

16h35 :  EDITION SPECIALE | Anne Hidalgo : FN "ne font pas partie des formations qui prônent valeurs républicaines" http://franceinfo.fr/player 

16h35 :  Dans les commentaires, plusieurs d'entre vous s'indignent d'une possible non-invitation du Front national au "rassemblement républicain" organisé, dimanche, à Paris. Sur France Info, la maire de Paris a exprimé son hostilité à une telle invitation.

16h32 :  Fleur Pellerin, la ministre de la Culture, a rendu visite, cet après-midi, aux équipes de France Télévisions, pour soutenir les rédactions et les journalistes.


16h30 :  Des hommes du Raid et du GIGN mènent une traque intensive et systématique des deux suspects, les frères Chérif et Said Kouachi, qui ont abandonné, ce matin, leur voiture dans le secteur de Villers-Cotterêts (Aisne). Le ratissage policier dans ce secteur très forestier risque d'être long et compliqué.

16h26 :  Police officers & staff across Norfolk observe a 2 minute silence. #PoliceTributeToParis #JeSuisCharlie

16h26 :  Au Royaume-Uni, des policiers ont observé deux minutes de silence, en début d'après-midi, en hommage notamment à leurs deux confrères français tués hier.

16h23 :  Le niveau "alerte attentat" n'était jusqu'ici activé qu'en Ile-de-France. Cette évolution en Picardie intervient alors que les forces de l'ordre mènent d'importantes recherches dans la région de Villers-Cotterêts (Aisne), où les deux suspects ont été reconnus par le gérant d'une station-service.

16h20 :  Le niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate est étendu à la Picardie, annonce Matignon.

16h18 :  La page d'accueil de Google est désormais agrémentée d'un logo "Je suis Charlie".

16h13 : Les partis dits "républicains" s'interrogent sur l'intégration du Front national au "rassemblement républicain" organisé, dimanche, à Paris. Le FN y a-t-il sa place ? Eléments de réponse dans notre article.

16h05 :  This week’s cover preview: 7 Janvier 2015 Read our article via: http://econ.st/1DpjcN0 

16h19 :  Une date en français et un dessin, sanglant, en guise de une pour le prochain numéro de l'hebdomadaire britannique The Economist.

16h02 :  Dès mes 10 ans, Tintin, Astérix et toute la clique ne m'intéressaient pas. Par contre, je piquais les journaux et autres livres satiriques de mes parents avec plaisir. Aujourd'hui je suis maman et quand ma fille me dit "maman on ne peut pas tuer quelqu'un à cause d'un dessin?!", je ne sais quoi lui répondre...

16h02 :  Le monde a changé. En 1974, pendant mon service militaire, je lisais Hara Kiri et Le Canard, à l'époque on nous faisait la chasse pour ce type de lecture. Quel retournement, surtout avec les atrocités sur Charlie.

16h02 :  Voici deux autres souvenirs de lecture de Charlie Hebdo que vous nous avez envoyés dans les commentaires. N'hésitez pas à nous en faire parvenir d'autres !

15h59 : Comment parler de l'attaque contre Charlie Hebdo aux enfants ? France 2 a rencontré des parents et une psychanalyste.

(JULIE BECKRICH / EMILIE DENIS - FRANCE 2)

15h54 :  @UDI_off appelle tous les Français à participer à la marche Républicaine qui aura lieu dimanche à Paris. Soyons des millions! #JeSuisCharlie

15h54 :  L'#UMP participera bien au rassemblement de dimanche. #CharlieHebdo #JeSuisCharlie

02h50 :  La police publie un appel à témoins avec les photos des deux frères recherchés.

02h28 :  Le plus jeune des trois hommes recherchés après l'attaque de "Charlie Hebdo" s'est rendu à la police, annonce l'AFP, citant des sources concordantes.

01h35 :  Les choses se calment à Reims, nous allons donc clôturer ce live avec un dernier point sur l'actualité. Nous reprendrons le fil de ce direct à tout moment s'il y a de nouveaux développements dans l'enquête sur l'attentat de Charlie Hebdo. Bonne nuit et merci pour votre participation !

01h26 :  Hommage aux victimes de #CharlieHebdo : plusieurs centaines de personnes ont bravé le froid à St Pierre et Miquelon



01h25 :  Grand panneau a l'intérieur du Newseum le Musée de la presse de Washington #charliehebdo



01h25 :  New York, Union Square. #jesuischarlie #charliehebdo



01h25 :  Montreal est Charlie #jesuischarlie



01h25 :  Aux Etats-Unis, au Canada et à Saint-Pierre-et-Miquelon, des manifestations de soutiens ont lieu en ce moment même. Voici des images :

01h19 :  Le Monde publie la liste complète des victimes de l'attaque :

• Frédéric Boisseau, agent d'entretien
• Franck Brinsolaro, brigadier au service protection
• Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur.
• Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse
• Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur • Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur
• Bernard Maris, économiste et chroniqueur
• Ahmed Merabet, agent de police
• Mustapha Ourad, correcteur
• Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont
• Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur
• Georges Wolinski, dessianteur.

01h14 :  #Reims maintenant. barrage important mais policiers d'élite ont quitté la cité. Op semble terminée. zero coups de feu



01h14 :  Des policiers en combinaison blanche fouillent l'appartement perquisitionné à Reims.



01h14 :  De nouvelles photos de l'opération à Reims. Les policiers font des prélèvements dans l'appartement, pendant que d'autres montent la garde.

01h08 :  La police recherche deux frères d'une trentaine d'années, dont un avait été condamné en 2008 pour avoir participé à une filière d'envoi de combattants en Irak. Un troisième homme âgé de 18 ans figure parmi les suspects. Plus de détails dans notre article.

01h07 :  Un avis de recherche national a été lancé ce soir contre trois hommes, soupçonnés d'avoir participé à l'attaque contre le journal.

01h06 :  Je suis assez triste car il n'y a pas eu ou très très peu de messages en soutien au familles des victimes .. combien de familles brisées ce soir !courage à ces proches qui sont dans la tristesse !

01h06 :  Mon fils est policier au SPHP, c'est un peu comme si on me l'avait tué un peu aussi... RIP et sincères condoléances à sa famille.

01h06 :  "Ech sin Charlie", c'est en Luxembourgeois... Ici, au Luxembourg, on lit beaucoup la presse Française... J'espère vivement que l'on retrouve ces meurtriers...

01h06 :  Vous continuez de nous faire part de votre émotion dans les commentaires. Voici quelques uns de vos messages.