Attaques terroristes : cinq gardes à vue toujours en cours, annonce le procureur de Paris

La compagne d'Amedy Coulibaly, qui fait l'objet d'un avis de recherche, est toujours recherchée, vendredi soir.

Les deux auteurs de l\'attentat contre \"Charlie Hebdo\", Chérif Kouachi (G) et Saïd Kouachi (C), et l\'auteur des fusillades de Montrouge (Hauts-de-Seine) et de la porte de Vincennes, Amedy Coulibaly.
Les deux auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo", Chérif Kouachi (G) et Saïd Kouachi (C), et l'auteur des fusillades de Montrouge (Hauts-de-Seine) et de la porte de Vincennes, Amedy Coulibaly. (POLICE NATIONALE)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Alors que les prises d'otages sont terminées à Dammartin-en-Goële et à Paris, que trois terroristes sont morts et que quatre otages ont été tués, cinq gardes à vue sont encore en cours, a annoncé le procureur de la République de Paris, François Molins, vendredi 9 janvier.

La prise d'otages de la porte de Vincennes a fait cinq morts, dont le forcené Amedy Coulibaly, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, vendredi 9 janvier, sur le plateau du journal de 20 heures de France 2. Il a également précisé que l'assaut avait fait 4 blessés parmi les policiers. Les deux suspects de l'attentat contre Charlie Hebdo ont été tués à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, où ils étaient retranchés depuis le début de journée, vendredi 9 janvier. Leur otage est indemne.

En Seine-et-Marne, les frères Kouachi, auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo, ont été tués. Les deux hommes étaient retranchés jusqu'en fin d'après-midi sur le site de la société d'imprimerie Création Tendance Découverte, située dans une zone industrielle de Dammartin-en-Goële. Ils sont sortis en tirant à la kalachnikov sur le GIGN, entraînant leur "neutralisation", a appris l'AFP de source proche du dossier. Une personne qui se trouvait aussi dans le bâtiment est indemne.

La prise d'otages est terminée porte de Vincennes, à Paris. Cinq personnes, dont le preneur d'otages Amedy Coulibaly, sont morts dans un magasin casher du quartier. L'homme est suspecté d'être l'auteur de la fusillade de Montrouge (Hauts-de-Seine). Outre Coulibaly, quatre personnes sont mortes. Mais d'après le procureur de la République, aucun otage n'est mort lors de l'assaut des forces de l'ordre, selon les éléments actuellement à la connaissance des enquêteurs. Par ailleurs, quatre blessés sont en situation d'"urgence absolue".

La compagne d'Amedy Coulibaly est toujours recherchée Hayat Boumeddiene, née le 26 juin 1988, qui figure sur un appel à témoins diffusé par la police, demeure introuvable. "L'enquête va désormais s'attacher à interpeller la compagne de monsieur Coulibaly, qui ne l'est toujours pas à ce jour", a déclaré François Molins. Hayat Boumeddiene était mariée religieusement avec Amedy Coulibaly, mais pas civilement.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#CHARLIE_HEBDO

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CHARLIE_HEBDO

07h58 : "Je trouve scandaleuse la tentative de détourner la sensibilité populaire en direction des idées de Charlie Hebdo."

Jean-Marie Le Pen est l'invité de France Info.

19h23 : Je vous disais un peu plus tôt que Charlie Hebdo compte désormais plus de 200 000 abonnés. Son co-gérant Eric Portheault précise que les 30 millions d'euros récoltés par les ventes et les abonnements seront consacrés "intégralement à sa pérennisation, quel qu'en soit le montant. Il n'y aura pas de dividendes pour les actionnaires". Quant aux dons (2,37 millions d'euros), ils seront "intégralement reversé aux ayants droit des victimes".

18h45 : Après l'attaque qui a décimé sa rédaction, Charlie Hebdo devient un des poids lourds de la presse française. L'hebdomadaire compte 200 000 abonnés, contre 10 000 avant l'attaque.

09h07 : Une enfant de 10 ans a été convoquée à la gendarmerie de Valbonne (Alpes-Maritimes) pour des propos sur le terrorisme. "Je suis d'accord avec les terroristes d'avoir tué les journalistes, car ils se sont moqués de notre religion", avait écrit l'élève à la fin d'une rédaction.

08h35 : Pour avoir "soutenu" les auteurs de l'attentat dans un devoir, une élève de CM2 a été entendue il y a deux semaines par des gendarmes de Valbonne (Alpes-Maritimes), rapporte Nice-Matin. La raison ? Une phrase écrite à la fin d'un devoir en classe de CM2 : "Je suis d'accord avec les terroristes d'avoir tué les journalistes, car ils se sont moqués de notre religion".

19h56 : C'est le deuxième depuis l'attentat qui a coûté la vie à 12 personnes, dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu, Tignous et Honoré. Le prochain numéro de Charlie Hebdo sera en kiosque le 25 février. "On va faire une réunion de rédaction mercredi, comme d'habitude", a précisé Gérard Biard, rédacteur en chef.




(CITIZENSIDE/NICOLAS LIPONNE / CITIZENSIDE.COM / AFP)



19h02 : Un journaliste de l'hebdomadaire satirique annonce la future parution sur Twitter.

19h29 : Le prochain numéro de Charlie Hebdo sera en kiosque le 25 février.

14h39 : Une place "Charlie" a été inaugurée ce matin à Angoulême pendant le Festival de BD. La mairie de la ville a ainsi rendu hommage aux victimes de l'attaque contre la rédaction de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo qui a fait 12 morts le 7 janvier.




(JULIE RASPLUS / FRANCETV INFO)

11h53 : La place "Charlie" vient d'être inaugurée à Angoulême, tweete notre journaliste Julie Rasplus. Le festival de la BD rend hommage à l'hebdomadaire satirique.

11h49 : Mahomet et sa pancarte "Je suis Charlie" sur fond vert n'ont pas été vus de tous. De nombreuses rédactions américaines ont choisi de ne pas montrer la "une" du "numéro des survivants" de Charlie Hebdo, sorti le 14 janvier. Notre journaliste Julie Rasplus s'est demandé pourquoi les Américains ne rient pas des mêmes choses que nous. Explications.




(CHRISTOPHE ESTASSY / CITIZENSIDE.COM / AFP)



11h35 : Les sanglots continuent à étrangler sa voix. Luz, le dessinateur de Charlie Hebdo qui a échappé à l'attaque du 7 janvier dans les locaux de l'hebdomadaire satirique, a accordé une interview à Vice News. Il revient sur les circonstances de la tuerie dans la salle de rédaction du magazine, ainsi que sur la nouvelle une représentant Mahomet.

(VICE NEWS)

11h31 : A Angoulême (Charente), à l'occasion du festival de la BD, une place de la ville est renommée place Charlie, nous signale notre journaliste Julie Rasplus présente sur place. Le festival rend hommage à Charlie Hebdo, trois semaines après l'attentat.

09h16 : Deux semaines que les survivants de l'attaque contre Charlie Hebdo ont déposé les crayons, le temps de souffler, après avoir réalisé le numéro 1 178. Le prochain est prévu pour février. Mais comment dessiner après l'attentat contre Charlie Hebdo ? Notre journaliste Julie Rasplus a interrogé Ali Dilem, dessinateur de presse algérien.




(DILEM)



15h20 : Au moins 24 personnes ont été blessées aujourd'hui au cours d'une manifestation d'environ 500 personnes dans la périphérie de Kaboul (Afghanistan) contre la publication de caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, a annoncé la police. Le face-à-face entre des manifestants jetant des pierres et des policiers répliquant par des tirs en l'air pour disperser la foule, a duré une partie de la matinée



(Haroon Sabawoon / ANADOLU AGENCY / AFP)

11h13 : A Angoulême (Charente), à l'occasion du festival de la BD, une bande-dessinée rassemble tous les hommages rendus en dessins. Notre journaliste Julie Rasplus est sur place

10h20 : Le festival de la bande-dessinée se poursuit aujourd'hui à Angoulême (Charente). Hier un grand prix spécial a été décerné à Charlie Hebdo. Notre journaliste Julie Rasplus est sur place. Elle nous signale que même les agences de voyage "sont Charlie".

19h55 : Notre journaliste Julie Rasplus a rencontré l'un des dessinateurs de Charlie Hebdo. Voici ses tweets.

16h58 : Mais l'activité commence avec les dizaines de unes exposées. Ça se bidonne côté visiteurs #FIBD2015

16h56 : L'expo Charlie a été montée "dans l'urgence, la peine mais aussi les rires", nous dit le panneau d'accueil #FIBD2015

16h56 : Deux contrôles de sécurité plus tard, on accède à la salle... Où il y a pas mal de monde pour ce vendredi #FIBD2015

16h55 : Notre journaliste Julie Rasplus est à Angoulême. Elle est à l'exposition "Une histoire de Charlie Hebdo".

16h42 : "C'est tellement plus cool, quand on est militant dans une organisation qui défend les 'opprimés', d'être 'contre' la masse, les médias, l'unité nationale."

La femme de Luz, un dessinateur de Charlie Hebdo, s'insurge contre les accusations d'islamophobie et d'homophobie dont est victime l'hebdomadaire satirique dans une tribune publiée sur Brain Magazine.

16h16 : "Mais là c'est très important". Elle laisse un mot dans le livre d'or. "Je leur dis de continuer" #FIBD2015

16h16 : Laurence, une angoumoisine, prend son abonnement à "Charlie". "Je le lisais pas régulièrement, selon les unes" #FIBD2015

16h16 : Un petit crochet par le chalet de Thibaud qui procède aux abonnements à Charlie : on en est à 18. "Et y'a l'autre stand..." #FIBD2015

16h16 : Notre journaliste Julie Rasplus, qui est à Angoulême, rencontre des personnes qui s'abonnent au journal satirique.

14h26 : Depuis 8h30, une dizaine de visiteurs se st abonnés. "Un bon chiffre" mais Thibaud s'attend à + dès demain #FIBD2015

14h26 : Pour 76€ au lieu de 120, les visiteurs peuvent s'abonner le temps du WE. Tout est reversé à Charlie #FIBD2015

14h26 : Devant la mairie, un stand attire les festivaliers. Le n°1178 de Charlie est étalé partout #FIBD2015

14h27 : Notre journaliste Julie Rasplus est à Angoulême. Elle raconte qu'un stand est entièrement dédié au journal satirique devant la mairie. Il offre des abonnements à un prix avantageux.

10h44 : Ambiance au festival de bande dessinée d'Angoulême, jeudi soir. Si aucun membre de Charlie Hebdo n'était présent pour récupérer le "grand prix spécial", la rédaction a semble-t-il demandé à l'auteur J.C. Menu de les représenter au festival. Au passage, celui-ci lance : "Etre ou ne pas être Charlie, telle est la question. En fait, on s'en branle : les slogans n'ont pas de sens (...). Etre Charlie, c'est dire que le maire d'Angoulême est un con." Revivez sa prise de parole en vidéo sur le site de Sud-Ouest.

10h27 : Alors que s'ouvrait hier le Festival de la BD d'Angoulême, de nombreux dessinateurs ont pris la plume pour rendre hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo. Notre journaliste Julie Rasplus a rassemblé une vingtaine de dessins réalisés peu après l'attaque contre l'hebdomadaire satirique.




(FRANCETV INFO / PASCALE BOUDEVILLE)

08h23 : Le journal en question est le Tokyo Shimbun, un quotidien japonais à grand tirage. Lisez notre article pour en savoir plus.

08h23 : Quel quotidien japonais?

08h23 : Un quotidien japonais, le Tokyo Shimbun, a présenté ses excuses pour avoir publié la une du premier Charlie Hebdo sorti après les attentat. Il a en effet glissé en pages intérieures un entrefilet intitulé "Excuses aux musulmans": "notre journal a blessé des musulmans en reproduisant une caricature de Mahomet. Nous présentons sincèrement nos excuses".

23h58 : Après l'attaque contre Charlie Hebdo, le festival d'Angoulême rend hommage aux victimes et à leurs oeuvres. Voici un sujet de France 3.

(FRANCE 3)


19h18 : Le festival de la BD d'Angoulême décerne un Grand Prix spécial à Charlie Hebdo.

17h33 : Le billet dur de Christophe Conte : Cher Philippe Geluck http://blogs.lesinrocks.com/billetdur/2015/01/26/c...



17h44 : Le dessinateur belge Philippe Geluck, auteur du célèbre Chat, a été pris à partie par Les Inrocks, après avoir émis des réserves sur la dernière une du journal satirique, qui représentait Mahomet. Il se dit "victime d'une fatwa" de la part de l'hebdomadaire culturel. Voici le dessin qu'a publié le magazine pour accomagner sa virulente chronique. Il est signé par Coco, qui dessine également pour Charlie Hebdo.

17h24 : Un élève de CE2 a été entendu par la police, hier à Nice, pour "apologie d'acte de terrorisme", en raison de propos tenus au sein de son école après l'attaque contre le journal satirique. Notre journaliste Anne Brigaudeau revient en détails sur cette convocation particulière.





(JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)

23h23 : Le gouvernement va mettre à disposition des collectivités plus de 4 000 revolvers pour les policiers municipaux, et va les aider à financer l'achat de 8 000 gilets pare-balles. Le ministre de l'Intérieur l'a annoncé aujourd'hui à l'issue d'une réunion avec les syndicats de policiers municipaux, organisée à la suite des attentats de Paris des 7, 8 et 9 janvier.

22h38 : Un professeur de philosophie du lycée Victor-Hugo de Poitiers (Vienne) a été mis à pied à titre conservatoire pour une durée de quatre mois, car des élèves l'accusent d'avoir tenu des propos litigieux sur les attentats islamistes commis en France, au cours de débats en classe.

L'enseignant a formellement formellement démenti ces accusations, au micro de France 3 Poitou-Charentes.


19h23 : Pour le patron de la section arabophone de la BBC, il ne convient pas de parler de "terroristes" pour désigner à l'antenne les frères Kouachi, auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo. Le terme est à son sens "trop lourd de sens", rapporte The Independant (article en anglais).

14h29 : La justice turque ordonne à Facebook d'interdire les pages dont le contenu constitue une "insulte" à l'image du prophète Mahomet. Elle menace de proscrire l'accès au réseau social en Turquie s'il n'obtempérait pas, selon les médias turcs. Un tribunal a déjà interdit, il y a deux semaines, la diffusion sur internet de la caricature du prophète publiée par Charlie Hebdo.

16h51 : Je conseille vivement à Lorant Deutsch de s'instruire un peu plus, par ce lien : http://www.francetvinfo.fr/societe/debats/religion-laicite-spiritualite-quelle-place-pour-les-athees-dans-le-debat-actuel_805105.html

16h50 : Il s'agit d'un journal humoristique et non pas une prise de position sur unereligion, en aucun cas cela donne le droit de massacrer l'autre. par des gensqui ne respectent pas leur propre religion.

16h50 : Et vouloir opposer les croyants et les pensants, en laissant "croire", que les seconds sont des irresponsables est tout aussi insultant.Vous croyez à ce que vous voulez en toute liberté, et vous laissez les autres faire de même, comme ils veulent.Le blasphème est un interdit imposé par l'esprit, (pour ceux que cela concernent comme les croyants par exemple), par ceux qui veulent imposer leurs croyances aux autres.C'est tout le contraire de la liberté.Croyez en ce que vous voulez... est une liberté égale pour tous, sans exception !

16h50 : Entièrement d'accord avec Lorent Deutsch

16h49 : Les propos de Lorant Deutsch, qui réclame le retour du délit de blasphème, mettent les commentaires à feu et à sang.

16h51 : Plusieurs dizaines de milliers de Pakistanais ont manifesté contre la couverture de Charlie Hebdo représentant le prophète Mahomet, dans les rues d'Islamabad, à l'appel du parti islamique Jammat-e-Islami, en brandissant des pancartes sur lesquelles est écrit "Mahomet".










(RIZWAN TABASSUM / AFP)

15h14 : Une triste succession de vignettes blanches La semaine de #Charb dans l'Huma dimanche @humanite_fr

15h14 : Chaque semaine, le dessinateur Charb proposait aux lecteurs de L'Humanité Dimanche son regard sur l'actualité de la semaine écoulée. Voici à quoi ressemble désormais ce rendez-vous.

20h40 : Une manifestation anti-Charlie Hebdo a eu lieu à Dakar, capitale du Sénégal. Outre les habituels slogans contre le magazine et sa couverture représentant Mahomet, le mot d'ordre était "Je suis nigérian, je suis africain", afin de dénoncer le silence des dirigeants africains et du monde sur les massacres de Boko Haram, en opposition à la réaction aux attentats de Paris.

18h27 : Trois élèves ont été exclus de leur lycée après l'agression d'un camarade pro-"Charlie". Les trois adolescents de 15 et 16 ans, avaient déjà été mis en examen la semaine dernière pour "violences en réunion" par le juge des enfants. Les détails dans notre article.




(MAXPPP4)



00h04 : "A bas Charlie Hebdo", ont scandé plusieurs dizaines de milliers de manifestants en Afghanistan et au Pakistan, ainsi qu'au Cachemire indien où des heurts ont éclaté avec la police. Le point sur ces manifestations dans notre article.


Des manifestants protestent contre "Charlie Hebdo" et la caricature du prophète Mahomet, à Multan, au Paksistan, le 23 janvier 2015.

(QASIM GHAURI / CITIZENSIDE / AFP)

23h09 : @Flo : Non. "Le prochain numéro ne paraîtra pas le 28 janvier mais dans les semaines à venir", a déclaré mardi le dessinateur Riss, qui va diriger Charlie Hebdo en binôme avec le rédacteur en chef Gérard Biard. Très éprouvée, l'équipe compte prendre plusieurs semaines de repos.

Aucune date n'est donc encore fixée pour le prochain numéro, qui pourrait ne sortir que le 11 février, avec 12 pages au lieu de 16 habituellement, faute de pouvoir trouver assez vite de nouveaux dessinateurs.

23h09 : On parle beaucoup de Charlie Hebdo du 14 janvier mais en ont-ils publié un nouveau cette semaine?

19h36 : Le numéro 1 178 de Charlie Hebdo avec Mahomet en une, dit "numéro des survivants", atteindra les 7 millions d'exemplaires demain, annoncent les Messageries lyonnaises de presse (MLP).

A compter de lundi, MLP fera des réassorts à la demande des marchands de presse, en France. "300 000 exemplaires sont d'ores et déjà prévus pour le début de la semaine prochaine", indique le distributeur.

19h16 : L'exemplaire de Charlie Hebdo sorti le 14 janvier, après les attentats, dépassera les 7 millions d'exemplaires.

10h32 : Il est 10 heures passées, le moment de faire un point sur l'actualité de cette matinée.

128 actes islamophobes ont été recensés depuis les attentats terroristes. C'est presque autant que sur toute l'année 2014, précise l'Observatoire national contre l'islamophobie. Au total, 33 actions (contre des mosquées notamment) et 95 menaces (insultes, etc.) ont été décomptés.

Un complice de Mehdi Nemmouche, l'auteur de la tuerie du Musée juif de Bruxelles est activement recherché par la justice. Dans une vidéo diffusée sur le site de la police fédérale, on aperçoit l'homme et Mehdi Nemmouche marchant dans les rues de la capitale belge, indique le Soir.


Le Conseil constitutionnel a validé, ce matin, la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Les Sages jugent "conformes à la Constitution" les dispositions du Code civil contestées par son avocat.


19 départements du Nord au Maine-et-Loire en passant par Paris seront placés en vigilance neige et verglas, ce soir, à partir de minuit. Retrouvez la liste complète dans notre article.

00h11 : "Très clairement je pense qu'il y a une attaque à la liberté d'expression dans plusieurs endroits, ce n'est pas l'exclusivité de Paris."

Les attentats contre Charlie Hebdo ont constitué un "signal d'alarme" pour la liberté d'expression, a estimé l'acteur américain Robert Redford en ouvrant la 31ème édition du festival de cinéma indépendant de Sundance, qu'il a fondé.



(Michael loccisano / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

19h58 : A Karachi, métropole pakistanaise, une manifestation anti-Charlie Hebdo a été organisée au Pakistan. Un officier du renseignement pakistanais interrogé par l'AFP parle de "milliers" de personnes. Un chiffre à relativiser, car Karachi compte quand même 18 millions d'habitants.

(APTN)

19h10 : Les manifestations anti-françaises continuent dans certains pays. Ils sont quelques dizaines devant l'ambassade de France à Bagdad (Irak) pour protester contre les dessins publiés dans le journal satirique. Les forces de l'ordre sont aussi nombreuses que les manifestants, qui ont brûlé un drapeau français.


(EVN)

22h43 : @Jean Philippe : Les manifestations se sont poursuivies ce mardi, notamment, ce soir, à Gaza. Je vous invite à lire cet article de notre journaliste Christophe Rauzy, qui a enquête sur les manifestations "sous influence" organisées en Tchétchénie, au Pakistan et au Niger.

(MUSA SADULAYEV / AP / SIPA)

22h43 : Félicitation à la France pour la naturalisation de Lassana Bathily. Une petite question : où en sont les manifs dans le monde contre la une de Charlie ? merci

21h33 : Quelque 200 enseignants ont manifesté à Mulhouse (Haut-Rhin) pour soutenir un collègue suspendu pour un incident avec des collégiens, après leur avoir montré des caricatures de Mahomet, au lendemain de l'attentat contre Charlie Hebdo. France 3 Alsace vous en dit plus sur cette affaire.



(MAXPPP)

21h05 : "Je marche, c'est déjà ça." Rescapé de l'attaque contre Charlie Hebdo, le dessinateur Riss était l'invité du 20 heures de France 2. Voici son interview.




(FRANCE 2)

20h19 : "On vit dans une société ouverte. Quand on s'exprime, tout le monde n'a pas nos opinions. On accepte aussi, en tant qu'athées, d'entendre des choses qui nous heurtent. C'est l'apprentissage pour tous, à l'échelle mondiale, de vivre avec ce qui n'est pas à soi."

Le futur directeur de la publication de Charlie Hebdo commente les manifestations contre la caricature de Mahomet en appelant à un "apprentissage, à l'échelle mondiale," de la liberté d'expression.

20h15 : "C'était des guerriers. J'avais l'impression qu'il y avait peut-être d'autres équipes. Quand on est seul à l'hôpital, on se dit que peut-être d'autres vont arriver pour nous achever."

Riss, qui s'apprête à prendre la tête de Charlie Hebdo, reconnaît "n'avoir eu plus du tout envie de dessiner, le jour de l'attentat". Il estime aujourd'hui que "la meilleure réponse est de continuer le journal".

20h13 : "Tout le monde s'est levé d'un seul coup, on a compris que quelque chose d'anormal se passait. La porte s'est ouverte, j'ai vu un homme surgir avec une mitraillette et je me suis jeté à terre, face contre terre. J'ai ensuite entendu des coups de feu, il n'y a pas eu de cris ni de hurlements."

Le dessinateur se dit "remis partiellement" après avoir été touché à l'épaule. Il raconte avoir entendu les frères Kouachi s'assurer que "Charb était bien mort".

20h08 : Le dessinateur Riss est l'invité du journal de 20 heures de France 2. Blessé lors de l'attaque du 7 janvier, il vient de sortir de l'hôpital et s'apprête à succéder à Charb au poste de directeur de la publication du journal. Suivez son interview dans quelques instants en direct ici.

19h46 : Le magazine satirique Siné Mensuel, en difficulté financière, a recueilli 158 000 euros, trois mois après le lancement de son appel aux dons. Près de 40 000 euros ont été collectés depuis l'attaque contre Charlie Hebdo.

16h07 : Contrairement à ce que souhaitaient des auteurs, le Grand Prix du festival de BD d'Angoulême ne sera pas remis à Charlie Hebdo. La semaine prochaine, le Japonais Katsuhiro Otomo, le Britannique Alan Moore et le Belge Hermann, sélectionnés au 1er tour, se disputeront la récompense, indique CultureBox. En revanche, des nombreux hommages à Charlie sont prévus.

Outre le prix Charlie, un album virtuel jesuischarlie@bdangouleme.com, mis en place par le festival, a déjà recueilli plus de mille contributions de dessinateurs français et étrangers.

13h57 : Les manifestations anti-Charlie Hebdo se poursuivent dans plusieurs pays musulmans : plus d'un millier de personnes ont manifesté, aujourd'hui à Bichkek, la capitale du Kirghizstan, contre la publication des caricatures du prophète Mahomet. Et plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées devant l'ambassade de France à Jakarta, certains appelant à "expulser les Français" d'Indonésie, le pays musulman le plus peuplé au monde.




(BAY ISMOYO / AFP)


12h39 : "Je suis Charlie", le slogan emblématique de soutien à la liberté d'expression après les attentats en France, "n'est pas le seul message de la France au monde", a affirmé Manuel Valls. Lors de ses voeux à la presse, le Premier ministre a toutefois salué le "cri de ralliement" qu'a constitué le slogan d'hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo et des attentats en région parisienne.

(FRANCE TELEVISIONS)

12h22 : "J'ai d'abord cru au début que c'était un radiateur qu'on venait d'installer et qui explosait… "

Le dessinateur Riss, blessé dans l'attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier, devrait sortir de l'hôpital et devenir directeur de la publication du journal satirique, succédant à Charb, tué dans l'attaque. Au Monde.fr (pour abonnés), il raconte son angoisse à la suite du drame. Le dessinateur sera l'invité du 20 heures de France 2 ce soir.


09h12 : Dur, dur de mettre la main sur le dernier Charlie Hebdo, publié mercredi. Frustrée de ne pas pouvoir lire l'hebdomadaire satirique, une cliente toulousaine a dévasté le dépôt de presse et agressé le buraliste, raconte 20 Minutes.

06h07 : Commençons cette journée avec un petit point sur l'actualité :

L 'interdiction de la contraception ne signifie pas que les catholiques doivent se sentir obligés de se reproduire "comme des lapins". C'est ce qu'a affirmé le pape François hier lors d'une conférence de presse organisée à bord de l'avion papal de retour des Philippines. Par là, il laisse entendre qu'il approuve les méthodes naturelles de contrôle des naissances.


• Deux personnes dont une Française, en mission humanitaire en Centrafrique, et un employé centrafricain de la même ONG médicale catholique, ont été enlevées aujourd'hui à Bangui. Francetv info résume ce que l'on sait de leur enlèvement.

"Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées." François Hollande a rendu hommage une nouvelle fois aux journalistes assassinés de Charlie Hebdo à l'occasion du 70e anniversaire de l'Agence France-Presse.

• Au Pakistan, au Niger, en Tchétchénie, au Koweït ou à Gaza : après l'attentat qui a visé Charlie Hebdo, la publication d'un dessin satirique représentant le prophète Mahomet a déclenché de violentes manifestations. Francetv info les recense et explique pourquoi la France est devenue persona non grata dans une bonne partie du monde musulman.

23h12 : En raison de l'actualité, le magazine de France 2 "Un œil sur la planète" bouleverse son sommaire. L'émission intitulée "Le monde de Charlie ?" est en direct, et disponible en vidéo sur notre site.

22h57 : "Il faut mener un débat partout dans notre société, dans nos quartiers, pour expliquer qu'il y a une différence entre la liberté d'expression et ce que sont des délits: le racisme, l'antisémitisme, l'apologie du terrorisme, le négationnisme."

Manuel Valls a été interrogé en marge de la cérémonie du 70e anniversaire de l'Agence France-Presse, sur "cette France 'qui n'est pas Charlie'". Le Premier ministre a répondu : "Mais c'est la France. La liberté d'expression c'est de pouvoir dire qu'on est Charlie ou qu'on ne l'est pas." Il veut aussi des débats "partout".

21h32 : @anonyme : En fait le chiffre de 800 000 participants à la manifestation contre Charlie Hebdo à Grozny est avancé par les autorités tchétchènes. Mais comme nous le précisons dans notre article, il est difficile de dire avec précision combien de gens, de Tchétchénie et de l'ensemble du Caucase russe, ont répondu à l'appel du dirigeant tchétchène, Ramzan Kadyrov. La population de Grozny s'établit officiellement à 220 000 habitants.

21h35 : Je sais pas qui vous a dit 800 000 en Tchétchénie mais sur la BBC on dit que la police a compté 200 000 personnes !

20h01 : Quelques jours après l'attentat qui a visé Charlie Hebdo, la publication, dans le nouveau numéro de l'hebdomadaire d'un dessin satirique représentant le prophète Mahomet, a déclenché de violentes manifestations dans de nombreux pays musulmans.

Notre journaliste Christophe Rauzy se penche sur les raisons pour lesquelles la France est devenue persona non grata dans une bonne partie du monde musulman.



Des manifestants brûlent un drapeau français lors d'un défilé anti-Charlie Hebdo à Peshawar (Pakistan), le 19 janvier 2015.

(A. MAJEED / AFP)

19h25 : Il n'y a pas qu'en Iran qu'il y a eu des manifestations. Dans plusieurs pays, de l'Afrique de l'Ouest à l'Asie, la mobilisation contre la représentation du prophète dans l'hebdomadaire français a été suivie, parfois accompagnée de violences. Pour savoir où elles ont lieu, francetv info liste les pays et les villes concernés.

19h26 : Plus de 2 000 personnes ont manifesté aux abords de l'ambassade de France, à Téhéran (Iran) contre la publication par Charlie Hebdo d'une nouvelle caricature représentant le prophète Mahomet.

Des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés en fin de manifestation. L'ambassade, située en centre-ville, était protégée par un important dispositif de sécurité qui empêchait la foule d'approcher.






(APTN)

18h32 : Alors qu'en France on s'arrache Charlie Hebdo, à l'étranger, les caricatures du prophète Mahomet dans le dernier numéro continuent de susciter des mécontentements.

"Les Français en enfer" et "Français, dégagez de Gaza où nous vous égorgerons" : ils étaient environ 200 à lancer des menaces, à Gaza, devant le Centre culturel français, avant l'arrivée des forces de l'ordre. Sur leur chemin, ils ont aussi brûlé le drapeau français.


(APTN)

18h24 : Cinq jours après la diffusion du dernier exemplaire de Charlie Hebdo, la plupart des kiosques parisiens étaient encore en rupture de stock ce matin, au grand dam des clients... et surtout des vendeurs.

L'Express a rencontré des kiosquiers pour avoir leur point de vue. "Charlie épuisé, le vendeur aussi", a écrit l'un d'eux sur une pancarte.

17h33 : En préparant un documentaire sur le dessinateur Cabu, le réalisateur Jean-Marie Pasquier a rencontré François Hollande avant l'attentat à Charlie Hebdo. "Cabu, c'est une souffrance, glissait alors le chef de l'Etat. Parce qu'il sévit dans plusieurs journaux, j'en quitte un, j'en ai un autre ! Parce que c'est drôle !"




(CANAL PLUS / PUREMEDIAS / DAILYMOTION)

17h24 : Une banderole «Je suis Mohamed» en plein match France-Egypte hier soir à Doha http://t.co/2DdZyWyvbQ #handball

17h23 : Des supporters égyptiens ont réussi à brandir des banderoles, hier, lors du Mondial de handball, au Qatar, en protestation contre les caricatures de Charlie Hebdo. "Nous sommes avec notre prophète Mohamed", pouvait-on lire sur l'une d'entre elles. Voici notre article.

17h24 : Plus de 2 000 personnes en colère ont manifesté aux abords de l'ambassade de France à Téhéran (Iran), contre la publication d'un dessin représentant le prophète Mahomet dans Charlie Hebdo.

(ATTA KENARE / AFP)

16h52 : Le gouvernement du Niger annonce un deuil national de trois jours, en mémoire des dix personnes mortes durant les émeutes contre la caricature de Mahomet publiée par Charlie Hebdo.

16h49 : Le débat sur les représentations de Mahomet n'est pas nouveau, rappelle notre blogueur Jean-Christophe Piot, sur Déjà vu. Il revient sur l'histoire de la première caricature connue du prophète en Occident, dessinée il y a 800 ans.

16h15 : Dans le #CharlieHebdo d'aujourd'hui dessiné par Riss depuis son lit d'hôpital (blessé par balle).


16h15 : Le dessinateur Riss, blessé dans l'attentat du 7 janvier, devrait devenir directeur de la publication de Charlie Hebdo, selon des sources internes au journal. Il doit sortir, demain, de l'hôpital, avant de succéder à Charb, qui a été tué dans l'attentat. Il est l'auteur de ce dessin, paru dans le numéro "des survivants".

15h56 : Environ 200 islamistes radicaux ont défilé à Gaza, brûlant le drapeau français et menaçant de s'en prendre aux Français après la publication par Charlie Hebdo d'une nouvelle caricature du prophète Mahomet.






(MAJDI FATHI / NURPHOTO - MOHAMMED ABED / AFP)

15h33 : Plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue, à Grozny, à l'appel du président tchétchène, pour dénoncer les caricatures de Mahomet. "Ceci est une manifestation contre ceux qui insultent la religion musulmane", a déclaré Ramzan Kadyrov devant les manifestants, au pied de la gigantesque mosquée qu'il a fait ériger en hommage à son père.

15h10 : Entre 500 et 600 manifestants ont défilé à Jalalabad (Afghanistan) pour protester contre la publication de la caricature de Mahomet par Charlie Hebdo. Ils ont brûlé un drapeau français et scandé "Mort à la France".

(PARWIZ / REUTERS)

13h12 : 45 églises ont été incendiées, samedi, à Niamey, au Niger, durant des manifestations qui ont viré à l'émeute contre la caricature de Mahomet publiée par Charlie Hebdo. "Des dégâts importants ont été enregistrés, indique la police. 45 églises, cinq hôtels, 36 débits de boissons, un orphelinat et une école chrétienne ont été pillés avant d'être incendiés."

12h32 : Environ 800 000 personnes se sont rassemblées à Grozny, en Tchétchénie, contre la caricature de Mahomet en une de Charlie Hebdo, selon un décompte du ministère russe de l'Intérieur. Les autorités locales ont avancé le chiffre d'un "million de manifestants", dans un pays de 1,2 million d'habitants.

(EDUARD KORNIYENKO / REUTERS)

09h38 : La liberté d'expression française continue de faire grincer les dents. Et cette fois, c'est le magazine Fluide glacial qui est visé. Un journal de la presse officielle chinoise a dénoncé, ce matin, "l'indécence" de la dernière couverture du mensuel satirique français qui évoque le "péril jaune".




(FLUIDE GLACIAL)


07h46 : Après le Nigeria et le Pakistan ce week-end, c'est l'Iran qui va battre le pavé aujourd'hui contre Charlie Hebdo. Plusieurs milliers de personnes devraient se réunir devant l'ambassade française à Téhéran pour manifester contre les caricatures de Mahomet, publiées par l'hebdomadaire. Un défilé est aussi attendu à Grozny, en Tchétchénie, qui compte une importante communauté musulmane.

21h13 : France Inter programme ce soir un hommage à Cabu, entre ses souvenirs et ses morceaux de jazz favoris. L'émission peut être vue en vidéo sur le site de Culturebox.

20h45 : "Je suis Français, musulman, artiste, père, marié à une chrétienne : ça c'est la France."

Dans une interview à TF1, l'acteur revient sur les attentats de la semaine dernière. "J'ai passé mon temps à ne pas dire que j'étais musulman. Pas parce que je n'en étais pas fier, loin de là, parce que je considérais que ce n'était pas un sujet, qu'on n'avait pas besoin de revendiquer son identité, sa différence (...) Aujourd'hui, j'ai presque besoin de le revendiquer, comme pour dire 'ne vous inquiétez pas, on est pareils'."

Merci aux nombreux internautes qui nous ont signalé cette interview dans les commentaires.

19h50 : Dans un 1er temps je me suis posée la question : fallait-il que Charlie Hebdo en remette une couche ? Je me disais que non, mais en discutant avec plusieurs personnes je me suis dit : OUI car nous n'avons pas à nous mettre à genoux devant telle ou telle religion quelle qu'elle soit. Ce ne sont que des caricatures. Ceux et celles à qui cela ne plaît pas n'ont pas besoin de lire ce magazine point barre ! Nous sommes en FRANCE et la FRANCE est un pays LIBRE et doit le rester et ne pas se soumettre à ces débilités ! ! Lorsque l'on se moque du Pape ou d'un Président ou que sais-je encore, on ne va pas poser une bombe sous prétexte d'avoir été "offensé" c'est du chantage et j'ai horreur du chantage ! Alors OUI Soutien à Charlie Hebdo et à la liberté d'expression doit continuer ! Nous sommes debout et devons le rester ! !

19h49 : Sur les 7 millions de " lecteurs " ce Charlie hebdo combien sont allés voir sur internet les unes de ce journal ? Je ne vois pas en quoi la vulgarité, les dessins infamants voire blasphématoires, toutes religions confondues, élève le débat et permet une ouverture au dialogue qui sera si précieux dans les années à venir. Je pense que les Chrétiens auraient bien matière à réagir sur ces fameuses caricatures. Je suis pour la liberté quand elle ne piétine pas celle des autres. La provocation - placée largement en-dessous de la ceinture- ne peut qu'attiser les haines et les incompréhensions.

19h49 : Le débat autour de la liberté d'expression utilisée par Charlie Hebdo se poursuit dans les commentaires.


(CHARLIE HEBDO)




19h14 : "A chaque fois que nous dessinons Mahomet, à chaque fois que nous dessinons un prophète, à chaque fois que nous dessinons Dieu, nous défendons la liberté de conscience. (...) Si la foi, si le discours religieux descend de la politique, il devient un discours totalitaire." Dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine NBC News, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Gérard Biard, défend les caricatures controversées du prophète Mahomet publiées dans l'hebdomadaire satirique.



(REUTERS)

17h43 : @Charlie Non, il n'y aura pas de numéro la semaine prochaine. Les journalistes qui composent la rédaction de l'hebdomadaire satirique ont expliqué qu'ils ne pouvaient pas préparer de nouveau journal alors que les enterrements de leurs camarades se sont succédés en fin de semaine. Il faudra patienter encore dix jours pour lire prochain opus de Charlie Hebdo.

17h42 : Y aura-t-il un numéro de Charlie hebdo mercredi prochain ? Et si oui combien d exemplaire sont prévus ? Merci

16h31 : Lettre ouverte à @JacquesAuxiette qui souhaite abonner les 93 Conseillers Régionaux à #CharlieHebdo #JeSuisCharlie

17h02 : Un conseiller régional des Pays de Loire a refusé l'abonnement à Charlie Hebdo qui lui était offert par le président de la région : "Ma liberté, ma façon d''être Charlie' est en effet de ne pas me laisser imposer un abonnement, tout en souhaitant longue vie à ce titre", écrit Dominique Richard, qui explique partager l'embarras du pape François face aux caricatures religieuses.

14h22 : Ici c'est Charlie #psg

14h21 : "Ici c'est Charlie", pouvait-on lire sur l'écran géant du Parc des princes au début de la rencontre, comme le montre cette photo d'un spectateur. Une référence au slogan "Ici c'est Paris" des supporters parisiens.

12h46 : Le blasphème n'est pas un délit en France... sauf en Alsace-Moselle, où il est théoriquement réprimé de trois ans de prison par un article du code pénal allemand de 1871 encore en vigueur à ce jour. Bien que cette disposition n'ait jamais été appliquée depuis 1918, "le Parlement doit au plus vite abroger le délit de blasphème", demande un sénateur de Moselle, comme le relaient Les Dernières Nouvelles d'Alsace.

12h23 : Tariq Ramadan tient-il un discours en France et un autre lorsqu'il se trouve à l'étranger ? Après la publication du dernier numéro de Charlie Hebdo, il a lancé un appel au calme sur Europe 1. Mais au Qatar, le langage est bien plus polémique : "Ils [Charlie Hebdo] n'ont pas arrêté de faire de l'humour sur les musulmans et j'ai dit que cet humour-là était un humour de lâches", a-t-il déclaré selon des médias suisses cités par Le Point.

10h35 : C'est vrai que c'est un sujet délicat, mais accepter de se censurer dans le contexte c'était aussi, implicitement, donner raison aux assassins en reconnaissant que certains peuvent décider des limites de la liberté d'expression, voire/puis, à terme, de la liberté tout court.

10h34 : Respecter les valeurs des autres, oui ! Donc respecter celles des caricaturistes (tant qu'elles ne sortent pas du cadre légal de notre France laïque). Quand donc, les Français seront-ils cohérents?

10h33 : Il faut respecter toutes les religions. Etre laïc n'autorise personne à caricaturer les représentants des religions.A cause de cette liberté exagérée, les églises et les chrétiens du Niger en paient, aujourd'hui, les conséquences

10h32 : Dans l'intérêt général je pense que la liberté d'expression ne doit pas devenir une liberté de provocation ..

10h32 : Vous êtes toujours extrêmement nombreux à débattre de la liberté d'expression, dans les commentaires, à la suite du sondage selon lequel 42% des Français estiment qu'il faudrait éviter de publier des caricatures de Mahomet. Voici quelques-unes de vos remarques.

09h53 : Il a fui son pays, l'Iran, en 2009, pour s'établir à Paris. Dans une interview accordée à francetv info, le caricaturiste Kianoush Ramezani revient sur son parcours. "Je crois à la liberté d'expression totale. Sans limites. Sans exception. On peut tout dessiner. On a le droit de tout dire, de provoquer voire d'insulter. Et si quelqu'un se sent blessé, il peut saisir la justice. C'est le fonctionnement normal de la démocratie", juge-t-il.




(KIANOUSH RAMEZANI)

09h34 : "On ne peut pas demander à des musulmans de se justifier de ne pas être fanatiques."

Interrogé sur i-Télé, le cardinal estime que "notre société a besoin de retrouver la sérénité".

09h29 : Le sacré est bien au-delà de tout ça, si ces prophètes sont si formidables ils devraient eux-même se moquer des plaisanteries a leur sujet. C'est l'humain idiot de base qui cherche des problèmes là où il n'y en a pas, peut-être qu'une part de vérité dérange aussi ?

09h27 : Un petit réconfort pour commencer ma journée : on est quand même 40% à penser qu'il faut respecter les valeurs des autres et éviter les caricatures !

09h27 : A l'image de ce sondage, vous êtes partagés, dans les commentaires, sur l'opportunité de continuer à publier des caricatures jugées offensantes pour les croyants, en particulier musulmans.

09h24 : Plus de quatre Français interrogés sur dix (42%) estiment qu'il faut éviter de publier des caricatures du prophète Mahomet, selon un sondage. Une majorité de sondés (57%) pensent au contraire qu'il "ne faut pas tenir compte de ces réactions et continuer de publier ce type de caricatures".




(ERIC GAILLARD / REUTERS)

22h37 : "Personne n'est tenu de lire Charlie Hebdo. Personne n'est tenu de trouver Charlie Hebdo drôle."

Dans une interview au Journal du Dimanche à paraître demain, Nathalie Kosciusko-Morizet revient sur les réactions de musulmans qui se disent blessés par la dernière une du magazine satirique. "On n'est pas tenu au rire. En revanche, on est tenu au respect de l'ordre républicain et du droit. La loi républicaine prime en toute occasion sur la loi religieuse. Les gens font ce qu'ils veulent chez eux mais, en France, on a le droit de caricaturer. Le délit de blasphème n'existe pas."

22h33 : Précision du président nigérien Mouhammadou Issoufou sur le bilan des manifestations anti-Charlie Hebdo à Niamey, la capitale du pays : "A Niamey, le bilan est de cinq morts, tous civils, dont quatre tués dans des églises et des bars". Une autre victime a été retrouvée calcinée dans une église à Zinder, la 2e ville du pays.






(BOUREIMA HAMA / AFP)

22h26 : Le Canard Enchaîné a rendu hommage à Charlie Hebdo dans son dernier numéro. Mais les relations entre les deux journaux satiriques n'ont pas toujours été idylliques, rappelle le blog Caricatures et Caricature. Ainsi, quand Charlie avait été menacé par des terroristes, en 2012, le Canard écrivait : "Les dessins publiés par « Charlie » atteignent indistinctement tous les musulmans, les modérés comme les intégristes, les pacifiques comme les furieux. Certes, il n'est pas interdit de brocarder tous les bigots. Mais il n'est pas interdit non plus, comme disait Mitterrand, d'être habile"




21h47 : Les manifestations anti-Charlie Hebdo ont fait 5 morts à Niamey aujourd'hui, et 5 à Zinder hier, annonce le président nigérien Mahamadou Issoufou

21h17 : Ressortissants français au #Niger : consultez les conseils de sécurité de l'ambassade de France http://t.co/jStkIHN27N

21h17 : Sur Twitter, le ministère des Affaires étrangères réitère son appel à la prudence auprès des ressortissants français au Niger. C'est écrit en majuscules sur le site de l'ambassade de France dans le pays : "EVITER TOUTES SORTIES".

20h41 : Environ 300 chrétiens se trouvent sous protection militaire à Zinder, deuxième ville du Niger. Hier, de violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en Une de Charlie Hebdo ont fait 4 morts et 45 blessés.






(AFP)

20h20 : Le Monde (article abonnés) brosse dans un long article le portrait de Charlie Hebdo, et raconte l'histoire de ce journal devenu icônique. Extrait : "Charlie Hebdo, c'était un petit journal, un repaire de vieux dessinateurs libertaires et de leurs quelques fils spirituels. Tout le monde est Charlie aujourd'hui, mais plus grand monde ne le lisait. Même ceux qui l'avaient aimé avaient tendance à l'oublier. 'On est un putain de fanzine, un fanzine de lycéens', martelait Luz samedi, veille de manifestation monstre. Les lycéens avaient pour beaucoup l'âge d'être grand-père."

19h33 : Le dernier livre de Cabu, qui illustre un recueil des pensées de l'humoriste Pierre Dac, sortira en librairie la semaine prochaine, rapporte Le Point.

19h04 : Les manifestations anti-Charlie Hebdo se terminent à Niamey, où la situation redevient calme.

18h57 : Le roi de Jordanie a participé dimanche dernier à la marche de soutien aux victimes des attentats. Mais manifestement, il n'est pas très Charlie. Il a qualifié d'"irresponsable et inconscient" l'hebdomadaire satirique pour avoir publié de nouveaux dessins portant "atteinte" au prophète Mahomet.

18h21 : Les 7 millions de Charlie Hebdo donnent des boutons à Mme Boutin !Qu'elle ne le lise pas déjà , et qu'elle laisse les autres faire ce qu'ils veulent!Elle découvre que tous les Français n'adhèrent pas aux idées de ce journal ?Et alors, c'est un geste citoyen qui a valeur de symbole !Cela se saurait si Charlie avait 7 millions d'abonnés !

18h20 : Bonsoir, Comme aurait dit Staline à propos du Vatican ..réponse à Madame Boutin .. Combien d'adhérents / manifestants en faveur Charlie Hebdo versus son micro-parti.

18h20 : Si il y a 7 millions c'est que 7 millions de français veulent l'acheter. On peut vouloir lire ce Charlie Hebdo et Charlie de manière générale sans forcément adhérer à toutes les idées. C'est stupide de penser pas plus loin que le bout de son nez! et surtout qu'est ce que ça peut lui foutre à Boutin de cet engouement!!

18h20 : Nombreuses, très nombreuses réactions au tweet de Christine Boutin, vent debout contre le succès de Charlie Hebdo, finalement tiré à 7 millions d'exemplaires.

18h00 : Conséquence inattendue de l'attaque des locaux du journal mercredi 7 janvier : de plus en plus de parents donnent le prénom Charlie à leurs enfants. Plutôt en 2e ou 3e prénom, cela dit. "En quelques jours, on a vu passer une petite dizaine de déclarations de ce type, qu'il s'agisse de garçons ou de filles", explique la mairie du XIIe arrondissement dans Le Parisien.

17h44 : #Iran judiciary bans reformist daily Mardom-e Emrouz. Reason? People say this frontpage [Clooney: I too am Charlie]

17h44 : Le quotidien réformateur Mardom Emrouz a été interdit par la justice iranienne pour avoir mentionné en une et en gros caractères le slogan "Je suis Charlie". Le tout sous une photo de George Clooney, qui avait prononcé un discours d'hommage aux Golden Globes.

17h15 : 7millions #CharlieHebdo!Il est temps maintenant d'arrêter!L'idéologie d ce journal n'est pas celle de la majorité des français manipulation!

17h15 : Pavé dans la mare de Christine Boutin. La présidente d'honneur du parti chrétien démocrate est lassée de l'engouement autour du dernier numéro de Charlie Hebdo, qui sera finalement tiré à 7 millions d'exemplaires.

16h28 : @anonyme Bonjour ! La situation est tendue à Niamey, où les manifestants anti-Charlie Hebdo se sont attaqués à des églises, mais aussi à des symboles plus inattendus de la France comme des agences PMU et des boutiques de l'opérateur téléphonique Orange. Conséquence : l'ambassade de France recommande aux ressortissants français de rester chez eux, et la cathédrale de Niamey est solidement gardée.

16h28 : Bonjour Pierre, quelle est la situation à Niamey? Merci

16h11 : Au moins sept églises ont été incendiées à Niamey (Niger) lors des manifestations anti-Charlie Hebdo.

15h16 : Vous êtes très nombreux dans les commentaires à vous démoraliser devant l'impossibilité de vous procurer un exemplaire de Charlie Hebdo. Comme l'évoque @anonyme, certains sites permettent exceptionnellement d'acheter le dernier numéro en ligne sans s'abonner. Cela semble être le cas de ViaPresse : il suffit de cliquer sur l'onglet "durée libre".

15h14 : Bonjour ! Il paraît qu'on peut acheter le numéro de Charlie Hebdo de mercredi sur internet, sans s'abonner, savez-vous à quelle adresse? J'en ai assez de faire demi-tour devant l'affichette "plus de Charlie Hebdo" de mon marchand de journaux... Merci !

15h13 : Pourquoi ne pas réimprimer l'avant dernier numéro pour couper court aux spéculations et rendre hommage aux disparus ?

15h13 : Il devait arriver ce matin en Allemagne. Levée à 5 h pour être devant la porte à l'ouverture, hélas pour entendre qu'il n'y aura pas de livraison en Allemagne avant lundi! Désespoir d'en avoir un. #Charlie

14h37 : Des milliers de personnes manifestent dans plusieurs pays musulmans contre la publication par Charlie Hebdo d'un dessin représentant le prophète Mahomet. Des protestations émaillées de violences au Niger et au Pakistan.





(FRANCE 2)

13h52 : "J'espérais que tout le monde n'allait pas me faire des bisous", glisse-t-il dans un sourire. France 2 a retrouvé Steve, CRS, l'un des 5500 policiers et militaires qui assuraient la sécurité du cortège parisien dimanche. Il s'est fait remarquer pour une embrassade avec un manifestant. "J'espère que ça va continuer comme ça", dit-il.




13h34 : L'ambassade de France à Niamey (Niger) appelle ses ressortissants à "éviter toute sortie".

13h25 : "La vie continue" est venu affirmer François Hollande sur les marchés de Tulle, ce samedi matin, une semaine après les attentats terroristes qui ont fait 17 morts à Paris et Montrouge. Le chef de l'Etat est venu présenter ses voeux aux Corréziens, en profitant pour un bain de foule. Le reportage de France 2.

13h18 : Voici une photo prise à Niamey ce matin en marge de la manifestation anti-Charlie Hebdo.



(BOUREIMA HAMA / AFP)

13h09 : Les violences s'étendent à plusieurs quartiers de Niamey, dont celui de la cathédrale.

13h05 : Au moins deux églises ont été incendiées à Niamey, au Niger, au cours d'une manifestation ant-Charlie Hebdo.

12h40 : "On est dans un moment où on pleure et on lit. On lit parce qu'on pleure, et on pleure aussi pour lire."

Dans une interview au JDD, l'ancien animateur d'Apostrophes et de Bouillon de culture raconte comment il a vécu les derniers jours, marqués par l'attaque contre Charlie Hebdo. "Mais ce n'est pas parce qu'il y a cette explosion de solidarité, de sensibilité, de compassion, que d'un seul coup tout le monde va se ruer sur les journaux et qu'ils vont reprendre du poil de la bête dans les mois et les années à venir", prévient-il.

11h40 : Charlie Hebdo va être réimprimé pour atteindre 7 millions d'exemplaires, annonce l'hebdomadaire.

11h18 : "Je sais que beaucoup le moquent. Mais on a un grand président." Patrick Pelloux est revenu ce matin sur son accolade avec François Hollande lors de l'hommage aux victimes des attentats, dimanche dernier. Sur le plateau de "Thé ou café", sur France 2, il a également évoqué l'incident de la fiente de pigeon sur l'épaule du chef de l'Etat.



09h37 : Vous êtes désespérément à la recherche d'un exemplaire de Charlie Hebdo ? Les points de vente doivent être réapprovisionnés, mais le distributeur semble avoir du mal à suivre. Ce samedi matin, le magazine ne pourra pas être distribué dans 44 départements, que vous pouvez visualiser sur cette carte élaborée par le JDD.





23h32 : Voici de premières images des violentes manifestations de Zinder (Niger). Quatre personnes sont mortes et trois Eglises ont été saccagées. Le Centre culturel français (2e photo) a été incendié.








(AFP)

22h31 : Algérie, Sénégal, Niger, Pakistan, Mali, Tunisie... Un peu partout dans le monde musulman, des manifestants ont défilé aujourd'hui contre le journal satirique français. Francetv info fait le point sur ces manifestations.

22h16 : En Mauritanie aussi, des manifestants ont protesté contre la carricature de Mahomet en une de Charlie Hebdo. "Quelle liberté d'opinion consiste à offusquer autrui ?", peut-on lire sur cette banderole.


(AHMED OULD MOHAMED OULD ELHADJ / AFP)

21h47 : @anonyme : Non, c'est faux. Ce n'est pas en Algérie mais au Niger que des églises ont été saccagées aujourd'hui par des manifestants anti-Charlie Hebdo. A Alger, il n'y a pas eu de dégradations, même si des affrontements ont éclaté avec les forces de l'ordre. Le quotidien El Watan évoque "une dizaine" d'interpellations.

21h46 : Bonjour, est-il exact que des églises auraient été prises pour cible aujourd'hui en Algérie ?

21h01 : Parmi les quatre victimes de ces manifestations à Zinder (Niger) figurent trois civils et un gendarme. Vingt-deux agents des forces de l'ordre ont été blessés, ainsi que 23 manifestants.

21h00 : Des manifestations contre le journal satirique ont fait 4 morts et 45 blessés à Zinder (Niger), selon le ministère de l'Intérieur.

20h53 : @UnAmiDeCharlie : Oui. La mère de sa petite amie, une Australienne de Sydney, a confié hier à plusieurs médias de son pays (voir ici et , en anglais) que le jeune homme était sorti du coma. Mais on ne sait toujours pas s'il pourra remarcher un jour.

20h39 : Bonjour ! Avez vous des nouvelles de Simon Fieschi, le webmaster de Charlie Hebdo, gravement blessé la semaine dernière ?

19h34 : Le numéro de la semaine attire les convoitises. A Amplepuis (Rhône), un marchand de journaux s'est fait voler 200 exemplaires du journal. "Entre le moment où je vois le livreur déposer la presse nationale et où je descends la chercher, la balle de Charlie Hebdo a été emportée", a-t-il déclaré. Pour lui, il s'agit probablement d'un "larcin" pour "une revente sous le manteau".

19h15 : @loustic du 29 : Il s'agit bien d'un incendie volontaire. Les manifestants, qui protestaient contre la une de Charlie Hebdo, ont cassé la porte d'entrée du centre culturel français de Zinder (Niger) et mis le feu à la cafétéria. Plus de détails dans notre article.

19h07 : Bonjour Thomas, avez-vous plus d'information concernant le centre culturel français au Niger ? Est-ce-que l'incendie est d'origine criminelle ? Merci

18h46 : Ils ne sont pas vraiment "Charlie". Des Pakistanais ont défilé aujourd'hui pour protester contre la une de Charlie Hebdo, où le prophète Mahomet est représenté. Notre journaliste Julie Rasplus revient sur ces défilés dans un diaporama.



(MOHAMMAD SAJJAD/AP/SIPA / AP)

17h52 : Une manifestation contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo a dégénéré aujourd'hui à Zinder, deuxième ville du Niger. Les manifestants ont mis le feu à des églises et ont saccagé des commerces tenus par les chrétiens, ont rapporté des habitants.

17h46 : Le Centre culturel français a été incendié à Zinder, deuxième ville du Niger.

17h47 : Près de quatre millions de Français ont défilé dimanche sous le slogan "Je suis Charlie". Mais qui est "Charlie" ? Un Français de plus de 50 ans, plutôt aisé et de gauche, selon un sondage Harris Interactive pour La Chaîne Parlementaire (LCP), relayé par 20 Minutes.

17h35 : Des milliers de musulmans ont manifesté dans des pays du Moyen-Orient après la prière du vendredi contre la publication par Charlie Hebdo d'un dessin représentant le prophète Mahomet. Le rassemblement le plus important s'est déroulé à Amman en Jordanie.

Environ 2 500 manifestants, membres des Frères musulmans ou d'organisations de jeunesse, ont défilé sous haute surveillance et dans le calme, arborant des banderoles sur lesquelles on pouvait notamment lire : "L'atteinte au grand prophète relève du terrorisme mondial."



(KHALIL MAZRAAWI / AFP)

16h37 : "Je vais aussi bien que possible dans une telle situation." Fabrice Nicolino, un des rescapés de l'attaque de Charlie Hebdo, témoigne sur son blog. "Luttons contre toutes les formes de régression, au premier rang desquelles le racisme, qui trouvera là de primordiales raisons de flamber", déclare-t-il.


15h41 : La laïcité française est-elle compatible avec la mondialisation ? Avec l'islam ? Notre journaliste Anne Brigaudeau a interrogé l'historien des religions Odon Vallet. Entretien.




(JOEL SAGET / AFP)



15h15 : L'attentat de Charlie Hebdo a poussé des lycéens d'un cours d'arts plastiques à Drancy (Seine-Saint-Denis) à remettre la laïcité au cœur du débat lors d'une exposition.




(CHLOE BAIZE et JULIEN NOURRY - FRANCE 2 )

14h30 : Hommage à Charb #JeSuisCharlie

14h54 : Certains savent manier l'autodérision. Le député Thomas Thévenoud rend hommage à sa façon au dessinateur de Charlie Hebdo Charb, tué par les frères Kouachi le 7 janvier. L'ex-secrétaire d'Etat a publié sur Twitter une caricature de Charb le représentant.

14h18 : Journée de "colère sacrée" en #Algérie: plusieurs manifestations organisées pour la "défense du Prophète Mohamed"

14h17 : " Des affichettes "Nous sommes tous avec Mohamed" placardées sur les murs, abris bus et vitrines des commerces à #Alger

:large



14h30 : Plusieurs manifestations ont lieu actuellement en Algérie, explique sur Twitter une journaliste. Des défilés organisés pour "défendre le prophète Mahomet", en réaction à la publication d'une nouvelle caricature de Charlie Hebdo.

14h14 : #Algérie. début des manifs contre la une de #Charlie dans les rues d'Alger après la prière du vendredi

14h13 : Une manifestation est actuellement en cours dans les rue d'Alger (Algérie) contre le journal Charlie Hebdo, note un journaliste algérien sur Twitter.

14h12 : "Qu'est-ce qu'on a ri..." C'est un des hommages les plus émouvants rendus à Charb ce matin : Patrick Pelloux, médecin et chroniqueur à Charlie Hebdo, arrivé sur les lieux de la tuerie peu après les faits, a prononcé un discours vibrant lors de l'hommage rendu au dessinateur à Pontoise (Val d'Oise).


(FRANCETV INFO)

12h57 : Au son de L'Internationale, les amis de Charb ont rendu ce matin hommage au caricaturiste. Stéphane Charbonnier, dit Charb, a été tué par les frères Kouachi lors de l'attentat survenu le 7 janvier dans la rédaction de l'hebdomadaire satirique.




(AFP)

12h31 : "Mon ami, mon frère, mon rédacteur en chef, mon compagnon de beuverie, mon camarade de Charlie", le dessinateur Luz a rendu hommage ce matin à Charb à Pontoise (Val d'Oise).

11h58 : "Trouver de la lumière dans la tristesse du monde, c'etait ça Charb", Patrick Pelloux rend actuellement un hommage poignant à son ami Charb. "Cet oiseau qui a fait rire tout le monde à la manifestation ? Je pense que t'étais là", dit-il au sujet au pigeon qui s'est soulagé dimanche sur la veste de François Hollande, faisant rire la bande de Charlie.

11h48 : "Le silence est assourdissant (...) Le vide est envahissant", dit l'urgentiste et collaborateur de Charlie Hebdo, Patrick Pelloux, aux obsèques de Charb. Lui aussi est très ému : "J'ai perdu mon ombre".

11h44 : De nombreux artistes et musiciens sont présents à la cérémonie d'hommage à Charb à Pontoise, comme Benabar, ami du dessinateur.




11h41 : "Devant son cercueil douloureux, engageons-nous à ne plus jamais nous taire (...) Charb était un urgentiste de la dignité", lance Jack Ralite, ancien ministre communiste du gouvernement Pierre Mauroy.

11h33 : Luz a rendu un vibrant hommage à son ami Charb. Le dessinateur et collaborateur de Charlie Hebdo a usé d'un ton grinçant et caustique pour dire au revoir au directeur de la rédaction de l'hebdomadaire, abattu mercredi dernier.




"Tu aurais continué à dessiner des bites, des couilles, des chattes et des nichons", a lancé Luz. "On ne va plus s'enculer tous les deux, mais l'humour bande encore !", a-t-il conclu.

11h16 : La cérémonie d'hommage à Charb se poursuit en ce moment à Pontoise. Le dessinateur Luz prend la parole : "Putain ! Le nombre de dessins que tu aurais pu faire cette semaine si tu avais été là !"

(Martin Bureau / REUTERS)





(DOMINIQUE FAGET / AFP)

11h25 : Au Pakistan, des heurts entre policiers et manifestants anti-Charlie Hebdo ont lieu devant le consulat de France à Karachi.

10h59 : "Charb a été tué. Aujourd'hui, on n'a toujours pas retrouvé les lunettes. Puissent nos yeux retrouver l'acuité de nos regards", déclare Jul, dessinateur à l'issue de son hommage rendu à Charb.

10h52 : Musique, chanson, sketch... Un depart en spectacle pour Charb

10h52 : Des centaines de personnes se sont déplacés pour ce dernier hommage à Charb

10h52 : Émouvant hommage à #Charb à Pontoise devant des centaines d'admirateurs anonymes #JeSuisCharlie @itele

10h49 : La cérémonie d'hommage à Charb se tient hall Saint-Martin, à Pontoise, en présence de ses proches et de nombreuses personnalités. Le public suit la cérémonie depuis l'extérieur, via des écrans géants.

10h46 : John Kerry et Laurent Fabius ont déposé des gerbes au supermarché casher et à Charlie Hebdo. Voici ce qu'il faut retenir des déclarations du chef de la diplomatie américaine qui s'est excusé.

(BERTRAND GUAY / AFP)

10h32 : "Charb, ils n'auront jamais le dernier mot !", promet Jean-Luc Mélenchon, très ému, lors des obsèques de Charb. "Adieu camarade, merci camarade", a lancé le leader du Front de gauche. Pierre Laurent, premier secrétaire du PCF, lui a succédé à la tribune est lui aussi très ému. Il rend hommage à son camarade le poing levé.

10h20 : Parmi les personnalités présentes aux obsèques de Charb à Pontoise : Christiane Taubira, Fleur Pellerin, Najat Vallaud-Belkacem, Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent... L'équipe des "survivants" de Charlie est là aussi : le dessinateur Luz et notamment l'urgentiste Patrick Pelloux.

(FRED DUFOUR / AFP)

10h14 : Les obsèques de Charb, directeur de la publication de Charlie Hebdo, ont commencé à Pontoise au son de l'Internationale.

09h54 : John Kerry et Laurent Fabius sont désormais devant les locaux de Charlie Hebdo pour rendre un hommage aux victimes de l'attentat qui a frappé l'hebdomadaire satirique.

07h57 : Ce matin encore, des files d'attente se forment devant les marchands de journaux pour obtenir le Charlie Hebdo des "survivants". Les kiosquiers ont été de nouveau approvisionnés mais la demande semble très forte. Des files d'attente sont signalées jusqu'à... Londres !

07h34 : La laïcité française est-elle compatible avec la mondialisation ? Avec l'islam ? Sur toutes ces questions, francetv info a interrogé l'historien des religions Odon Vallet. Selon lui, "Il n'y a pas de laïcité sans respect des religions". Son entretien est à lire ici.

(JOEL SAGET / AFP)

07h14 : L'homme derrière le slogan "Je suis Charlie", c'est lui. Pour prévenir une exploitation commerciale de cette phrase née de l'émotion qui a suivi l'attaque de Charlie Hebdo, le designer Joachim Roncin va déposer le slogan. Plus d'informations sur ce phénomène dans notre article.



(MAXPPP)

06h49 : "Que vive Charlie !" Le Parisien consacre sa une aux obsèques de Wolinski et Cabu qui ont eu lieu hier. Aujourd'hui, c'est Charb qui sera inhumé à Pontoise alors que Charlie Hebdo se vend par centaines de milliers.

06h18 : Pour certains internautes, mettre en garde à vue Dieudonné pour ses propos tenus sur Facebook constitue une atteinte à la liberté d'expression. Mais les cas de Charlie Hebdo et du polémiste sont différents. Notre journaliste Simon Gourmellet vous explique pourquoi.



(MARTIN BUREAU / AFP)

23h50 : Effet #CharlieHebdo. Presse nationale : 600000 exemplaires jour normal. 8 janvier : 1 million (source SPQN).

23h50 : Effet #CharlieHebdo sur les ventes. 8 janvier : #Libé X 5, #Echos et #Figaro X 2, #Parisien : +50%, #OuestFrance : +36%, L'#Equipe : +34%.

23h49 : L'attaque contre Charlie Hebdo a ramené les Français aux kiosques. Les ventes des quotidiens ont bondi au lendemain de l'attentat mené par les frères Kouachi, indique sur Twitter l'universitaire spécialiste des médias Christian Delporte.

22h26 : Je vous indiquais tout à l'heure qu'il était désormais possible de télécharger le dernier numéro de Charlie Hebdo sur la plateforme iTunes. On me signale dans les commentaires qu'il est également possible de le faire sur Google Play ainsi que sur la plateforme dédiée aux Windows Phones. Merci !

21h43 : @eNathan : C'est exact. La plateforme iTunes a mis en ligne une version numérique du dernier numéro du magazine satirique. La boutique d'Apple demande tout de même d'être âgé d'au moins 17 ans pour télécharger cette édition.

21h41 : Dans le journal de France 2, David Pujadas indiquait que le dernier numéro de Charlie Hebdo était disponible en version mobile, avez-vous plus d'informations ?

20h42 : "Nous réfléchissons [...] à la création d'un lieu de mémoire, à la dimension du drame et du rassemblement historique qui l'a suivi"

Dans une interview à Direct Matin à paraître demain, Anne Hidalgo indique que "des plaques commémoratives seront apposées sur les lieux des différents drames, pour ne jamais oublier les drames terribles que nous avons vécus" la semaine dernière. Un lieu de mémoire plus important est même à l'étude, ajoute-t-elle. #TERRORISME

20h17 : Le journaliste polémiste Eric Zemmour a confirmé avoir été placé sous protection policière depuis l'attentat de Charlie Hebdo. "Deux policiers me suivent partout. Je ne l'ai pas demandé. Je subis, ça, c'est tout", a-t-il déclaré ce soir. Toutes les informations dans notre article.

19h37 : Une plainte a été déposée, hier, contre le journaliste Philippe Tesson pour incitation à la haine raciale, révèle ce soir Le Parisien. Invité d'Europe 1, le 13 janvier, il avait lancé que les "musulmans [amenaient] la merde en France aujourd'hui".

19h22 : Eric Zemmour confirme avoir été placé sous protection policière depuis l'attentat de Charlie Hebdo.

18h48 : Najat Vallaud-Belkacem, qui consulte depuis lundi la communauté éducative sur les valeurs de la République après les récents attentats, fera des annonces sur le sujet la semaine prochaine. La ministre de l'Education nationale l'a indiqué lors d'un point de presse, plus tôt dans la journée.

17h45 : Une semaine avant l'attentat contre Charlie Hebdo, sortait en toute discrétion Pasolini, film d'Abel Ferrara avec Willem Dafoe, qui explore les dernières heures de la vie du poète et cinéaste italien, assassiné en 1975. Sur son blog Contre-champ, notre journaliste Ariane Nicolas dresse un parallèle entre le destin des dessinateurs assassinés et celui de l'homme qui déclarait lors de sa dernière interview : "Scandaliser est un droit, être scandalisé un plaisir." #TERRORISME


17h16 : Il est devenu l'un des symboles de l'esprit de la marche républicaine de dimanche. Steeve, le CRS qu'un manifestant a chaleureusement embrassé devant les caméras, a droit à un portrait sur le site de la police nationale.




(DGPN)

17h20 : Voici la déclaration du pape François sur les "limites à la liberté d'expression", traduite en français. Renaud Bernard, envoyé spécial de France 2, précise que pour le souverain pontife, "la religion relève de l'ordre du sacré, on n'y touche pas, il a posé clairement une limite". #TERRORISME

(FRANCE 2)

16h46 : Sa chanson, une adaptation d'Hexagone de Renaud, a envahi les réseaux sociaux. En interprétant Je suis Charlie, Jean-Baptiste Bullet, jeune chanteur tarbais, est devenu célèbre en quelques heures. Pour France 3 Midi-Pyrénées, il est revenu sur cette notoriété soudaine, et sur le sens de son morceau, comme le relaie Culture Box. #TERRORISME



(CULTUREBOX)

16h31 : Alors que les obsèques de son père ont attiré des centaines de personnes venues lui rendre un dernier hommage cet après-midi à paris, Elsa Wolinski, la fille du dessinateur assassiné le 7 janvier, s'est confiée à la caméra de France 2 : "Ils ont tué un homme mais pas ses idées."

(FRANCE 2)

16h04 : Beaucoup de monde déjà présents au cimetière Montparnasse pour l'enterrement de Monsieur Georges Wolinski... #TERRORISME

16h04 : Après la crémation au Père Lachaise, l'inhumation de Wolinski est en cours au cimetière du Montparnasse. Présent, le dirigeant du Parti de gauche Alexis Corbiere témoigne du nombre de personnes venus accompagner le dessinateur assassiné dans son dernier voyage. #TERRORISME

16h32 : A Mulhouse (Haut-Rhin), un professeur a été suspendu pour avoir montré des caricatures de Charlie Hebdo, dont une de Mahomet nu, à ses élèves de quatrième. Le ton serait monté entre le professeur et certains collégiens, comme l'explique France 3 Mulhouse. #TERRORISME

13h53 : Vous êtes réducteurs. Le pape ne dit pas que cela. Il dit surtout, et c'est son premier point, qu'il ne faut pas tuer. Après, il parle de respect des religions et c'est son rôle. Il aurait du faire un dessin; personne ne se serait permis de critiquer au nom de la liberté d'expression. #TERRORISME

13h53 : Être athée, chrétien, juif ou musulman n'autorise pas la provocation. #TERRORISME

13h52 : Les commentaires sur les déclarations du pape François, qui estime que la liberté d'expression ne donne pas le droit "d'insulter" la foi d'autrui, continuent de vous faire réagir. Si certains internautes ont eu des réactions hostiles, d'autres défendent les propos de François. #TERRORISME

13h48 : En France, "on peut tout dessiner, y compris un prophète", a déclaré aujourd'hui la ministre de la Justice. Christiane Taubira a évoqué "le droit de se moquer de toutes les religions", lors de la cérémonie d'obsèques de Tignous, l'un des dessinateurs tués dans l'attaque de Charlie Hebdo.#TERRORISME

(REUTERS)

13h39 : Lors de la cérémonie d'hommage à Tignous, organisée tout à l'heure à Montreuil, le musicien Ibrahim Maalouf, ami du dessinateur assassiné, lui a rendu hommage avec un morceau interprété devant son cercueil et ses amis réunis. #TERRORISME



(REUTERS)

13h37 : Jésus tendait l'autre joue, le Pape donne un coup de poing.Déception. #TERRORISME

13h36 : En tant qu'athée je suis considérablement énervé d'entendre tel ou tel chef religieux nous dicter quel conduite nous avons a tenir. Nous sommes dans un pays laïc, laisser nous penser comme nous le voulons ! #TERRORISME

13h35 : Ah bon, suite à une insulte on peut répliquer par un coup de poing? Et suite à l'assassinat d'amis ou de membres de sa famille, on fait quoi selon le Pape? Curieux commentaire de Francois je trouve... #TERRORISME

13h34 : Poursuivant ses commentaires sur l'attaque de Charlie Hebdo, le pape François répète que, selon lui, on ne peut "tuer" au nom de la religion. Mais dans les commentaires, sa déclaration selon laquelle la liberté d'expression ne donne pas le droit "d'insulter" la foi d'autrui, vous fait réagir.

13h30 : A Montreuil, où se déroule la cérémonie d'hommage à Tignous, après avoir déclaré que "en France, on peut tout dessiner, y compris un prophète", Christiane Taubira achève son discours sur une citation de Paul Eluard. La cérémonie prend fin sur les applaudissements de la salle, et de la foule, nombreuse, réunie devant la mairie.

13h26 : "Mon Titi, ça te ferait bien chier de nous voir là avec nos gueules ravagées." Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo et rescapée de l'attaque, a rendu hommage à Tignous lors de la cérémonie qui a lieu actuellement à Montreuil. #TERRORISME



(REUTERS)

13h19 : Répondant aux journalistes dans le vol qui l'emmenait aux Philippines, le pape a commenté les attaques contre Charlie Hebdo. Il a estimé que la liberté d'expression était "un droit, une obligation" mais "sans offenser", regrettant une mentalité qui considère les religions comme "une sous-culture", comme l'explique La Croix. "Si un grand ami dit du mal de ma mère, il doit s'attendre à recevoir un coup de poing ! (...) Chaque religion, qui respecte la personne humaine, a sa dignité." #TERRORISME

13h15 : Le pape François estime que la liberté d'expression ne donne pas le droit "d'insulter" la foi d'autrui. #TERRORISME

13h14 : "Il appartient à cette haute et grande lignée de dessinateur judiciaire. (...) C'est un professionnel scrupuleux, impertinent, drôle. Tignous avait ce crayon magique par lequel il parvenait à nous transmettre les émotions d'un procès."





Christiane Taubira s'exprime maintenant à Montreuil devant la dépouille de Tignous, rendant hommage à sa carrière de dessinateur judiciaire.

13h10 : Christophe Alévêque vient à son tour d'intervenir pour son ami Tignous, lors de la cérémonie d'hommage à Montreuil. L'humoriste a simplement entonné Bella Ciao, chant révolutionnaire repris en chœur par l'assistance. #TERRORISME

13h10 : Les obsèques de Wolinski se déroulent en ce moment au Père Lachaise, à Paris. Elsa, sa fille, a publié hier une lettre dans Elle, adressée à son père disparu, et intitulée "Papa, t'es là ?" #TERRORISME

12h58 : Chloé Verlhac, la compagne de Tignous, s'exprime maintenant devant le cercueil du dessinateur. "C'était un mec merveilleux, un papa extraordinaire" déclare-t-elle. "Nous on perd un papa, un mari, vous un ami".#TERRORISME

12h56 : La cérémonie d'hommage à Tignous continue à Montreuil, où Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo, prend la parole. "Mon Titi" commence celle qui a assisté à l'attaque, en racontant, la voix vibrante, ce mercredi tragique. "On ne doit pas être tristes aujourd'hui, on doit être émus".#TERRORISME

13h03 : Même en ces atroces moments, ceux de Charlie prouvent leur humanité et leur sens chevillé au corps de la dérision de l'autodérision et de l'amour profond qu'ils manifestent pour un monde libre. Nous devons leur manifester un immense respect. Que vive Charlie. #TERRORISME

12h56 : A Montreuil, le cercueil de Tignous est recouvert de dessins de ses amis qui assistent en ce moment à la cérémonie en son honneur. Son ami le militant écologiste Serge Orru poste des photos sur Twitter pour saluer la mémoire du dessinateur assassiné mercredi dernier. #TERRORISME

12h22 : Plusieurs centaines de personnes, dont le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ont assisté ce matin aux obsèques de Franck Brinsolaro. Le policier de 49 ans tué dans la salle de rédaction de Charlie Hebdo alors qu'il assurait la protection du dessinateur Charb, a été inhumé à Bernay (Eure). Var-Matin lui a consacré un portrait. #TERRORISME

12h09 : Nous musulmans majoritairement modérés, ne demandons ni n'avons jamais demandé à personne de respecter les préceptes du Coran, nos propres enfants ne le font pas toujours. .. liberté de foi... la représentation du prophète est un sujet où plusieurs avis divergent au sein de l'Islam. Mais par contre une caricature insultante... non j'ai beau réfléchir et retourner la question dans ma tête je suis désolé je n'y adhère pas. La liberté est la liberté de penser, la liberté de s'exprimer. Je ne penses pas que la liberté d'insulter soit vraiment bénéfique à l'humanité.

Cela dit les terroristes doivent être éradiqué, et leur pensée combattue et leurs sites fermés. On peut être contre les terroristes et contre des caricatures qui insultent le prophète. On ne peut pas nous imposer soit l'un soit l'autre. #TERRORISME

12h08 : Je suis totalement d'accord : les caricatures du prophète peuvent être interpréter comme un acte islamophobe. Où est le respect des musulmans ? #TERRORISME

12h06 : Je ne comprends pas tout. Tous unis dimanche pour dire non à la violence, non à la dictature intellectuelle. Et aujourd'hui?.... Tout est amalgamé à nouveau, à croire que les consciences n'ont eu qu'un petit sursaut d'humanité...#TERRORISME

12h04 : Comment une vie humaine peut elle valoir selon certains se réclamant de l'islam moins qu'un simple dessin qui ne tue pas ? Disons-le haut et fort. Que chacun appelant au meurtre ou l'expliquant par ces seuls dessins fasse son examen de conscience.Le sacré, la spiritualité, le religieux relève de sa conviction personnelle, reste du domaine du privé et surtout s'éléve au delà de la représentation matérielle véhiculée par un dessin. #TERRORISME

12h03 : Ma liberté d'athée n'a pas à être censurée par n'importe quelle religion. Les vérités révélées n'ont aucun pouvoir ni droit sur les actes des personnes étrangères à cette religion. #TERRORISME

12h03 : Dans les commentaires, vous continuez de discuter de la caricature de Mahomet publiée hier en une de Charlie Hebdo. #TERRORISME

11h53 : Une quarantaine de photographes attendent l'arrivée de la dépouille de Wolinski devant le Père Lachaise #JDD


Embedded image permalink#TERRORISME

(GASPARD DHELLEMMES / TWITTER.COM)

11h53 : Le dessinateur Wolinski, pilier de Charlie Hebdo va être inhumé cet après-midi au cimetière du Père Lachaise, à Paris. Selon un journaliste du JDD, la presse est déjà sur place. #TERRORISME

11h03 : SKY NEWS m'a coupé en direct pour avoir montré la couverture de Charlie Hebdo. Quelle offense... A l'intelligence. #TERRORISME

11h16 : Nous le remarquions hier, les médias occidentaux sont divisés face à la publication de la une de Charlie Hebdo. Interviewée par la chaîne britannique Sky News, l'ancienne collaboratrice de Charlie Hebdo Caroline Fourest a même été coupée en plein direct pour avoir montré à l'antenne la fameuse caricature de Mahomet, a-t-elle expliqué hier soir sur Twitter. #TERRORISME

10h53 : Je suis pour la liberté d'expression mais avant tout je suis pour le respect. Si mon action peut blesser quelqu'un alors je m'abstiens même si la loi m'y autorise. Pour un musulman il n'y a rien de plus sacré que leur Prophète. Pourquoi vouloir à tout prix en faire des caricatures, le tourner en ridicule tout en sachant que ça va blesser des millions de musulmans ? Si nous voulons vivre en paix je crois qu'il faut révise la notion de respect et de tolérance. #TERRORISME

10h51 : Républicaine, moi aussi je suis blessée par ces demandes de la part de religieux d'autres partis du monde, ma sensibilité aussi compte, mes valeurs sont toutes aussi puissantes que leur foi. Il ne s'agit pas ni de les blesser, ni de les offenser mais de vivre qui nous sommes sur notre territoire. Charlie tirait à 60 000 ex pour ceux qui voulaient le lire et étaient ignorés par les autres, qui a attiré l'attention sur ce journal en exigant des choses délirantes, avec des méthodes insupportables (...) #TERRORISME

10h49 : @anonyme, bien sûr que l'on pense à nos concitoyens musulmans en soutenant ces caricatures ! D'ailleurs, le blasphème n'existe pas dans le Coran, uniquement l'apostasie, qui interdit aux musulmans de caricaturer le prophète. Que je sache, Luz n'est pas musulman. #TERRORISME

10h49 : Notre pays est laïque. A chacun de faire ses choix de croyances sans imposer à l'autre son idée. Vivre en France c'est d'abord respecter les lois françaises puis accepter nos différences qui fait notre beau pays. #TERRORISME

10h50 : Ne pas faire une caricature de Mahomet cela aurait voulu dire que les terroristes ont gagné. #TERRORISME

10h50 : Comment un athée peut il blasphémer. De plus cette caricature je ne la vois pas provocante, leur prophète est Charlie, n'est ce pas pour cela que [les musulmans] ont manifesté à nos côtés dimanche ... C'est un message de tolérance ! #TERRORISME

10h50 : Dans les commentaires, vous continuez de tenter de définir les contours de la liberté d'expression. Voici quelques-uns de vos commentaires sur la polémique née de la parution hier d'une nouvelle caricature de Mahomet par Charlie Hebdo. #TERRORISME

10h16 : Une cérémonie de recueillement sera organisée à 11h30 à la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour Tignous, caricaturiste de Charlie Hebdo assassiné par les frères Kouachi. Il sera ensuite inhumé à 16 heures, au cimetière parisien du du Père-Lachaise. Notre journaliste Christophe Rauzy nous envoie une photo de la mairie. #TERRORISME




(CHRISTOPHE RAUZY / FRANCETV INFO)

09h18 : Le dirigeant tchétchène Kadyrov annonce manif anti-Charlie à Grozny le 19 janvier #Russie, #Tchétchénie, #jesuischarlie.#TERRORISME

09h17 : Après les mobilisations mondiales de soutien à Charlie Hebdo, voilà la mobilisation des "anti". Une journaliste du Monde indique sur Twitter que le dirigeant tchétchène a annoncé la tenue d'une manifestation contre l'hebdomadaire satirique le 19 janvier, à Grozny. Cette annonce survient au lendemain de la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet.

09h14 : On se dit qu'on va pas laisser gagner les terroristes en arrêtant les caricatures, mais a-t on pensé à tous nos concitoyens musulmans ? Les blesser tous alors qu'ils sont aussi chagrinés pour ce qui s'est passé, est-ce vraiment la solution ? Cela donne juste le sentiment de toujours plus les stigmatiser et les montrer du doigt. #TERRORISME

09h07 : Mérite-t-il la mort ? Parce que en France ce n'est pas interdit par la loi, on abat les dessinateurs! Il y a un certain nombre d'avantages à vivre dans un pays libre, c'est pour ça qu'il y a tant de gens qui y restent. #TERRORISME

09h06 : Mérite-t-il la mort ? Parce que en France ce n'est pas interdit par la loi, on abat les dessinateurs ! Il y a un certain nombre d'avantages à vivre dans un pays libre, c'est pour ça qu'il y a tant de gens qui y restent.

09h05 : Pour moi, à ce niveau-là ce n'est pas de la liberté d'expression mais de la méchanceté gratuite. C'est pas question de blasphème mais une question de respect. Vivre tous ensemble sous le même drapeau et se battre pour ce pays ne devrait pas se baser sur le respect de chacun en premier. #TERRORISME

09h04 : "La publication de cette caricature est une grave provocation (...). La liberté de la presse ne signifie pas la liberté d'insulter."

Le Premier ministre islamo-conservateur turc Ahmet Davutoglu s'est invité dans le débat sur la publication par l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo d'une caricature du prophète Mahomet.
Un sujet qui vous divise dans les commentaires. #TERRORISME

08h45 : Les files d'attente sont toujours aussi longues ce matin devant les kiosques. Au lendemain de la sortie du nouveau Charlie Hebdo, beaucoup essaient encore d'acheter un exemplaire du journal satirique, comme a constaté une équipe de France 2. #TERRORISME

(FRANCE 2)

08h28 : Ne blasphème que le croyant ou le religieux. Ce mot ne fait pas partie du vocabulaire de l'athée. #TERRORISME

08h28 : Les gens qui continuent de critiquer les caricatures de Mahomet n'ont pas l'air de comprendre que plus ils critiquent plus il y aura de caricatures...Eh oui un caricaturiste en général appuie là où ça fait mal ! #TERRORISME

08h29 : En ce qui concerne Charlie Hebdo, je ne comprends pas la réaction de certains. Premierement, ce journal n'a jamais caché sa ligne éditoriale. Si nous ne sommes pas d'accord avec, nous ne sommes pas obligés de le lire. Deuxièmement, l'enseignante que je suis, lorsqu'il y a provocation d'un élève vers un autre, on conseille toujours à celui-ci d'être dans l'indifférence de cette provocation en expliquant que répondre ne fait que donner envie de continuer la provocation. Pourquoi nous adultes, sommes-nous incapables de suivre les bons conseils qu'on donne à nos enfants? Le monde ne serait-il pas meilleur... Pour nos enfants? #TERRORISME

08h29 : Le délit de blasphème n'existe plus en France. Des milliers de gens sont morts pour le faire disparaître. Certains voudraient le réintroduire : NON ! C'est un des fondamentaux de notre démocratie.Si un dessin ne plait pas, ne lisez pas le journal ! Ceci est valable pour toutes les religions. Je suis catholique et s'il y a des caricatures du pape, de Jésus ou de Marie, je ne vais tuer personne !La foi est du domaine du privé : on ne l'impose pas à ses voisins ! #TERRORISME

08h29 : Alors que le débat sur les limites de la liberté d'expression agite la France depuis la tuerie perpétrée mercredi 7 janvier dans les locaux de Charlie Hebdo, vous êtes nombreux à défendre le droit à la caricature dans les commentaires. Y compris lorsqu'il s'agit de tourner en dérision le fait religieux. #TERRORISME

08h29 : Après Cabu, le père du "beauf", enterré hier, la sombre litanie des enterrements va se poursuivre aujourd'hui avec Wolinski, incinéré au Père-Lachaise, et Tignous, inhumé dans ce même cimetière parisien après une cérémonie à la mairie de Montreuil. Quant à Franck Brinsolaro, mort alors qu'il assurait la sécurité de Charb, le directeur de la publication de Charlie Hebdo, ses obsèques auront lieu aujourd'hui dans l'église Sainte-Croix de Bernay (Eure) dans la plus stricte intimité, rapporte France 3 Haute-Normandie. #TERRORISME

08h29 : Le kiosquier est encore attendu de pied ferme ce matin. "Depuis 5h45", dit Mathilde en tête de file. #CharlieHebdo #TERRORISME

08h29 : En région, Le Télégramme choisit d'accorder sa une à la "ruée sur les kiosques". Des milliers de personnes ont fait la queue hier devant les 27 000 kiosques et points de vente de journaux de France. Et les choses ne sont pas près de se calmer ! #TERRORISME





(LE TELEGRAMME)


08h29 : La liberté d'expression vous divise dans les commentaires, mais elle fait plus généralement l'objet d'un débat national. "Social-démocrate ! Empaffé ! Tabernacle ! Bouddha de Prisunic ! Journaliste !" Sur fond d'insultes plus ou moins inventive, Libération a choisi de titrer sur cette valeur "fragile". #TERRORISME





(LIBERATION)

08h30 : Comme disait Coluche : "certains se sentent plus égaux que les autres !" Et ils ne voudraient ni caricature de leur religion, ni blasphème (...) Ben voyons ... Les chrétiens et le pape aussi ainsi que les juifs sont vilipendés dans Charlie Hebdo et il n'y a jamais eu procès ou meurtres ! #TERRORISME

08h30 : Si c'est fait par des caricaturistes pour rire, dénoncer le fanatisme et qui rient de tout et toutes les religions, ce n'est pas grave (...) ! Ne l'achetez pas c'est tout.On se croirait revenir au moyen âge ou les gens tuaient pour le soi disant sacré et embrochaient a tout va ! (...) J'empresse de dire que cela n'a rien voir avec Mr [Dieudonné] M'bala M'bala qui lui est poursuivi pour l'apologie du terrorisme et fait régulièrement des meeting où il tient des propos négationnistes et fait des appels à la haine contre une communauté toujours la même gratuitement et qu'il accuse de complot mondial comme les nazis le faisaient avant. Rien a voir donc. (...) #TERRORISME

08h30 : Nous avons vu plus tôt que certains d'entre vous estimaient qu'il ne fallait pas caricaturer les religions quelles qu'elles soient. A l'inverse, d'autres internautes prônent le droit à la caricature. Ils soulignent que Charlie Hebdo se moque de toutes les religions. #TERRORISME

08h30 : En temps que musulman, je dirais non, il n'est pas interdit de représenter le prophète tel qu'il est représenté plus haut devant ces 4 personnes qui semblent peut-être le "souhabas" c.a.d : ses compagnons, ces images reproduites semble avoir comme origine la Perse vu le style. Par contre, il serait malsain et insultant de caricaturer aussi bien lui que les autres prophète tel que Moïse et Jésus. La liberté de la presse oui, la liberté de s'exprimer de n'importe quelle façon dans le respect et l'étique, chacun a sa conscience pour lui, rire de tout oui même des prophètes.

Mais que ce rire se rapproche de leur réalité. Pas les dessiner sous forme de menace ou de débauché. Je ne peux me permettre de dessiner Jésus menaçant une femme avec un couteau tout en lui donnant un visage horrible. C'est aussi valable pour Marie. Des millions la considère en icone, pourquoi les blesser et la dessiner nue sur une croix ou un lit, vivons ensemble sans nous provoquer (...). #TERRORISME

08h30 : On a beau être tolérant et libéral , il est impossible d'accepter des dessins irreverencieux tel que celui montrant les fesses du prophete Mohamed prêt a se faire sodomiser ou un dessin avec légende : " le Coran c'est de la merde" dans ces termes. Nos amis juifs ou chrétiens accepteraient-ils que l'on se représente ou que l'on dise autant de Moise ou de Jesus ? Très improbable. Oui à la liberte d'expression, non à la profanation des religions. #TERRORISME

08h30 : Dans les commentaires, certains d'entre vous estiment qu'il existe une limite dès lors qu'il s'agit de caricaturer des figures religieuses.#TERRORISME

06h13 : Sans surprise, les talibans viennent de condamner les nouvelles caricatures de Mahomet. Sorti hier en kiosque, le numéro de Charlie Hebdo réalisé par les survivants de l'hebdomadaire satirique met le prophète en une. Depuis, dans l'ensemble du monde musulman, de nombreuses voix bien moins radicales se sont élevées contre ces caricatures, taxées d'"actes provocateurs". France 3 a compilé quelques réactions.



(FRANCE 3)

23h50 : "Papa, je me pose la question. Est-ce que t'as souffert ? Parce que c'est ça qui m'angoisse, tu sais. J'ai peur que t'aies eu peur, j'ai peur que t'aies eu mal. Mais ils ne t'ont touché qu'à la poitrine, alors, les bobos, on les voit pas." Elsa Wolinski, fille du dessinateur abattu par les frères Kouachi dans les locaux de Charlie Hebdo, publie aujourd'hui une bouleversante lettre ouverte à son père sur le site du magazine Elle.
#TERRORISME

23h32 : Des milliers de personnes ont fait la queue devant les 27 000 kiosques et points de vente de journaux de France pour acheter le nouveau numéro de Charlie Hebdo. Certains on même passé leur nuit dans leur voiture pour l'obtenir.



(L.GUBLIN, M.CAZAUX / FRANCE 2)

23h46 : Joli geste à Douai (Nord). Un marchand de journaux a décidé d'offrir le café à tous les clients qui n'ont pas pu acheter d'exemplaire du dernier numéro de Charlie Hebdo pour discuter de la situation des derniers jours. La Voix du Nord rapporte la scène.

20h44 : La question nous était posée tout à l'heure : que dit précisément l'islam sur la représentation de Mahomet ? L'interdiction est-elle notifiée dans le Coran ? S'est-elle appliquée partout et en tout temps ? Notre journaliste Anne Brigaudeau apporte des éléments de réponse dans un article.


(WIKIMEDIA COMMONS)

20h44 : "Charlie Hebdo vit et vivra. [Il] était menacé depuis longtemps faute de lecteurs ; aujourd'hui, il revit."

François Hollande a salué ce soir la parution du nouveau numéro de Charlie Hebdo, en inaugurant la Philharmonie de Paris. "On peut assassiner des hommes, des femmes, on ne tue jamais leurs idées, au contraire", a-t-il souligné. #TERRORISME

19h34 : Pourquoi des élèves n'ont-ils pas respecté la minute de silence en hommage à Charlie Hebdo, jeudi dernier ? Alors qu'environ deux cent incidents ont été signalés, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a multiplié les consultations, mardi et mercredi, avec les syndicats et les acteurs de la vie scolaire.

Notre journaliste Fabien Magnenou recense ce qui est en train de se mettre en place. #TERRORISME



(PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

19h31 : La nouvelle une de Charlie Hebdo, une semaine après l'attaque qui a décimé une bonne partie de la rédaction, fait scandale au sein du monde musulman. De l'Algérie à l'Iran, les réactions sont nombreuses pour dénoncer cette "provocation". Tour d'horizon.

19h30 : @EstrellA57 : Votre question tombe à pic, car nous allons publier dans la soirée un article sur ce sujet précis. Mais je peux vous confirmer qu'il s'agit bien d'une question d'interprétation.

"A priori, il n'y a aucun interdit concernant la [représentation de] la personne du Prophète", explique ainsi Libération, qui note que des images de Mahomet ont existé jusqu'au XVIe siècle. La tradition de ne plus le représenter aurait été instaurée pour "éviter l'idolâtrie", indique l'imam de Bordeaux cité par le quotidien. #TERRORISME

19h29 : Bonjour. J'avoue être en pleine confusion concernant la figure de Mahomet et le droit ou non de le représenter. Suivant certains musulmans, la représentation du prophète est autorisée, pour d'autres c'est un blasphème, un outrage, une provocation qui les touche personnellement et donc strictement interdit. (...)

Les autorités religieuses musulmanes ne sont-elles pas en mesure de donner une lecture claire afin d'éviter des déviances dans les interprétations auprès de leurs croyants? #TERRORISME

19h12 : A peine sorti, déjà introuvable. Le nouveau numéro de Charlie Hebdo, premier depuis l'attentat qui a décimé la rédaction, sera finalement tiré à plusieurs millions d'exemplaires pour faire face à la demande. Un record, comme nous l'indiquons dans cet article. #TERRORISME


18h52 : Une semaine après l'attaque contre Charlie Hebdo, les sociétés de journalistes de plusieurs grands médias, comme l'Agence France Presse, Europe 1, L'Express, Le Figaro, France Info, ou encore Le Monde publient ce soir un communiqué commun pour affirmer leur "refus obstiné de céder à la violence et à l'intimidation".

18h29 : Vous avez bataillé devant votre kiosque à journaux pour obtenir un exemplaire de Charlie Hebdo ? Rassurez-vous : vous n'êtes pas les seuls. A Tours (Indre-et-Loire), on a même frôlé l'émeute, comme le montre cette vidéo de la Nouvelle République. #TERRORISME


17h59 : Selon Slate, Charlie Hebdo va battre un record aujourd'hui, celui de l'édition d'un journal la plus vendue de l'histoire de France. Le 10 novembre 1970, jour de l'annonce de la mort du général de Gaulle, France Soir avait été tiré à 2,264 millions d'exemplaires. Or Charlie Hebdo, tiré ce matin à 3 millions d'exemplaires, a été réimprimé pour faire face à la demande et atteindre un tirage de 5 millions.

17h40 : En Turquie, le quotidien d'opposition Cumhuriyet est le seul journal d'un pays musulman à avoir osé faire apparaître les nouvelles caricatures de Charlie Hebdo, dont celle de Mahomet, dans son édition du jour. Il a fait l'objet de menaces et est placé sous protection. #TERRORISME


(MIRJAM SCHMITT / DPA / AFP)

16h33 : Au-delà des bousculades dans les kiosques pour acheter Charlie Hebdo, les chiffres de ventes des journaux devraient être historiques aujourd'hui. Le Canard Enchaîné, lui aussi très demandé, a décidé de réimprimer massivement, portant son tirage cette semaine à près d'un million d'exemplaires. Libération, qui a tapissé sa couverture de vignettes de la une de Charlie Hebdo, a également décidé de réimprimer son édition du jour.

16h00 : Le mufti de Jérusalem, plus haute autorité religieuse dans les Territoires palestiniens, a dénoncé comme une "insulte" aux musulmans, les nouveaux dessins représentant le prophète Mahomet dans Charlie Hebdo. "Cette insulte a blessé les sentiments de près de deux milliards de musulmans dans le monde", a dit le grand mufti Mohammad Hussein dans un communiqué, tout en rejetant le recours à la violence. #TERRORISME

15h39 : C'est avec un large sourire que Manuel Valls est sorti du Conseil des ministres, tout à l'heure, à l'Elysée. Reste à savoir si c'est dû à la lecture du numéro de Charlie Hebdo que le Premier ministre n'a pas manqué de montrer. #TERRORISME



(PIERRE VILLARD / SIPA)

15h34 : Nice-Matin va soutenir Charlie Hebdo d'une manière inédite. Le quotidien régional va publier demain un hors-série de 40 pages baptisé "Pour Charlie". Ce magazine vendu à part de l'édition quotidienne reviendra sur les événements survenus depuis une semaine, et comportera des dessins envoyés par des lecteurs de Nice-Matin. L'intégralité des bénéfices sera reversé à Charlie Hebdo. #TERRORISME




15h24 : Il y a plus de cinquante ans, Cabu apprenait à manier le crayon et dessinait ses premières caricatures, à l'école Estienne, à Paris. Une semaine après son assassinat, les élèves de l'école d'art commentent pour France 2 les pages du nouveau numéro de l'hebdomadaire satirique. #TERRORISME

(FRANCE 2)

15h01 : Cette décision d'un tribunal turc de bloquer la une des sites internet qui reproduisent la une de Charlie Hebdo intervient alors qu'un journal turc, Cumhuriyet, a osé publier des extraits du numéro exceptionnel du journal satirique français.

Le quotidien turc s'est attiré les foudres du pouvoir et des menaces téléphoniques ont visé sa direction hier soir. La police a ensuite fait une descente dans la nuit à l'imprimerie du journal à Istanbul, pour examiner son contenu avant de donner son feu vert à sa distribution. #TERRORISME

14h53 : Un tribunal turc ordonne le blocage des sites internet qui reproduisent la une de Charlie Hebdo. #TERRORISME

14h47 : Une véritable frénésie de lire Charlie Hebdo a gagné la France. Les kiosques sont en rupture de stock, le tirage a été augmenté à 5 millions d'exemplaires et certains mettent leurs exemplaires aux enchères sur internet à des prix exorbitants.




(EBAY / FRANCETV INFO)

14h33 : "Moi, j'ai fait le mort en pensant que peut-être, je l'étais ou le serai bientôt." Mais Philippe Lançon a survécu à l'attaque de Charlie Hebdo. Grièvement blessé à la mâchoire, le journaliste et chroniqueur du journal satirique évoque ses camarades disparus et dresse le portrait d'une rédaction vivante, interrompue par l'irruption de "sinistres ninjas". #TERRORISME

14h19 : Le nouveau Charlie Hebdo est dans les kiosques. Le journal satirique est tiré à 5 millions d'exemplaires. Mais certains se demandent pourquoi Dieudonné a été condamné alors que les caricatures de Charlie Hebdo ont pu être publiées. Une équipe de France 2 a interrogé des spécialistes sur les limites à la liberté d'expression. #TERRORISME



(FRANCE 2)

14h29 : Elle a assisté, elle aussi, à l'attaque de Charlie Hebdo. Lila, le cocker roux du directeur Eric Portheault, était présent dans la rédaction, comme le raconte Sigolène Vinson dans le numéro publié aujourd'hui. Sur Twitter, la présidente de la fondation 30 millions d'amis publie une photo de la chienne. #TERRORISME

13h41 : 150 personnes attendent au kiosque de la rue du commerce Charlie hebdo a 13 h 30 #TERRORISME

13h41 : Les kiosques sont toujours pris d'assaut. Alors qu'ils ont dû faire face à une rupture de stock ce matin, les lecteurs gardent l'espoir de pouvoir mettre la main sur un exemplaire de Charlie Hebdo. Des files d'attentes sont toujours signalées sur Twitter. #TERRORISME

13h10 : "On leur rit à la gueule", lance Charlie Hebdo aux terroristes hier sur le plateau de "C à vous" sur France 5. En rupture de stock, tôt ce matin, après un tirage à 3 millions d'exemplaires, le nouveau numéro de l'hebdo est finalement tiré à 5 millions d'exemplaires. #TERRORISME




(C A VOUS)

13h09 : Forte émotion ce matin à Châlons-en-Champagne, où le dessinateur Jean Cabut, dit Cabu, tué le 7 janvier dans l'attentat contre Charlie Hebdo, a été inhumé dans l'intimité. Une soixantaine de personnes, parmi lesquelles le dessinateur Luz, l'ex-patron de Charlie Hebdo Philippe Val ou l'ancien président de Radio France Jean-Luc Hees, étaient présentes. La cérémonie a été rythmée par des airs de jazz - une autre passion de Cabu - joués par un petit orchestre. #TERRORISME

12h21 : "Nous condamnons le terrorisme partout dans le monde (...) mais dans le même temps nous condamnons ce geste insultant de l'hebdomadaire."

L'Iran a condamné le "geste insultant" de Charlie Hebdo qui publie aujourd'hui en couverture un dessin représentant le prophète Mahomet. "L'abus de la liberté d'expression, qui est répandu actuellement en Occident, n'est pas acceptable et doit être empêché" a ajouté le porte-parole iranien.

11h52 : "D'habitude, j'en ai deux chaque semaine, que je ne vends pas. Là, on a eu plus de 120 inscriptions et je n'ai eu que 27 numéros !", lâche un buraliste de Vierzon au Berry républicain. Il raconte aussi que des clients en colère l'ont insulté. #TERRORISME

11h47 : A Epinal (88) la mairie a trouvé un moyen très chouette de recycler le sapin de Noël de la Place des Vosges. #TERRORISME

11h47 : La mairie d'Epinal (Vosges) a eu une idée ingénieuse pour recycler le sapin de Noël, situé sur une place de la ville. Elle l'a transformé en crayon en hommage aux caricaturistes tués la semaine dernière. #TERRORISME

11h44 : Des numéros du dernier Charlie Hebdo sontrevendus sur internet pour des centaines d'euros. Des offres ont été mises en ligne sur eBay, dès aujourd'hui. Certains vendeurs assurent qu'ils reverseront une partie de l'argent au journal. Tous les détails dans notre article.


(EBAY / FRANCETV INFO)

12h00 : La radio de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) juge "extrêmement stupide" la publication de nouvelles caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo. "Ce journal athée tente aujourd'hui d'exploiter les événements pour en tirer un bénéfice matériel en vendant un numéro insultant le prophète", affirme la radio. #TERRORISME

11h36 : #Auvergne : Patrick #Pelloux aux obsèques de Michel Renaud #CharlieHebdo @F3Auvergne

11h36 : #Auvergne : fin des obsèques de Michel Renaud #CharlieHebdo @F3Auvergne #TERRORISME

11h35 : #Auvergne : obsèques de Michel Renaud en la cathédrale de #Clermontferrand #CharlieHebdo @F3Auvergne #TERRORISME

11h34 : Le chroniqueur de Charlie Hebdo Patrick Pelloux était présent à Clermont-Ferrand pour les obsèques de Michel Renaud. #TERRORISME

11h30 : Que représente le nouveau numéro pour vous ? La nouvelle livraison de l'hebdomadaire, une semaine après l'attentat qui a touché la rédaction, continue de faire polémique.


(MAXPPP)

11h38 : "Il se trouve que pendant cette dernière conférence, ce furent justement les jihadistes français dont on parla", le journaliste Philippe Lançon, présent il y a sept jours dans les locaux de Charlie Hebdo, livre son témoignage dans Libération.

11h11 : Le nouvel anticonformisme... Mon #dessindujour sur #CharlieHebdo #TERRORISME

11h10 : Le dessin du jour du dessinateur Yves Montagne nous interroge sur l'effet de suivisme autour de l'engouement pour Charlie Hebdo. #TERRORISME

11h13 : Le nouveau numéro de Charlie Hebdo est déjà épuisé dans les 27 000 points de vente de presse en France, mais les kiosques et magasins de presse seront réapprovisionnés dans la journée ou dès jeudi, selon l'Union nationale des diffuseurs de presse (UNDP).

Pour l'instant, 700 000 exemplaires ont été vendus. Au total, un million d'exemplaires devraient être acheminés aujourd'hui et cinq millions d'impressions sont prévues en tout. Suivez notre direct.

10h22 : Un mec à deux pas du kiosque revend des exemplaires de Charlie. 30 euros. #TERRORISME

10h21 : A Jourdain, le kiosquier s'est fait voler un paquet de 150 exemplaires de #CharlieHebdo ;( cc @camille_neveux #TERRORISME

10h21 : Concernant le "business" sur le numéro de Charlie Hebdo, des témoins racontent des anecdotes sur Twitter. #TERRORISME

10h16 : Comme relevé par @le_Parisien, sur @PriceMinister nous avons décidé de n'autoriser aucun produit qui alimente le business #jesuischarlie #TERRORISME

10h16 : De son côté, l'entreprise Price Minister annonce qu'elle n'autorise aucun produit alimentant "le business" autour de la revente de Charlie Hebdo. #TERRORISME

10h09 : Ne laissez pas passer qu'un honteux trafic sévi sur EBAY ! Jusqu'à 100.000 € l'exemplaire du 1178 et certain (s) prétendent que c'est pour faire un don !!!Envoyez des messages aux vendeurs : Vous devriez avoir honte !Respectez les morts, si vous ne respectez pas l'éthique !Retirez cette vente indécente !

10h10 : Dans les commentaires, vous me faites part de votre indignation contre ceux qui profitent de l'engouement pour le numéro de Charlie Hebdo afin de se faire de l'argent. #TERRORISME

10h07 : Charlie Hebdo est épuisé dans tous les points de vente de France pour aujourd'hui, annoncent les professionnels.

10h01 : End result: #TERRORISME

10h01 : Le Journal de Montréal is encouraging everyone to draw their own Mohammed. #CharlieHebdo #TERRORISME

10h26 : En soutien au journal Charlie Hebdo, le Journal de Montréal encourage ses lecteurs à dessiner eux-mêmes Mahomet. #TERRORISME

09h55 : L'Iran condamne la couverture "insultante" du magazine Charlie Hebdo. #TERRORISME

09h23 : Charlie Hebdo sera finalement tiré à 5 millions d'exemplaires, annonce les Messageries lyonnaises de presse. #TERRORISME

09h06 : Franchement énorme !@banquedefrance: Hommage émouvant des collaborateurs de la Federal Reserve of New York à B. Maris





09h05 : Les collaborateurs de la Federal Reserve of New York ont rendu hommage hier à l'économiste Bernard Maris, tué mercredi dernier dans les locaux de Charlie Hebdo. #TERRORISME

09h05 : Dans les commentaires, me demande de rappeler que les distributeurs de presse ont renoncé à leur marge pour ce numéro de Charlie Hebdo. C'est chose faite. #TERRORISME

09h00 : L'hebdomadaire satirique a été traduit en turc. Il est vendu aujourd'hui avec le quotidien turc d'opposition Cumhuriyet, comme le raconte L'Express. #TERRORISME

08h56 : Fleur Pellerin a exprimé sur France 2, le jour de la sortie du premier Charlie Hebdo depuis l'attentat, son "très fort soutien" au journal satirique et à son "impertinence". #TERRORISME



(FRANCE 2)

08h39 : Vous êtes plusieurs dans les commentaires à vous indigner de retrouver sur le site ebay l'exemplaire du jour de Charlie Hebdo, revendu à des prix exorbitants. Un vendeur le propose par exemple à 10 000 euros. #TERRORISME

08h35 : Les couvertures auxquelles vous avez échappé #JeSuisCharlie TERRORISME

08h53 : En quatrième de couverture, Charlie Hebdo publie "les couvertures auxquelles vous avez échappé". Je me permets de vous faire partager mon petit coup de cœur relayé par un internaute sur Twitter. #TERRORISME

08h52 : Vous êtes nombreux à nous le signaler dans les commentaires : le nouveau Charlie Hebdo est déjà épuisé dans de nombreux points de vente à Paris et en province, confirme l'AFP. #TERRORISME

08h20 : "Nous devons soutenir l'esprit 'Charlie Hebdo'." Sur France 2, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, exprime son "très fort soutien" au journal et à son "impertinence", alors même que la dernière une est contestée par des autorités religieuses du monde musulman. #TERRORISME

08h13 : Le nouveau Charlie Hebdo, réalisé par les "survivants" des attentats, sort en kiosque aujourd'hui. Avant 8 heures, le journal est déjà quasiment introuvable dans les kiosques parisiens, a constaté une journaliste de France 2. #TERRORISME

(FRANCE 2)

08h02 : Pour les déçus d'autres livraisons sont prévues demain matin #TERRORISME

08h02 : Plus de Charlie #CharlieHebdo #TERRORISME

08h00 : Pour les déçus qui ne parviennent pas à obtenir un numéro de Charlie Hebdo, il vous reste encore un petit espoir. Vous pouvez retenter votre chance demain ou essayer de passer par internet, comme nous l'expliquons dans notre article. #TERRORISME

07h47 : "Terroriste, un métier de feignant et de branleur" #TERRORISME

07h45 : L'Union mondiale des oulémas musulmans estime qu'il n'est "pas sage" de publier de nouveaux dessins du prophète Mahomet, comme le font aujourd'hui de nombreux journaux dans le monde, par solidarité avec Charlie Hebdo.

"Il n'est ni raisonnable, ni logique, ni sage, de publier les dessins et les films offensant le prophète ou attaquant l'islam", écrit cet organisme, basé au Qatar. #TERRORISME

07h39 : "Après la marche il fallait que je l'achète pour soutenir la démocratie et la liberté" Edith 67 ans #TERRORISME

07h39 : beaucoup de monde devant le kiosque, beaucoup de déçus #TERRORISME

07h39 : A la station la Motte tous les exemplaires sont partis en 10 min #Rupture #TERRORISME

07h39 : Notre journaliste Tatiana Lissitzky fait le tour des kiosquiers pour vous décrire l'ambiance sur place. #TERRORISME

07h32 : Les gens ne connaissent pas le prix d'un exemplaire et le kiosquier ne rend pas la monnaie #TERRORISME

07h32 : Et les files d'attente continuent de s'étirer, comme nous le montrent vos photos sur les réseaux sociaux ou dans les commentaires. #TERRORISME

07h29 : Les Inrockuptibles ont également choisi un dessin représentant Mahomet en pleurs à côté de l'équipe de Charlie Hebdo. #TERRORISME




07h27 : L'hebdomadaire L'Express a choisi de caricaturer le tableau La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix. #TERRORISME




07h28 : Un coup d'œil sur la presse nationale permet de constater que le nouveau numéro de Charlie Hebdo continue de faire la une. Libération a choisi de titrer "Je suis en kiosque". #TERRORISME




07h15 : Oui @anonyme, nous avons deux exemplaires de Charlie Hebdo à la rédaction. Après l'avoir feuilleté, je peux vous dire qu'il y a quelques bonnes trouvailles et que les "survivants" n'ont pas cédé à l'autocensure. #TERRORISME

07h27 : L'ensemble des éditorialistes de la presse française salue la sortie du nouveau Charlie Hebdo. "Il était impossible à l'équipe des 'survivants' de céder à l'intimidation, de renoncer aux caricatures qui leur ont valu cette condamnation à mort, de trahir leurs amis", note Dominique Quinio dans La Croix.

"Un numéro écrit avec les larmes. Ils croyaient avoir tué Charlie, ils l'ont sorti de la tombe
", ajoute Pascal Coquis des Dernières Nouvelles d'Alsace. #TERRORISME

07h26 : Quasiment toutes les unes de la presse quotidiennes régionales rendent hommage à Charlie Hebdo. Quelques exemples avec Le Courrier Picard, La Dépêche du Midi et L'Echo républicain. #TERRORISME


















06h53 : "Ca a duré 10mn" #TERRORISME

06h53 : "J'ouvre dans 20mn" #TERRORISME

06h51 : Rupture de stock en gare d'Orléans

06h49 : j'espère avoir le nouveaux #charliehebdo car vu la file d'attende #JeSuisCharlie #TERRORISME

06h28 : De justesse!!! #JeSuisCharlie @RTSinfo #TERRORISME

06h27 : La ruée!!! #JeSuisCharlie @RTSinfo #TERRORISME

06h24 : Sur Twitter, la journaliste Ariane Hasler poste une photo de file d'attente devant un kiosque pour se procurer Charlie Hebdo. Elle se réjouit aussi d'être parvenue à récupérer un exemplaire. #TERRORISME

06h09 : Si vous tenez absolument à vous procurer Charlie Hebdo ce matin, dépêchez-vous... Des kiosquiers avouent sur i-Télé être déjà en rupture de stock. Voici quelques conseils pour tenter malgré tout d'obtenir l'objet tant convoité. #TERRORISME

23h18 :  Je peux comprendre que les musulmans n'apprécient pas la une de Charlie mais honnêtement elle n'est pas méchante et elle transmet un message de pardon, on est assez loin de l'humour de Charlie. Enfin, c'est juste mon avis. #TERRORISME 

23h17 :  Laisser Charlie Hebdo s'exprimer. C'est la liberté d'expression ! Quand vont-ils comprendre cela ? Vous n'avez qu'à ignorer le journal et ne pas y faire attention. #TERRORISME 

23h17 :  Un seul journal qui va entraver l'intégration de l'ensemble des musulmans, n'importe quoi... #TERRORISME 

23h16 :  Dans les commentaires, vous êtes nombreux à ne pas comprendre la réaction de la mosquée Al-Azhar du Caire (Egypte), qui a critiqué la une du prochain Charlie Hebdo. #TERRORISME 

21h28 :  @Juliette45 : Plusieurs victimes, comme celles de la porte de Vincennes et le policier Ahmed Merabet, ont déjà été enterrées. Mes confrères de L'Humanité ont dressé la liste des obsèques à venir.

Le policier Franck Brinsolaro sera, par exemple, enterré demain à Bernay (Eure). Charb sera lui inhumé vendredi à Pontoise (Val d'Oise). A noter que les familles de Cabu, Bernard Maris et Honoré n'ont pas souhaité communiquer la date et le lieu des obsèques. #TERRORISME 

21h27 :  Savez-vous quand et où se dérouleront les obsèques de Charb, Cabu et les autres ? #TERRORISME

20h51 :  De nombreux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont joué ce week-end avec l'inscription "Je suis Charlie" sur leur maillot. Mais certains joueurs ont refusé de participer à cette opération. Notre journaliste Pierre Godon revient sur les débats qui ont agité les vestiaires.


(MAXPPP)

20h17 : "C'est votre tour." Voilà ce que dit, en substance, un mail de menaces adressé au Canard enchaîné. Plus de détails dans notre article.



(LE CANARD ENCHAINE)

19h42 :  C'est une question que vous vous êtes peut-être posée. Comment se procurer Charlie Hebdo demain ? Notre journaliste Tatiana Lissitzky vous donne quelques conseils.#TERRORISME

19h23 :  La une de "Libé": "Je suis en kiosque" avec des dizaines de unes de #CharlieHebdo" dessus. Via @itele #TERRORISME 



19h23 :  La une de Charlie Hebdo est à la une de Libération demain, avec un message simple : "je suis en kiosque". #TERRORISME 

18h30 :  "On a fait la une que l'on voulait faire, pas celle que le monde voulait qu'on fasse." Le dessinateur Luz et les autres membres de l'équipe de Charlie Hebdo ont donné une conférence de presse pour détailler la préparation du numéro de mercredi, le premier depuis la série d'attentats. #TERRORISME 


(REUTERS)

18h24 :  Près d'un million d'euros de dons ont été collectés au profit de Charlie Hebdo, selon un responsable.  

17h53 :  Elle était présente, mercredi dernier, lorsque les frères Kouachi sont entrés dans les locaux de Charlie Hebdo et ont tué 12 personnes. Sigolène Vinson, ancienne avocate devenue chroniqueuse dans le journal satirique, a survécu à la tuerie. Elle a livré au Monde et à Marianne un témoignage poignant de ce drame, pour "ressusciter ce qu'était Charlie Hebdo, la joie de vivre et les morts".


(BALTEL / LAMACHERE AURELIE / SIPA)

17h41 :  Le Canard Enchaîné, autre poil à gratter de la presse française, vient de dévoiler la une de son numéro de demain. L'hebdo satirique titre sur un dessin et un (faux) message de Cabu : "Allez les gars, ne vous laissez pas abattre." On distingue également un édito du directeur de la rédaction Michel Gaillard, intitulé "L'heure est tragique, rions".

16h35 :  "Cette action est une provocation injustifiée pour les sentiments d'1,5 milliard de musulmans à travers le monde." L'instance représentant l'islam auprès des autorités égyptiennes, Dar Al-Ifta, a "mis en garde" dans un communiqué publié aujourd'hui, contre la publication d'un nouveau dessin représentant le prophète Mahomet dans le numéro de Charlie Hebdo qui doit paraître demain.





(MARTIN BUREAU / AFP)

15h51 : "La première chose que j'ai dessinée, c'est leurs culs [de ses collègues morts], à terre. Ça aurait pu être les nôtres. Avec une main qui sortait et écrivait : 'Liberté d'expression, mon cul'."
 Luz a raconté, durant la conférence de presse de la rédaction de Charlie Hebdo, le premier dessin qu'il a réalisé après l'attaque subie par le journal. #TERRORISME

15h36 : "Les terroristes qui nous ont attaqués, ils veulent la haine entre les gens, la haine entre les gens qu'ils croient défendre. Oui, je suis Charlie, je suis flic, je suis juif, je suis musulman et je suis aussi athée." 

 Par cette phrase, Luz a tenu à expliquer dans quel état d'esprit se trouve la rédaction de Charlie Hebdo, lors de la conférence de presse en cours au siège de Libération. #TERRORISME

15h24 :  "Cette une a été aussi dure à chier que la mort de nos amis à avaler. Et elle est drôle, et je crois que c'est essentiel." Hier soir, dans les locaux de Libération, où Charlie Hebdo a trouvé asile, le dessinateur Luz apparaît aussi épuisé que soulagé.

Lui et l'équipe de l'hebdomadaire satirique viennent de boucler le prochain numéro du journal, le premier depuis la tuerie survenue la semaine précédente à la rédaction. Devant les caméras, ils racontent l'élaboration de sa une historique, où apparaît le prophète Mahomet une pancarte "Je suis Charlie" à la main.


(FIRSTONEPRODUCTIONS.COM / LIBERATION)

15h18 :  La rédaction de Charlie Hebdo tient actuellement une conférence de presse dans les locaux de Libération. Elle dévoile le contenu du numéro à paraître demain, que plusieurs journalistes détaillent sur Twitter.

15h03 :  Savez-vous quand et où se dérouleront les obsèques de Charb, Cabu et les autres ? #TERRORISME 

14h05 :  L'autorité musulmane égyptienne dénonce la nouvelle caricature du prophète, qui figure en une du numéro de Charlie Hebdo de demain. #TERRORISME

13h29 :  Le journal satirique espagnol El Jueves rend à son tour hommage à son homologue français Charlie Hebdo, à travers sa une consacrée aux événements qui frappent la France. "Des armes du XXIe siècle. Des cerveaux du Moyen Age. Au secours !" dit leur personnage en train de dessiner dans un bain de sang, comme l'explique Courrier International. #TERRORISME

13h16 : "A la veille de la publication du nouveau numéro de Charlie Hebdo, toutes les organisations musulmanes de France (...) appellent la communauté musulmane de France à garder son calme en évitant les réactions émotives ou incongrues incompatibles avec sa dignité et sa réserve, tout en respectant la liberté d'expression."
 Dans un communiqué publié aujourd'hui, le recteur de la mosquée de Paris s'inquiète de possibles réactions hostiles à la publication du nuémro spécial de Charlie hebdo, demain dans les kiosques, dont la une représentera le prophète Mahomet brandissant une pancarte "Je Suis Charlie". #TERRORISME

12h40 :  A Peshawar, au Pakistan, une soixantaine de personnes, conduites par un imam extrémiste, ont manifesté ce matin pour dénoncer les caricatures de Charlie Hebdo et rendre hommage aux frères Kouachi. Dans ce pays, le blasphème est un crime passible de la peine de mort. 

(A MAJEED / AFP)

09h41 :  La une très forte de Sine Mensuel...comme si je vous disais "écoutez Europe 1" #JeSuisCharlie #RienNeSeraCommeAvant #TERRORISME 

09h41 :  Siné Mensuel sort également demain un hors série spécial, intitulé "Achetez Charlie". #TERRORISME 

08h48 :  Quelle honte ! Comment la famille peut réagir ainsi ! J'ai connu cette situation il y a trois ans ! Mais, j'étais avec lui depuis 14 ans, mais sans vivre ensemble ! C'est bizarre, la famille devient respectueuse de valeur traditionnelle ! Pauvre femme, je la plains !  

08h48 :  Navrante que cette stupide querelle ! Quelle que soit leur histoire, elle reste personnelle à eux deux. Je ne porte aucun jugement, ni sur madame ni sur la famille. C'est juste très triste que ceci ait lieu. Paix à celui qui a payé de sa vie, sa liberté de dire et faire. #TERRORISME 

08h48 :  Dans les commentaires, la polémique entre Jeannette Bougrab et la famille de Charb continue à vous faire réagir. La famille du dessinateur a "formellement" démenti "l'engagement relationnel" entre le caricaturiste et l'ex-secrétaire d'Etat. #TERRORISME

09h11 :  L'attitude à adopter devant le drame traversé par l'hebdomadaire satirique provoque des débats au sein de la rédaction d'Al-Jazira, comme le montre une série de mails échangés entre les journalistes et publiés par le magazine politique américain National Review (en anglais).

08h03 :  Bonjour , c'est un tirage exceptionnel. Charlie Hebdo tire à 50 000 exemplaires en temps normal. Et pour la comparaison, le quotidien Ouest France (qui fait partie des plus gros tirages en France) imprime autour de 800 000 exemplaires chaque jour, comme le montre l'OJD. Quant aux hebdos tels que Télérama ou L'Obs, ils tournent autour de 600 000 exemplaires. #TERRORISME 

07h59 :  Bonjour, vous nous dites que Charlie Hebdo va être tiré à 3 millions d'exemplaires, je sais que c'est beaucoup pour ce journal mais par rapport aux autres quotidiens ou hebdos, qu en est-il ? Merci #TERRORISME 

06h44 :  Et si le festival d'Angoulême choisissait de mettre Charlie Hebdo à l'honneur cette année ? Une pétition en ligne, mise en ligne hier, réclame le Grand prix de la ville d'Angoulême "pour Charlie". #TERRORISME 

06h14 :  L'hebdomadaire satirique en deuil a bouclé son numéro, hier soir. En une Mahomet lâche une larme en tenant une pancarte "Je Suis Charlie". France 3 vous donne plus d'informations sur ce numéro spécial tiré à 3 millions d'exemplaires qui sort mercredi. #TERRORISME 
(FRANCE 3)

23h41 :  @Maude : je ne peux malheureusement pas vous répondre de manière complète. Pour le moment, seule la date des obsèques de Tignous est connue. Il sera inhumé jeudi au cimetière parisien du Père-Lachaise à 15h30. Et une cérémonie est prévue à 11h30 à la mairie de Montreuil, où il habitait. #TERRORISME 

23h41 :  Bonsoir savez-vous quand et où aura lieu l'enterrement des dessinateurs de Charlie ?Merci à vous #JESUISCHARLIE #TERRORISME 

23h17 : "Charlie n'est pas ma bible. La liberté, c'est aussi débattre de ce que fait Charlie. Ce n'est pas rentrer chez soi et s'agenouiller devant Charlie."

 Sur "Mots croisés", l'ancien député européen rappelle que l'on peut condamner l'attentat sans soutenir tout ce que fait le journal. #TERRORISME

23h07 :  Cette Une est poignante ! Merci Luz et bravo à toute l'équipe de Charlie hebdo à qui il a sans doute fallu un courage immense pour écrire ce numéro sans leurs copains ! De tout cœur avec vous... #TERRORISME 

23h07 :  J'adore ! je ne suis pas toujours Ok avec ce qu'a pu publier Charlie, mais là, j'achète et je m'abonne. #TERRORISME 

23h03 :  Oui, tout est pardonné! :-) Très bonne une ! #TERRORISME 

23h03 :  Du pur Charlie Hebdo... merci pour cette une. #TERRORISME 

23h03 :  Magnifique une du Charlie Hebdo. Quel merveilleux pied de nez ! #TERRORISME 

23h01 :  Impossible de le réserver car plus de 200 demandes au tabac presse de Saint Christol dans le Gard. Comment se le procurer ? #TERRORISME 

23h01 :  Superbe une de Charlie ! Bravo Luz et toute l'équipe ! #TERRORISME 

23h01 :  Très belle une ! #TERRORISME 

23h01 :  Dans les commentaires, la une du prochain Charlie Hebdo rencontre un certain succès. @anonyme a même peur de ne pas trouver l'un des 3 millions d'exemplaires qui seront vendu mercredi. #TERRORISME 

22h41 :  Mahomet en une du «Charlie Hebdo» de mercredi http://www.liberation.fr/societe/2015/0 #TERRORISME



22h37 :  Sur la prochaine une de Charlie Hebdo, Mahomet tient une pancarte "Je suis Charlie". #TERRORISME

22h36 :   3 joueurs de Valenciennes ce soir ne portaient pas sur leur maillot le "Je suis" de "je suis charlie" qu'ils ont fait enlever #VAFCFCSM #TERRORISME

22h36 :  A Valenciennes quelques joueurs ont recouvert de noir le "Je suis" sur leur maillot "Je suis Charlie" #VAFC #TERRORISME

22h36 :  Belle minute d'applaudissement à Valenciennes. Les joueurs du VAFC portent un maillot "Je suis Charlie" #TERRORISME 



22h36 : @anonyme : Des infos oui, mais pas d'explication. Selon deux journalistes de L'Equipe et de 20minutes, trois joueurs de Valenciennes (L2) ont refusé de s'associer à l'hommage rendu ce soir par leur club à Charlie Hebdo. Ils ont recouvert de noir le "Je suis" de "Je suis Charlie" sur leur maillot. #TERRORISME 

22h35 :  Apparemment des joueurs de Valenciennes ont rayé ou caché le slogan "je suis Charlie" sur leurs maillots ce soir . Des infos ? Des explications ? #TERRORISME 

20h15 :  Le numéro de Charlie Hebdo de mercredi sera imprimé à 3 millions d'exemplaires, selon les Messageries lyonnaises de presse.  

19h40 :  Le prochain numéro du magazine Les Inrocks comportera deux couvertures différentes, dont l'une représentant le prophète Mahomet en pleurs devant des victimes de Charlie Hebdo.

Ce choix éditorial inquiète certains journalistes de l'hebdomadaire, qui craignent pour leur sécurité, indique Arrêt sur images. Le directeur de la rédaction a toutefois décidé de maintenir la publication de cette couverture.

18h42 :  Lilian Lepère, le graphiste caché dans l'imprimerie où se sont retranchés les frères Kouachi, sera l'invité du journal de 20 heures, ce soir. Il répondra aux questions de David Pujadas.  #ATTENTATS 

18h20 :  Charlie Hebdo n'est pas mort. Toute l'équipe l'a affirmé dès le lendemain de l'attentat, prête à reprendre les rênes malgré la douleur. A deux jours de la publication du nouveau numéro, notre journaliste Jéromine Santo-Gammaire détaille ce que l'on sait déjà sur ce numéro historique. #TERRORISME
(MARTIN BUREAU / AFP)

17h08 :  C'est un cliché inédit que le journal satirique turc Leman a mis en une, et qui contredit ceux qui estiment que Charlie Hebdo est un journal islamophobe. On y voit Wolinski en train de visiter la mosquée Eyüp Sultan à Istanbul, une calotte musulmane sur la tête. Il s'agit d'un cliché pris en 2002, lorsque Leman avait réalisé un numéro en collaboration avec l'équipe de Charlie Hebdo, comme l'explique Zaman France. #TERRORISME 

16h40 :  Merci à @BilldeBlasio et aux New-Yorkais pour leur amitié et leur solidarité  


16h40 :  Les hommages continuent sur Twitter, après la mobilisation d'hier. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a salué son homologue new-yorkais, Bill de Blasio, pour l'hommage rendu par la ville américaine aux victimes des attentats. L'édile lui a répondu en français.  

16h17 :  I was born Christian. If that makes Rupert Murdoch my responsibility, I'll auto-excommunicate. I was born Christian. If that makes Rupert Murdoch my responsibility, I'll auto-excommunicate. http://t.co/Atw1wNk8UX  #ATTENTATS 

16h14 :  Maybe most Moslems peaceful, but until they recognize and destroy their growing jihadist cancer they must be held responsible.  #ATTENTATS 

16h14 : L'immense mobilisation d'hier a été l'occasion d'un échange surprenant sur les réseaux sociaux. Alors que le magnat des médias Rupert Murdoch a considéré que les musulmans "qui ne reconnaissent et ne détruisent pas le cancer jihadiste" sont "responsables" des attentats, l'auteur de la saga Harry Potter s'est fendue d'une réponse cinglante, rapporte le Guardian

"Je suis née chrétienne. Si cela me rend responsable de Rupert Murdoch, je vais m'auto-excommunier",
a tweeté JK Rowling. #ATTENTATS  

16h15 :  Les équipes de Charlie Hebdo sont actuellement en train de boucler le numéro 1 178, qui sortira demain. Une édition forcément particulière, dédiée à leurs collègues assassinés mercredi. Des dessins des caricaturistes défunts inédits seront dans ce numéro : "Ils vont être là, quelque part", affirme le chroniqueur Patrick Pelloux.


(NICOLAS LEMARIGNIER, CLOE BAIZE et YANN MOINE - FRANCE 2)

15h58 :  Les kiosquiers autour de la place de la République se plaignent de ne pas avoir assez d'exemplaires des quotidiens du jour #JeSuisCharlie  #TERRORISME 

15h58 :  Voilà une situation qui n'a pas dû leur arriver souvent ces dernières années. Selon une journaliste du JDD, les kiosquiers de la place de la République à Paris, pris d'assaut, se plaignent de ne pas disposer de suffisamment de quotidiens. #TERRORISME  

15h17 :  A l'occasion de la minute de silence dédiée aux victimes de l'attaque de Charlie Hebdo, jeudi à midi, "les choses se sont globalement bien passées" selon  le ministère de l'Education. Face à la polémique qui entoure certaines réactions d'élèves, les rectorats ont signalé environ 70 cas de perturbations sur le territoire français sur les 64 000 établissements scolaires. Les sanctions sont allées du rappel à l'ordre à la convocation en conseil de discipline. #TERRORISME

14h18 :  INFO LCI : Farid Benyettou, soupçonné d'avoir radicalisé les frères Kouachi entendu par la PJ. Il s'est rendu spontanément à la police  

14h17 : Farid Benyettou, l'homme aux côtés duquel les frères Kouachi se sont radicalisés, et qui est aujourd'hui infirmier stagiaire, se serait spontanément présenté à la police judiciaire, indique sur Twitter la chaîne LCI. Il serait actuellement entendu par les autorités.  

14h03 :  Le numéro de Charlie Hebdo qui sortira mercredi sera réalisé "uniquement avec des gens de Charlie Hebdo", indique Eric Portheault, le directeur financier du journal pris pour cible. Contrairement aux rumeurs qui circulent, il n'y aura donc pas de dessinateur invité dans ce numéro qui sera tiré à 1 million d'exemplaires. Il devrait être traduit en 16 langues et distribué en France et à l'étranger. #TERRORISME

13h51 :  Humoristes, dessinateurs, chanteurs, intellectuels... Tous sont venus rendre hommage à Charlie Hebdo, hier soir, lors d'une soirée spéciale à la Maison de la radio. Les survivants de Charlie Hebdo étaient là, et ils ont rappelé les valeurs de l'hebdomadaire satirique : la laïcité, l'humour, la liberté d'expression. Ils ont remercié aussi les Français pour leur mobilisation. #TERRORISME


(CULTUREBOX)

13h45 :  "Je propose la paix". Dieudonné réagit à la condamnation de son message facebook, qui lui vaut une enquête pour "apologie du terrorisme", dans lequel il déclarait hier "je me sens Charlie Coulibaly". Il explique dans un courrier publié en ligne qu'il estime être un bouc émissaire et qu'"on [le] considère comme un Amedy Coulibaly alors que je ne suis pas différent de Charlie".

13h23 :  Le parquet de Paris va donc ouvrir une enquête pour apologie du terrorisme visant Dieudonné. L'humoriste controversé a publié hier un message où il déclare "Je me sens Charlie Coulibaly", détournant le slogan "Je Suis Charlie", en y ajoutant le nom du terroriste auteur de la prise d'otage de l'Hyper Cacher de vendredi.Ce matin, Bernard Cazeneuve a déclaré que ces propos "sont une abjection", annonçant qu'il  allait "donner les suites les plus sévères à cette déclaration". #TERRORISME

13h18 :  Une enquête a été ouverte pour "apologie du terrorisme" après les propos de Dieudonné sur Charlie Hebdo #TERRORISME

12h25 :  l'IMA est Charlie pic.twitter.com/wPfUsosIVk


#TERRORISME 


(@imarabe / TWITTER.COM)


12h40 :  A Paris, l'Institut du monde arabe rend également hommage aux victimes des attaques de ces derniers jours. Sur sa façade, il affiche en lettres rouges le nom de Charlie, rappelle l'institut dans un tweet publié ce matin. #TERRORISME

11h01 : Hors-série #Spirou en vente vendredi. 150 auteurs pour défendre la liberté d'expression. #JeSuisCharlie #TERRORISME




(EDITIONS DUPUIS)

09h18 :  Quelle sera la une de Charlie Hebdo, en kiosque mercredi ? "On saura quelle est la une, comme d'habitude, au dernier moment", explique le rédacteur en chef, Gérard Biard. #TERRORISME 

08h29 : Charlie est aussi un surfeur. A Rio de Janeiro, une manifestation a rassemblé de nombreux Français expatriés et Brésiliens en hommage aux victimes des attentats de ces derniers jours. Voici une image prise cette nuit sur la célèbre plage d'Ipanema. #TERRORISME  





(REUTERS/SERGIO MORAES)

08h12 :  Non seulement Charlie est devenu citoyen d'honneur de la ville de Paris, mais la maire de la capitale, Anne Hidalgo, précise ce matin, sur France Info, qu'"il y aura bien un festival des caricatures de presse." #TERRORISME

08h13 :  "Vu qu'on fabrique des jihadistes quelque part, on pourrait peut-être fabriquer des gens qui font de la libre pensée", poursuit Luz, dessinateur de Charlie Hebdo, interrogé sur France Inter. Après la mobilisation d'hier, il craint que le "soufflé" ne retombe, citant en exemple les manifestations de 2002 contre le Front national. #TERRORISME

08h07 : "Nous ça va, on se débrouille. on cauchemarde moins et on s'occupe de faire un journal".

 Le dessinateur Luz est l'invité de France Inter ce matin. Il revient sur la marche d'hier : "Ça fait énormément plaisir de voir tous ces anonymes, quand bien même ils n'achetaient pas forcément Charlie." Il décrit une marche surréaliste : "putain ! Y'a Balladur", s'est-il étonné dans le cortège. "Y'a tout Charlie qui était là, même ceux qui sont dans Charlie étaient là. L'absurdité qu'il y avait dans Charlie, elle était là."#TERRORISME

07h47 : "L'émotion était immense. Une foule à la fois dans la dignité, retenue, bienveillante. [C'était] une grande fierté de voir la France et ma ville réagir comme ça hier. Cet élan est un élan qui nous oblige."




 Invitée de France Info, la maire de Paris revient sur la mobilisation exceptionnelle hier dans toute la France. 

07h41 :  "Il faut qu'il y ait plusieurs 'Charlie Hebdo'", encourage Slim, dessinateur algérien, interrogé par France Info. "C'est un gros symbole de liberté : le dessin, l'humour. S'il n'y a pas ça, il n'y a plus rien." Il demande aux jeunes dessinateurs de perpétuer l'esprit de l'hebdomadaire. En hommage, l'artiste a publié ce dessin, à la suite de l'attentat qui a frappé la rédaction. 





(SLIM/ACTUADB)

07h24 :  "On ne cédera rien" "On se moque de nous, on se moque des religions, des politiques". L'avocat de Charlie Hebdo confirme que dans ce prochain numéro, les journalistes diront "les pires horreurs sur les religions", pour revendiquer "le droit au blasphème". "On peut se moquer de ma religion, parce que ce n'est pas grave" : voici le message de Charlie Hebdo, explique encore Richard Malka. #TERRORISME

07h23 : "L'équipe est en marche, la décision a été compliquée à prendre parce que vous imaginez le lendemain, l'état traumatique dans lequel l'équipe était. Certains ont hésité, deux heures plus tard tout le monde était en train de dessiner et d'écrire."

 "On doit être fidèle à l'esprit du journal et l'esprit du journal, c'est de faire rire", assure ce matin sur France Info l'avocat de Charlie Hebdo. #TERRORISME

07h16 :  France Info suit en direct le bouclage du prochain numéro de Charlie Hebdo, hébergé depuis l'attentat de mercredi dans les locaux du journal Libération. Cinq policiers assurent la sécurité dans la salle de rédaction, précise en ouverture la journaliste de la radio. #TERRORISME  

07h15 :  France Info installe ce matin son studio chez Libération, pour une matinale spéciale, de 7h à 9h30.  



07h15 :  France Info investit les locaux de Libération ce matin pour une matinale spéciale dès 7 heures. Le quotidien accueille les journalistes de Charlie Hebdo. La radio tweete une photo des coulisses.  

07h16 :  "Je suis Charlie", a lancé en français George Clooney, cette nuit, aux Golden Globes. La star hollywoodienne a été l'une des personnalités à rendre hommage aux victimes des attentats en France lors de la cérémonie à Los Angeles (Etats-Unis).  


(2BUPDATE / YOUTUBE)

06h36 :  L'épisode des Simpson écrit par @JuddApatow se terminait sur cette image cette nuit aux US. Maggie is Charlie #merci  

06h38 :  Le dessin animé Les Simpson a également rendu son hommage aux victimes des attentats en France, relaie l'acteur Manu Payet sur Twitter.  

22h42 :   curieux cette envie de mettre Cabu, Charb, Wolinski, Honoré et Tignous au paradis auquel ils ne croyaient pas…

23h39 :  Le scénariste de BD Sébastien Gnaedig fait remarquer que les nombreux dessins représentant les dessinateurs de Charlie Hebdo (Charb, Cabu, Honoré, Tignous et Wolinski) au Paradis ne tombent pas tout à fait juste.

22h07 :  @Kashmir49 Encore mieux, voici la vidéo : 
(FRANCE TELEVISIONS)

22h06 :  Quel splendide texte de Stéphane de Groodt lors du concert de soutien à Charlie Hebdo. Peut-on avoir une retranscription ?

21h00 :  Pour suivre en vidéo le concert de soutien à Charlie Hebdo, direction notre direct.

17h39 :  A Lyon, une équipe a réalisé en 48 heures une revue illustrée, Charlie Héros, en hommage à Charlie Hebdo. Tous les détails dans notre article.

11h44 :  La famille du dessinateur Charb, tué mercredi, a "formellement" démenti "l'engagement relationnel" entre le caricaturiste et Jeannette Bougrab, ex-secrétaire d'Etat, qui s'est présentée comme sa compagne. Elle a répliqué dans la foulée. Explications. #ATTENTATS

(ERIC FEFERBERG / AFP) 

11h25 :   Minute de silence émue à Livry-Gargan où des centaines de personnes se prennent par la main pour Ahmed Merabet.


11h25 :   Am now at funeral of French policeman Ahmed Merabet, killed by #CharieHebdo attackers. Couple of 1000 ppl pay respect


11h25 :  Un hommage à Ahmed Merabet, l'un des deux policiers tués par les terroristes qui ont attaqué Charlie Hebdo, a lieu en ce moment à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). Des centaines de personnes rendent hommage à ce Français d'origine algérienne, âgé de 40 ans, qui travaillait au commissariat du 11e arrondissement de Paris. Il avait cinq frères et sœurs et venait de réussir le concours d'officier de police judiciaire.  

10h22 :  Here's the official operation's french video : http://t.co/S2Crh0Cx61 #JeSuisCharlie #OpCharlieHebdo #CharlieHebdo #ATTENTATS 

10h22 :  En représailles à l'attentat contre Charlie Hebdo, les hackers d'Anonymous annoncent le lancement d'une "Opération Charlie Hebdo" sur internet contre les "entreprises et organisations en lien avec ces attaques terroristes". Ils publient une liste de cibles, précise Le Monde. #ATTENTATS 

10h01 :  "On a jeté en pâture mon nom sans vérifications, en me mêlant à ces crimes barbares." Mourad Hamyd, élève de terminale ES, a été un temps suspecté d'être impliqué dans l'attentat contre la rédaction de Charlie HebdoIl s'exprime. #ATTENTATS

08h46 :  #ATTENTATS Soirée de soutien à #CharlieHebdo par @Francetele et @radiofrance dimanche à 21h, direct sur France 2 et Culturebox


08h45 :  Soirée spéciale sur France Télévisions ce soir. L'événement "Je suis Charlie" est organisé de 21 heures à minuit, en présence de Joann Sfar, Grand Corps Malade, Patrick Bruel, Juliette ou encore François Morel et Christophe Alévêque. L'émission sera rediffusée sur France 2. Plus d'infos sur le Journal du dimanche et dans ce tweet. #ATTENTATS

08h39 : "J'accepte de m'effacer et je n'irai pas à l'enterrement de mon compagnon. Je n'ai pas la force de me battre pour ça... Mais mon combat pour la laïcité, ça, ils ne pourront pas me l'enlever"

 La famille du dessinateur Charb, tué mercredi dans l'attentat contre Charlie Hebdo, dément "formellement" "l'engagement relationnel" entre le caricaturiste et Jeannette Bougrab. L'ex-secrétaire d'Etat, qui s'est présentée dans les médias comme la compagne de Charb, réplique dans la foulée. #ATTENTATS 

08h34 :   Le ministre @BCazeneuve recevra ds qq heures ses homologues étrangers pr un sommet sécurité #AlerteAttentat


08h33 :  La journée s'annonce chargée pour le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Outre la sécurisation de la manifestation prévue à Paris, il doit organiser une réunion internationale sur le terrorisme avec onze ministres de l'Intérieur européens et le ministre américain de la Justice, proche de Barack Obama. Lettonie, Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Suède et Royaume-Unis seront représentés. #ATTENTATS 

08h24 :  #ATTENTATS A la une du numéro de @libe en kiosque exceptionnellement dimanche #JeSuisCharlie#JeSuisAhmed#jesuispic.twitter.com/74m2N2aP1j 

08h24 : "Je suis Charlie", clame Libération qui sort une édition dominicale spéciale, vendue à 1 euro et dont les bénéfices seront en partie reversés à Charlie Hebdo. #ATTENTATS 

07h57 :  Les attentats commis ces derniers jours en France révèlent les failles des services de renseignements français. Chérif Kouachi n'était plus surveillé depuis novembre 2013 et le surveillance de son frère aîné Said Kouachi avait cessé en juin 2014. Quant à Amedy Coulibaly, il n'était pas surveillé, révèle L'Obs. #ATTENTATS 

07h36 :  Qu'est devenu le prédicateur qui avait converti Chérif Kouachi à l'islam radical ? Farid Benyettou avait été condamné à six ans de prison dans l'affaire de "la filière des Buttes-Chaumont" en 2008 pour avoir envoyé des jeunes du 19e arrondissement de Paris combattre dans les rangs jihadistes en Irak. Il est aujourd'hui infirmier stagiaire à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, révèle Le Parisien. #ATTENTATS 

07h25 :  #ATTENTATS  #Brandanschlag auf „Hamburger Morgenpost" http://www.sueddeutsche.de/panorama/nach-charlie-hebdo-karikaturen-brandanschlag-auf-hamburger-morgenpost-1.2298646 … #HamburgerMorgenpost #Germany #NoPegida


07h25 :  #ATTENTATS die @mopo selber zu dem Brandanschlag auf ihre Redaktion gestern abend #CharlieHebdo http://www.mopo.de/polizei/wegen-der--charlie-hebdo--karikaturen--brandanschlag-auf-die-mopo-,7730198,29530668.html … 

07h24 :  L'incendies'est déclaré cette nuit dans l'immeuble du quotidien Hamburger Morgenpost. Au moins un engin incendiaire a été lancé, précise une porte-parole de la police. Deux suspects ont été interpellés dans les environs. Voici quelques photos publiées sur Twitter. #ATTENTATS

07h22 :  @francetvinfo Savez-vous le nom de ce journal ? Merci #ATTENTATS 

07h13 :  Un journal de Hambourg (Allemagne), ayant publié des caricatures de Charlie Hebdo, a été victime d'un incendie volontaire, rapporte la police allemande.  

22h39 :  @Anonyme Vous êtes nombreux à poser cette question dans le live, après la déclaration du frère de Charb remettant en question son statut de compagne du dessinateur. Jeannette Bougrab livre une autre version. Apparemment, Charb restait discret sur sa vie privée, à en croire l'ancienne secrétaire d'Etat dans Le Berry : "Charb était discret sur sa vie privée et il se revendiquait comme un célibataire pur et dur. Mais Paris est à la fois grand et très petit. Certaines personnes ont pu découvrir par hasard leur relation et remonter jusqu’à la famille."

22h38 :  Jeannette Bougrab a-t-elle menti au sujet de sa relation avec Charb ? #ATTENTATS 

22h35 :  81% des Français affirment vouloir se mobiliser pour rendre hommage aux morts de Charlie Hebdo. C'est ce qui ressort d'un sondage Odoxa à paraître dans Le Parisien demain. D'après le directeur de l'institut, Gaël Sliman, le record d'une manifestation politique - 1,3 million de personnes contre Jean-Marie Le Pen en 2002 - pourrait être dépassé. #ATTENTATS 

21h37 : La position du FN vis à vis des manifestations de demain résumée en une phrase, celle de Marion Maréchal-Le Pen. "S'il s'agit de défendre la liberté d'expression, alors oui, 'je suis Charlie'", déclare-t-elle sur BFM-TV. "Si cela revient à soutenir la ligne éditoriale de Charlie Hebdo, alors non."

21h13 :   Bravo au geste de Gomis en Angleterre. Tous les footballeurs ne sont pas idiots, heureusement ! Un mec bien et simple. Chapeau #ATTENTATS 

21h12 :  Magnifique chronique de Gaspard Proust sur les évènements de ces derniers jours dans le cadre de l'émission Salut les Terriens. Ça m'a tiré les larmes. A voir absolument. #ATTENTATS 

21h11 :  Je suis Française en Egypte. Nous sommes avec vous, si loin mais aussi si près dans nos coeurs. Mes pensées vont vers vous tous Français, je souhaiterais être avec vous, en France maintenant. Il est compliqué ici de manifester mais nous le faisons à notre manière. Je suis fière de mon pays, fière d’être Française! Je suis Charlie. #ATTENTATS 

21h11 :  Vous êtes nombreux à vous joindre à l'émotion nationale, soit par un message de soutien, soit en nous signalant un geste qui vous a touché. #ATTENTATS 

20h15 :  "#JeSuisCharlie" jusqu'à la fin de la saison sur le maillot du @limogescsp http://goo.gl/dOJfwW  #ProA #Limoges #ATTENTATS 

20h15 :  Le club de basket de Limoges a décidé d'arborer "Je suis Charlie" sur son maillot jusqu'à la fin de la saison. #ATTENTATS 

20h11 :  Encore un peu de monde (et beaucoup de télévisions) place de la République ce soir #CharlieHebdo #ATTENTATS  

20h10 :  Notre journaliste Thomas Baïetto est présent, place de la République, où la foule des jours précédents a disparu. La grande manifestation, c'est demain. #ATTENTATS

19h24 :  Le ministère de l'Education nationale relève 70 chahuts pendant les minutes de silence dans les établissements scolaires, note Le Point"Les choses se sont globalement bien passées", souligne Najat Vallaud-Belkacem.

19h23 :  Le dessinateur Julien Neel (à qui l'on doit notamment la série Lou !) a publié une courte histoire pour expliquer aux enfants l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo. #ATTENTATS 

19h18 :  Le site internet du PSG s'affiche solidaire de Charlie Hebdo sauf sur les versions indonésienne et arabe, relève le JDD.fr. Le club se défend en parlant d'un problème technique. #ATTENTATS 

19h08 :  Le masque de Cristobal Huet pour le match de ce soir contre @FrGotteron #ATTENTATS 

19h08 :  Bel hommage du gardien de hockey sur glace Cristobal Huet, qui évolue à Lausanne après avoir joué dans la prestigieuse NHL nord-américaine. #ATTENTATS 

19h02 :  La famille du dessinateur Charb, tué mercredi, dément formellement "l'engagement relationnel" entre le caricaturiste et Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d'Etat, qui s'est présentée à de multiples reprises dans les médias comme compagne du dessinateur. "Nous démentons formellement l'engagement relationnel de Charb avec Jeannette Bougrab, déclare le frère de Charb. La famille ne veut plus que Jeannette Bougrab s'exprime au sujet de Charb dans les médias de quelque manière que ce soit."

18h57 :  La coupe du monde de combiné nordique, qui se tient à Chaux-Neuve (Doubs), a également rendu hommage aujourd'hui aux victimes de l'attaque de Charlie Hebdo. Les skieurs ont survolé cette inscription "Je suis Charlie".

(SEBASTIEN BOZON / AFP)

18h53 :  Le Festival d'Angoulême, grand'messe de la BD, réfléchit à créer un "Prix Charlie" de la liberté d'expression, explique son délégué général. "Nous voulons ouvrir cet événement à tous les dessinateurs, au-delà de la stricte famille de la bande dessinée, explique Franck Bondoux. Il n'y a pas de différence entre les caricaturistes et les auteurs de bande dessinée, ce sont tous des dessinateurs, comme ceux de Charlie Hebdo pris pour cible. Plusieurs d'entre eux publiaient d'ailleurs aussi des albums." #ATTENTATS 

18h41 :  Les victimes de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo sont les premiers journalistes tués de l'année 2015. L'agence Reuters propose une infographie éclairante pour voir où le métier de journaliste est le plus dangereux.

18h27 :  Les éditeurs de BD s'unissent pour rendre hommage à Charlie Hebdo. Une vingtaine d'éditeurs (dont les plus connues Casterman, Dupuis, Dargaud ou Delcourt) vont éditer un ouvrage collectif en hommage aux victimes dès le mois de février, rapporte Le Monde (article abonnés). Le magazine Spirou va également sortir un hors-série dédié aux victimes de l'attaque de la rédaction du magazine.

18h10 :  Magnifique geste de Bafétimbi Gomis qui a sorti le drapeau français après son but avec Swensea ! #JeSuisCharlie pic.twitter.com/3o20lxPDsN  

18h09 :  Nouvel hommage aux victimes des attaques de ces derniers jours : buteur avec son club de Swansea, en premier League, l'attaquant Bafétimbi Gomis a fait un tour d'honneur avec le drapeau français.  

18h04 :  Martin Handford et l'équipe de "Où est Charlie ?" nous ont envoyé ce dessin que nous partageons. #JesuisCharlie



18h04 :  Martin Handford et l'équipe du livre pour enfants "Où est Charlie" ont réalisé un dessin en mémoire des victimes de l'attaque de Charlie Hebdo. Les éditions Gründ publient cette photo sur Twitter. 

17h18 :   C'est lui qui a informé les hommes du GIGN dans l'assaut de l'imprimerie de Damartin-en-Goële. France 2 revient sur les huit heures de cauchemar que Lilian Lepère a passé caché sous un évier. 


(H. CLEMENT, P.BERETTA / FRANCE 2)

16h37 :  La famille d'Ahmed Merabet, le policier tué d'une balle dans la tête après l'attaque contre Charlie Hebdo, vient de donner une conférence de presse. Son frère a appelé les "racistes et les islamophobes" à ne pas faire d'amalgames entre les terroristes et les musulmans. "N'utilisez pas ces attaques comme excuses pour attaquer des mosquées et des synagogues".

16h21 :  Wilt u de profeet zien, dan moet u zelf tekenen. Tien tekenaars over #CharlieHebdo #vonk http://www.volkskrant.nl/foto/tien-tekenaars-over-charlie-hebdo~p3826586/? …   



16h21 :  En solidarité avec Charlie Hebdo, le quotidien néerlandais De Volkskrant publie à la une de son supplément du week-end un dessin du prophète Mahomet à compléter, sous le titre "Vous souhaitez voir le prophète ? Dessinez-le vous-même".

15h22 :  Comment parler aux enfants de l'attaque à Charlie Hebdo ? Lucien Marboeuf partage son expérience sur son blog L'Instit'Humeurs. Il revient sur cette journée du 7 janvier.

15h11 : Pour les Val d'Oisiens, demain dimanche à partir de 15 heures une marche sera également organisée à Pontoise, ville d'où est originaire Charb. Plus d'infos sur le site de la ville de Pontoise.

15h10 : #MANIFS @Anthony nous signale dans les commentaires qu'une marche est prévue à Pontoise (Val-d'Oise) demain à 15 heures. Charb était originaire de cette ville, il y a grandi, comme le rappelle cet article du Parisien.  

14h51 :  

14h50 :  Toulon reçoit en ce moment le Racing Metro 92, pour le compte de la 16e journée du Top 14. Les joueurs des deux équipes, rassemblés, ont porté un T-shirt "Nous sommes tous Charlie" peu avant le coup d'envoi.

14h05 :  Manuel Valls "ne cache pas" son "dégoût" à propos de la publication de la photo de l'exécution d'un policier par les auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo".

13h58 :  Ils sont chroniqueurs, hommes politiques, proches des victimes ou simples citoyens. Ils ont su trouver les mots pour dire l'émotion, la colère ou le désarroi face à l'attaque contre Charlie HebdoNous avons compilé leurs réactions dans un diaporama.  


(FRANCETV INFO)

13h58 : "Il ne faut pas que la République ressemble à une pleureuse de la Corée du Nord." 
  Dans un entretien aux Inrocks, Luz, qui n'était pas présent lors de l'attaque meurtrière de mercredi, refuse que Charlie Hebdo et ses dessins deviennent un symbole. "On fait porter sur nos épaules une charge symbolique qui n’existe pas dans nos dessins et qui nous dépasse un peu", déplore-t-il.

11h35 :   Evoquant une "photographie particulièrement révoltante" en une du Point, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve déplore une "atteinte à la mémoire d'un policier disparu dans l'exercice courageux de ses fonctions et renouvelle son soutien à sa famille, à ses proches et à ses collègues, terriblement éprouvés". Voici la une, que nous avons choisi de flouter partiellement.

11h23 :  Bernard Cazeneuve dénonce une "atteinte à la mémoire" après la publication, en une du Point, d'une photo de l'exécution d'un policier par les frères Kouachi.  

11h10 :   #jeSuisCharlie #RATP .@Ligne5RATP .@Ligne5_RATP

11h10 :   #JeSuisCharlie > A l'initiative de certains habitants, la commune de Charlieu (Loire) a été rebaptisée "Charlie"

11h10 :   Trois jours après l'attaque contre Charlie Hebdo, une commune a été rebaptisée en hommage aux victimes et la station de métro parisienne Richard-Lenoir, la plus proche de l'attaque, a été, elle aussi, renommée.

11h04 :   "Nos artisans de la liberté ont rencontré leur destinée / Ce soir, j'écris pour eux parce que je sais pas dessiner." Le slameur Grand Corps Malade a mis en ligne un morceau intitulé #JeSuisCharlie.


(GRAND CORPS MALADE OFFICIEL / YOUTUBE)

10h31 :  Bonjour à tous. Voici une Google Maps assez complète, relayée par le Parlement européen, qui répertorie tous les rassemblements prévus aujourd'hui et demain, un peu partout en France. Je n'ai, en revanche, pas d'informations sur une éventuelle manifestation à Londres.   

10h30 :  Bonjour savez-vous s'il y aura un rassemblement à Londres ? Merci.  

10h30 :  Où peut-on trouver un résumé des différentes marches, rassemblements et leur horaires en France ? Merci.  

10h30 : Avez-vous un lien regroupant toutes les manifestations organisées en France, pour demain, s'il vous plaît ?

10h22 :  "On essaie de survivre entre tristesse et joie." L'avocat de Charlie Hebdo, Richard Malka, raconte la conférence de rédaction de Charlie Hebdo, hier, dans les locaux de Libération. Il promet que le prochain numéro "fera rire"


10h10 : "Je pense qu’il ne faut pas qu’on fasse des nécrologies, on ne va pas faire un numéro hommage." 

  Une journaliste de Libération a pu assister à la conférence de rédaction des "survivants" de Charlie Hebdo, hier. Il y a été question de la santé des blessés, de l'organisation des obsèques et du contenu du prochain numéro de l'hebdomadaire, qui sera publié mercredi.

09h12 : "On ne va pas se laisser insulter par un dessin du prophète, c'est normal qu'on se venge." Voilà ce qu'on pu entendre certains professeurs dans les collèges, lors des hommages rendus après l'attaque contre Charlie Hebdo. De nombreux élèves se sont désolidarisés du mouvement "Je suis Charlie". Francetv info raconte leur désarroi

09h02 :  #jesuischarlie I am Charlie, too. Love, @rogerwaters

09h02 : L'ex-bassiste du groupe Pink Floyd, le Britannique Roger Waters, publie un message de soutien aux victimes de l'attaque contre Charlie Hebdo, dans lequel il dit "le stylo 'oui', Le Pen 'non'".

08h00 :  Au Japon, où "la culture de la satire est très mal comprise", les médias se contentent d'un traitement minimum de la tuerie à Charlie Hebdo, rapporte le site des Echos, qui rappelle que des caricatures publiées en France après Fukushima avaient choqué les Japonais. 

07h59 :   Islamic terror due to only having an Old Testament equivalent. Mohammed can't fix this b/c teh West's islamophobia.


07h58 :  Le dessinateur Bill Leak poste sur son compte twitter le dessin humoristique du prophète Mahomet publié dans le journal australien The Weekend Australian.

07h28 :  Le journal australien The Weekend Australian publie un dessin humoristique du prophète Mahomet discutant avec Jésus. Il appelle à soutenir la liberté d'expression dans le monde, après la tuerie de Paris contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Nous ne disposons pas encore d'image de cette caricature. 

07h17 :  Selon France Info, une nouvelle réunion interministérielle sur les attentats survenus en France aura lieu en début de matinée, vers 8 heures, à l'Elysée.

00h07 :    Je tenais tout de même à apporter mes meilleurs sentiments aux journalistes de FTV et autres car, depuis trois jours, vous assurez... ! Sans compter l'émotion liée à la perte horrible de vos confrères... Chapeau bas 

00h07 :   Un super travail accompli tous ces derniers jours par francetv info : un média indispensable à la compréhension de l'actualité  

00h07 :   Bravo à France 2 et au service public pour déja plus de 10h de direct de qualité aujourd'hui et pour nous avoir informé au mieux des événements du jour.  

23h53 :   Dans un message diffusée sur Youtube, un responsable d'Al-Qaïda au Yémen menace la France de nouvelles attaques. S'il ne va pas jusqu'à revendiquer les attentats des derniers jours, il déclare que les auteurs faisaient partie des "fidèles soldats de Dieu" qui ont enseigné aux Français les limites de la liberté d'expression.

23h51 : #DAMMARTIN Sur son compte Twitter, la gendarmerie met en ligne une vidéo tournée pendant l'assaut.  


(GENDARMERIE NATIONALE)

23h47 : 17h00 – Top action – Le #GIGN réagit aux tirs des terroristes sortis du bâtiment et déclenchent l'assaut  








23h41 :  L'assaut se prépare. Les équipes du #GIGN sont positionnées aux abords immédiats de l'imprimerie  











23h40 :  10h00 - Réunion des autorités au PC opérationnel de #Dammartin pour préparer le plan d'action  



23h40 :  9h00 - #DammartinEnGoële est bouclée. 710 gendarmes s'engagent pour protéger la zone et contrôler les accès  



23h40 : 8h47 - Échange de coups de feu entre une patrouille de la brigade de #Dammartin et les terroristes qui se retranchent  



23h39 :  Sur Twitter, la gendarmerie raconte comment les frères Kouachi se sont réfugiés dans l'imprimerie ce matin et comment ils ont été neutralisés.  

23h22 :   Le procureur de la République a terminé sa conférence de presse. La principale information est que cinq personnes sont toujours en garde à vue ce soir dans le cadre de cette affaire.  

23h19 :   "A cette heure, seules cinq gardes à vue sont encore en cours"  

23h18 : "Compte tenu de l'état des corps et des déclarations de Coulibaly,tout cela nous permet de supposer qu'aucun otage n'est décédé au cours de l'assaut"  

23h17 :  "L'assaut a été lancé à 17h. Amedy Coulibaly est décédé. Deux fonctionnaires de police sont blessés à la jambe, un plus sérieusement"  

23h16 :   "A 17h, la porte de l'imprimerie s'est entrouverte une dizaine de minutes. Temps au bout duquel les frères Kouachi sont sortis pour faire feu en rafales sur les membres du GIGN (...) Ils ont été neutralisés".  

23h15 :  "En appelant une chaine de télévision, Amedy Coulibaly a indiqué qu'il abattrait tous ses otages si l'assaut était donné à Dammartin contre les frères Kouachi"  

23h13 :  "Le gérant nous a indiqué qu'un employé était réfugié sous l'évier de la salle de restauration. Fort heureusement, sa présence a pu rester ignorée des deux terroristes tout au long de ses événements".  

23h12 :  "A 10h20, les frères Kouachi ont libéré le gérant de l'imprimerie. Ce dernier indique alors que Saïd Kouachi n'est que légèrement blessé au cou".  

23h12 :  Le procureur de la République raconte qu'une fois le véhicule braqué, les frères Kouachi sont tombés nez à nez avec une patrouille de gendarmes dans la zone d'activités de Dammartin-en-Goële. Un échange de tirs éclate. Les gendarmes blessent alors à la gorge l'un des deux frères. Ces derniers prennent la fuite.  

23h11 :  "Ce matin, peu après 8h, dans l'Oise, deux hommes armés ont surgi un bois et ont braqué une automobiliste, en disant qu'ils étaient là pour venger le prophète".  

23h09 :   "L'épouse de Chérif Kouachi a confirmé que son mari connaissait très bien Amedy Coulibaly"  

23h07 :   Au cours de sa conférence de presse, François Molins regrette la divulgation de l'identité des suspects dans les médias mercredi soir.  

23h05 :   "Saïd Kouachi n'a jamais été entendu ni condamné dans des enquêtes"  

23h02 :   Le procureur de la République précise que 16 personnes ont été placés en garde à vue dans cette affaire.  

23h01 :  "Le pronostic vital d'un blessé de Charlie Hebdo est toujours engagé" 

22h57 :   "Je voudrais d'abord rendre hommage à toutes les victimes de la barbarie terroriste"  

22h56 :  Le procureur de la République de Paris commence sa conférence de presse.  

22h56 :  Charlie Hebdo



22h56 :  L'équipe de Charlie Hebdo a pris aujourd'hui ses quartiers dans les locaux du quotidien Libération. Une journaliste du quotidien raconte cette conférence de rédaction un peu spéciale.

22h47 :  Notre journaliste Fabien Magnenou a passé la journée à Dammartin-en-Goële, pour suivre l'opération contre les frères Kouachi. Il fait le récit d'une journée où le temps est resté suspendu.   


(GEOFFROY VAN DER HASSELT / ANADOLU AGENCY / AFP)

22h40 :   Sur TF1, Manuel Valls a annoncé la création de 500 postes dans le renseignement intérieur.  


(TF1)

22h34 :   Quatre attaques ont visé la France en trois jours. Voici une carte qui retrace le parcours des différents terroristes.  


(JULIE RASPLUS, NICOLAS ENAULT / FRANCETV INFO)

22h28 :  @anonyme : Pour le moment, il n'y a aucune confirmation officielle sur le scénario de la prise d'otages du supermarché casher dans laquelle 4 otages ont trouvé la mort. Mais, à 15h, lorsqu'il appelle BFMTV, Amedy Coulibaly affirme que quatre otages sont déjà morts. 

22h28 :  Savons - nous si les 4 otages tués à Vincennes l'ont été lors de l'assaut des forces de l'ordre ou par le terroriste pendant la prise d'otages ?  

22h24 :  Si vous avez manqué un épisode, voici le récit d'une journée d'angoisse à Dammartin-en-Goële.  


(C. SEMPERE / FRANCE 2)

22h19 :  En outre, Amedy Coulibaly avait des explosifs "dans un ou plusieurs sacs". "Mais il n'avait pas relié les explosifs", poursuit une source proche du dossier. 

22h18 :  "Il a demandé à ses potes d'aller attaquer différentes cibles, et notamment des commissariats de banlieue parisienne", a expliqué la source proche du dossier.  

22h08 :  Pendant la prise d'otages, Coulibaly a appelé des proches pour leur demander d'attaquer des cibles, selon une source proche du dossier à l'AFP.  

22h00 :  Selon des sources proches du dossier à l'AFP, Hayat Boumeddienne "ne figure pas parmi les personnes décédées ou blessées" lors de l'assaut. On ignore si elle était présente dans le supermarché casher.  

21h47 : #VINCENNES La compagne d'Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, est "toujours recherchée", selon l'AFP.  

21h42 :   Les policiers auraient-ils pu arrêter les trois suspects vivants ? Non, estime le Premier ministre Manuel Valls sur BFMTV. "Les deux premiers sont sortis avec la volonté de s'en prendre aux gendarmes, de les tuer, pouvait-on faire autrement que de répondre comme l'a fait le GIGN ? Et pareil pour ce qui est arrivé porte de Vincennes", a-t-il déclaré.  

21h36 :   Sur BFMTV, Manuel Valls promet des "moyens de sécurité massifs" pour la "marche républicaine" de dimanche "dans toutes les grandes villes où il va y avoir des manifestations".  

21h28 :   Nous connaissons un problème avec nos vidéos, qui ne sont plus accessibles en raison d'un problème technique, probablement dû à un trop grand nombre de connexions. Mes collègues sont sur le coup pour régler ce souci. Merci de votre patience.  

21h23 :  Les selfies de Coulibaly et de sa compagne, arbalète à la main.  



21h23 :  En 2010, lors d'une visite rendue à Djamel Beghal dans le Cantal, Amedy Coulibaly et sa compagne se sont photographiés une arbalète à la main, rapporte Le Monde.fr.  

21h15 : "Quand il y a 17 morts, il y a eu des failles."

Le Premier ministre est actuellement sur BFMTV. "Nous devons renforcer la contre-radicalisation", assure-t-il.

21h06 :   "Je veux que les Français le sachent : les Etats-Unis sont à vos côtés aujourd'hui et seront à vos côtés demain." 

Lors d'un discours à Knoxville, Barack Obama s'est exprimé sur les événements de la journée.  

21h01 :  nouvelles images exclusives de l'assaut, porte de Vincennes, à Paris. Elles ont été filmées par un riverain, qui habite juste en face de l'entrée du supermarché.


(FRANCE 2)

20h51 :  Merci pour vos centaines de messages. Vos soutiens. Votre affection. On va se relever. Mobilisez vous tous dimanche. Merci

20h51 :  La dessinatrice Coco, rescapée de l'attaque de Charlie Hebdo, remercie sur Twitter pour tous les messages de soutien qu'elle a reçus. Elle appelle aussi à manifester dimanche.

20h42 :  Bernard Cazeneuve revient sur ce qu'il s'est passé à Dammartin-en-Goële.  


(FRANCE 2)

20h39 :   "Le risque est réel. Mais il faut que les Français sachent que nous sommes préparés à y faire face. Il faut que les Français rassemblés et unis soient conscient que nous mettons tout en œuvre pour assurer leur sécurité"  

20h31 :  "La décision de l'assaut, nous l'avons prise tous ensemble avec le président de la République et le Premier ministre."  

20h31 :   "Je ne sais pas si on peut comparer ce qui s'est passé au 11-Septembre, mais c'est sûr, il y aura un avant et un après."

Le Premier ministre a terminé son intervention dans le journal de TF1.  

20h27 :   "J'invite tous les Français attachés aux valeurs de la République à crier leur haine, leur dégoût du terrorisme et leur amour profond pour la France et la liberté."Le Premier ministre évoque sur TF1 les manifestations prévues en France ce week-end.  

20h25 :   "Ils étaient connus de nos services. Mais rien ne témoignait du fait qu'ils pouvaient s'engager dans un acte de ce type. Leur situation n'avait pas été judiciarisée." 

20h24 :  "Nous avions des éléments sur cet homme, il n'était pas repéré nécessairement par les preneurs otages."."

Sur France 2, Bernard Cazeneuve semble confirmer que l'employé de l'imprimerie n'avait pas été repéré par les frères Kouachi.

20h19 :   "Nous avons pris la décision de conduire ces opérations vite pour libérer les otages."  

20h19 :    "Nous avons engagé une guerre contre le terrorisme, pas contre une religion, pas contre l'islam, mais bien contre le terrorisme."Le Premier ministre revient sur les événements sur TF1.  

20h18 :  "Il y a quatre policiers qui ont été blessés. Je vais me rendre à leur chevet ce soir."  

20h17 :  "D'après les informations dont je dispose, ils ont tenté de sortir." 

Sur France 2, Bernard Cazeneuve confirme que les frères Kouachi ont tenté une sortie, avant d'être abattus.  

20h15 :    "Nous avons déjoué des attentats mais face au risque terroriste il y a toujours des failles, nous devons en tirer les leçons."Le Premier ministre revient sur les événements sur TF1.  

20h13 :    "Nous faisons face à un risque terroriste sans précédent."Le Premier ministre revient sur les événements sur TF1.  

20h18 :    "Nous ne devons pas baisser la garde, accroître la coopération avec les services étrangers pour être efficaces face au terrorisme."  Le Premier ministre revient sur les événements sur TF1.  

20h11 :    "La décision de l'assaut a été prise cet après-midi par le président de la République, moi-même, Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira."  Le Premier ministre revient sur les événements sur TF1.  

20h10 :   "La guerre a été déclarée à la France par des barbares."

Dans un communiqué, l'ancien président de la République réagit après les deux prises d'otages de la journée.  

20h06 :   Si vous l'avez manqué, voici l'intégralité de la déclaration de François Hollande ce soir.  


(FRANCE TELEVISIONS)

20h04 :   "On s'est attaqué à des journalistes, qui représentent la liberté d'expression, à des policiers, qui représentent le droit et la République, et à une épicerie casher, un acte antisémite"  

20h04 :   "Ceux qui ont été neutralisés aujourd'hui sont ceux identifiés par nous comme ayant commis les actes à Charlie Hebdo et à Montrouge"  

20h03 :  "Il y a des éléments d'enquête que je ne veux pas rendre publics ce soir. Ils doivent être confortés"  

20h02 :   "Mon état d'esprit ce soir, c'est la concentration, la mobilisation, la vigilance"  

20h02 :   "Nous sommes face à un risque inédit, face à une menace terroriste jamais connue"  

20h01 :
 Voici la courte déclaration du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, porte de Vincennes à Paris.  


(FRANCE 2)

19h59 :  Si vous habitez la région Midi-Pyrénées et que vous souhaitez participer à un rassemblement ou à une marche après l'attentat de Charlie Hebdo, France 3 Midi-Pyrénées vous propose une carte de toutes les manifestations prévues ce week-end.

19h57 :   Le président de la République a terminé son allocution. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, est désormais l'invité du journal de 20h de France. Suivez son interview en direct  

19h54 :   "De cette épreuve, nous sortirons plus fort. Vive la République et vive la France !"  

19h56 :   "Je serai au grand rassemblement de dimanche. J'appelle toutes les Françaises et tous les Français à se lever ce dimanche, ensemble, pour porter ces valeurs de liberté et de démocratie."  

19h53 :   "Nous portons un idéal plus grand que nous et nous sommes capables de le défendre partout où il est menacé."  

19h53 :   "Ces fanatiques, ces illuminés, n'ont rien à voir avec la religion musulmane."  

19h53 :   "Je vous appelle à l'unité. C'est notre meilleure arme. Nous devons démontrer notre détermination à lutter contre tout ce qui pourrait nous diviser, d'abord être implacable contre le racisme et l'antisémitisme."  


19h52 :  "La France, elle n'en a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible. Je veux vous appeler à la vigilance, à l'unité et à la mobilisation."  

19h51 :   "Je veux saluer le courage, la bravoure, l'efficacité des gendarmes et des policiers. Je veux leur dire que nous sommes fiers, fiers d'eux."  

19h50 :   "La France, elle a fait face. J'exprime toute ma solidarité aux familles, aux victimes, aux blessés."  

19h49 :   François Hollande commence son allocution.  

19h49 :   "Paris est Charlie", peut-on lire ce soir sur l'arc de Triomphe.  


(PHILIPPE MAIRE / FRANCE 2)

19h47 :  @anonyme : Nous n'avons aucune information sur le sort d'Hayat Boumeddiene, compagne (ou ex-compagne) d'Amedy Coulibaly. On ne sait pas si elle se trouvait ou non à l'intérieur du supermarché où s'est déroulée la prise d'otages. La seule chose certaine à son sujet est l'avis de recherche lancé par la police.  

19h47 :  La compagne de Coulibaly a-t-elle été retrouvée et arrêtée ? Merci  

19h42 :   Une cellule d'aide aux familles des victimes des attentats et des prises d'otages qui ont endeuillé la France depuis mercredi va être créée. "Chaque famille de victime sera appelée par cette cellule", explique Matignon.  

19h39 :  Un homme de 30 ans a été arrêté aujourd'hui à Strasbourg (Bas-Rhin) après s'être réjoui sur Facebook de l'attentat à Charlie Hebdo. Il sera jugé lundi par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour apologie par voie électronique d’un crime en relation avec une action terroriste, relaient Les Dernières Nouvelles d'Alsace.

19h36 :   La chancelière allemande Angela Merkel participera elle aussi à la manifestation de dimanche. La liste des dirigeants européens présents dans notre article.  

19h31 :  Voici de nouvelles images de l'assaut et de la sortie des otages du supermarché casher de la porte de Vincennes.  


 (FRANCE 2)

19h28 :   Sur son site, BFMTV donne d'avantage de précisions sur les déclarations de Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly. Ce dernier leur a affirmé appartenir au groupe Etat islamique.  

19h25 :  Amedy Coulibaly a affirmé vendredi à BFMTV s'être "synchronisé" avec les tueurs de "Charlie Hebdo"  

19h24 : #DAMMARTIN Pendant la prise d'otages, Chérif Kouachi a affirmé à BFMTV avoir été envoyé et financé par Al-Qaïda au Yémen  

19h22 :   J'encourage tous les petits et grands sportifs à faire un geste, symbolique ou non, pour les soutenir ! Restons unis... (2/2)  

19h22 :   J'ai décidé de reverser ma prime de participation au meeting de Courbevoie intégralement à Charlie Hebdo... (1/2)  

19h21 :   Sur Twitter, le nageur Yannick Agnel annonce qu'il va faire un geste financier pour le journal. 

19h18 :  Confirmation que #AmedyCoulibaly s'est servi du tél fixe de la boutique à #Vincennes. Il l'a mal raccroché et la police pouvait tt entendre  

19h18 :  Amedy Coulibaly s'est servi du téléphone fixe du magasin casher de la porte de Vincennes, selon un journaliste d'Europe 1. Mais le preneur d'otages a mal raccroché et la police a pu ainsi tout entendre.  

19h17 :   Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, termine sa conférence de presse. Il n'a donné aucun élément nouveau sur les deux opérations, se contentant de saluer le travail des forces de l'ordre et des personnels de santé.  

19h16 :   "Je ferai le bilan tout à l'heure, il y a une enquête en cours et des éléments à préciser."  

19h14 :   "Nous restons mobilisés pour assurer la sécurité des Français en tout point du territoire national"  

19h13 :  "Je tiens également à remercier les gendarmes du GIGN qui sont intervenus à Dammartin."  

19h13 :  "Ils ont témoigné d'un grand professionnalisme, d'un courage qu'on leur connaît et je veux exprimer la reconnaissance de tous les Français."  

19h12 :  "Je suis venu pour exprimer ma gratitude à celles et ceux qui se sont exposés au péril de leur vie pour assurer le sauvetage d'otages."  

19h14 : Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'exprime depuis la porte de Vincennes, à Paris.  

19h09 :  Partout dans le monde, les hommages aux victimes de la fusillade de Charlie Hebdo se sont poursuivis aujourd'hui. Des manifestations de soutien ont eu lieu à Sofia (Bulgarie), à Bruxelles (Belgique), mais aussi à Antalya (Turquie) lors d'un défilé de mode.





(DIMITAR DILKOFF / AFP)




(EMMANUEL DUNAND / AFP)




(SULEYMAN ELCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

18h57 :  Le cour de #Vincennes est encore bloqué, rempli de voitures de police, ambulances, camions de pompiers 

18h57 :  Deux heures après l'assaut du magasin casher porte de Vincennes, une journaliste du Monde signale sur Twitter qu'il y a toujours des voitures de police, mais aussi des ambulances, sur place. 

18h55 :   Le Président du conseil italien, Matteo Renzi, sera lui aussi présent à la marche républicaine de dimanche.  

18h58 :  Said et Chérif Kouachi ont passé leur adolescence en Corrèze, dans une maison d'accueil. Sur France 3 Limousin, ceux qui les ont croisés à l'époque décrivent des enfants gentils.  

18h51 :   Le temps est désormais au recueillement & à l’union autour des principes de notre République et des valeurs de Paris: http://t.co/NSDGcyKcOi #CHARLIE_HEBDO ;

18h51 :   Respect et reconnaissance au GIGN et au RAID unis pour nous défendre contre ces barbares #Vincennes #DammartinEnGoele  

18h51 :   Les réactions des politiques de droite comme de gauche continuent  après les deux assauts porte de Vincennes et à Dammartin. La maire de Paris, Anne Hidalgo, appelle au recueillement. Valérie Pécresse rend hommage au GIGN et au Raid. 

18h50 :  Toujours selon l'AFP, l'otage de l'imprimerie, un homme de 26 ans, libéré indemne, était dans un premier temps retenu par les deux frères. Il s'est ensuite mis à l'abri dans une pièce de l'entreprise quand les deux hommes sont sortis.  

18h47 :  On en sait un peu plus sur l'opération en Seine-et-Marne. Les frères Kouachi sont sortis de l'imprimerie en tirant à la kalachnikov sur les forces de l'ordre. Une sortie "qui a déclenché leur neutralisation immédiate", selon une source de l'AFP. Cette dernière précise qu'un gendarme a été "légèrement blessé".  

18h42 :   Le président du Conseil Européen, Donald Tusk, et le Premier ministe britannique, David Cameron, seront présents à la marche républicaine de dimanche à Paris.  

18h40 :   Bravo à nos super flics qui préservent notre liberté au péril de leur vie et honte à ceux qui se servent de religion pour assassiner les "Charlie" . Ils ne gagneront pas ! On se mobilisera,  une mamie Charlie !  

18h40 :   Un soulagement dans nos esprits après 48hrs d'incertitude mais la France sort victorieuse sur les assassins qui tuent la démocratie.  

18h40 :   Bravo à toute la police  

18h40 :  Vous êtes nombreux dans les commentaires à exprimer votre soulagement et à féliciter les forces de l'ordre.  

18h33 :  #DAMMARTIN Le procureur de Paris donnera une conférence de presse à 22h30.  

18h32 :  les policiers craignent qu'un 2e preneur d'otage ait pris la fuite dans le quartier. Ratissent à la lampe torche avec bouclier.  

18h32 :  Selon un journaliste de l'AFP, les policiers redoutent que le deuxième preneur d'otages du supermarché ait pris la fuite. 

18h30 :   Peine et hommages aux otages tués Porte de Vincennes. On pense très forts aux blessés en danger qui désormais sont entre de bonnes mains. 

18h30 :   Pensée émue et fraternelle aux familles et proches des victimes de la prise d'otages à la porte de Vincennes. MLP  

18h30 :    Hommage absolu à nos forces de l’ordre, à leur courage et à leur professionnalisme. #Vincennes #Dammartin  

18h30 :   Les politiques de tous bords réagissent après les deux assauts successifs à Dammartin et à Vincennes. 

18h27 :  Mort aux cons et quel gâchis 

18h27 : Sur Twitter, l'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo, réagit après la mort des deux suspects. 

18h24 :
 Sur France 2, Audrey Goutard fait le point sur ce que l'on sait du deuxième preneur d'otages du supermarché casher de la porte de Vincennes.  


(AUDREY GOUTARD / FRANCE 2)

18h25 : "Je me rends maintenant auprès de mes troupes et je n'en dirai pas davantage pour l'instant".

 Avant de se rendre porte de Vincennes à Paris, le ministre de l'Intérieur a fait une courte déclaration à la sortie de son ministère.

18h22 :  "Je remercie du fond du cœur les forces de l'ordre". Bernard Cazeneuve s'exprime depuis la place Beauvau, où se trouve le ministère de l'Intérieur.

18h33 :  D'après Audrey Goutard de France 2, un deuxième preneur d'otages se trouvait à l'intérieur du supermarché casher avec Amedy Coulibaly. On ignore son identité.   

18h11 :   Le président @fhollande s'adressera à la Nation ce soir à 20h. A suivre en direct sur http://t.co/kV7QU1yWTi #CHARLIE_HEBDO ;

18h11 :   Le président de la République François Hollande doit s'exprimer ce soir à 20 heures en direct.  

18h08 :  Quatre blessés graves "en urgence absolue", selon une source proche du dossier à l'AFP.  

18h03 : #VINCENNES @anonyme : Voici ces nouvelles images de l'assaut, où l'on voit effectivement des otages s'échapper du magasin.  


(FRANCE 2)

18h03 :  À Vincennes une dizaine d'otages DONT un enfant dans les bras de son papa qui félicite un policier !!!! Ne l'avez vous pas vu !?! 

18h03 :  Il y aurait au moins 4 morts parmi les otages de la porte de #Vincennes (source policière), bilan encore provisoire  

18h03 :  Notre journaliste Bastien Hugues présent sur place confirme qu'il y aurait au moins 4 morts parmi les otages, selon un bilan encore provisoire.  

18h02 :  Cinq morts, dont Coulibaly, retrouvés dans le supermarché casher, selon des sources proches du dossier à l'AFP.  

17h59 :  Vous êtes nombreux à vous réjouir des assauts menés à Dammartin-en-Goële et à Paris. Un syndicat policier fait toutefois état de quatre victimes parmi les otages porte de Vincennes. Nous cherchons à obtenir confirmation de ce bilan.

17h53 :  Un grand bravo, un grand merci à tous les agents des forces de l'ordre si souvent critiqués, et peu soutenus, alors qu'ils risquent leur vie pour nous! Merci d'être là. Et ma pensée va à ceux qui sont tombés depuis deux jours.

17h53 :  Félicitations à tous et bravo pour votre professionnalisme

17h53 :  Un grand bravo aux forces de l'ordre.Que ces opérations leur redonnent la confiance des français.Merci pour eux

17h51 :  Un de mes amis du raid blessé à la jambe lors de l'assaut à Vincennes. Immense respect pour ces hommes d'exception au courage exemplaire.  

17h51 :  L'animateur de télévision Denis Brogniart rend hommage à l'un de ses amis du Raid blessé lors de l'assaut de Vincennes.  

17h50 :   3 policiers blessés à Dammartin et 4 à Vincennes selon une source policière jointe par @libe  

17h50 :   Un journaliste de Libération apporte des précisions sur les blessures infligées aux forces de l'ordre lors des deux assauts.  

17h48 :  Le preneur d'otages Amedy Coulibaly, également suspect de la tuerie de Montrouge, est mort, annonce une source policière à l'AFP.  

12h07 :  Je trouve irresponsable de donner à l'antenne le nombre de personnes qui sont dans l'entreprise. Si l'un d'eux s'est caché, les preneurs d'otage risquent de le rechercher.

12h07 :  Qu'en est-il des communications sur place ? Les frères Kouachi ont-ils accès aux informations extérieurs ?

12h10 :  Dans les commentaires, vous craignez que les terroristes aient accès aux informations concernant l'intervention en cours à Dammartin-en-Goële. Il y a de nombreux journalistes sur place, tenus à l'écart par les forces de l'ordre pour des raisons évidentes de sécurité. 

(ERIC GAILLARD / REUTERS)

12h05 :  Francois Hollande reprend le cours de son agenda et rejoint Francois Bayrou avec 35min de retard pour la fin du rdv programmé cc @BFMTV

12h04 :  François Hollande est rentré à l'Elysée après avoir passé un peu moins d'une heure au ministère de l'Intérieur.

12h03 :  Europe 1 a pu interroger l'homme dont le véhicule a été volé par les suspects de l'attaque contre Charlie Hebdo quelques minutes après l'attaque, dans le 19e arrondissement de Paris.

Braqué par les malfaiteurs, il indique avoir eu le réflexe de récupérer son chien avant de quitter son véhicule, et évoque des personnes "très très calmes, très déterminées, très posées, très professionnelles, des commandos !""En partant, ils m'ont dit : 'Si jamais, tu t'adresses… enfin, si les médias t'interrogent, tu diras : 'C'est Al-Qaïda au Yémen'.", précise-t-il encore

11h57 : @Anonyme  En effet, les autorités ont dans un premier temps dit qu'elles n'avaient pas d'élément permettant d'établir un lien entre les deux attaques, afin de laisser les forces de l'ordre mener à bien leurs investigations. Alors que le suspect de la fusillade de Montrouge a été identifié ce matin, France 2 a révélé qu'il existait bel et bien un lien entre les trois hommes, citant des sources policières. 

11h55 :  Des sources disent que le meurtrier de Montrouge est en lien avec les frères Kaouchi. On nous avait dit plutôt que non. Des précisions ?

11h53 :  France Info publie le témoignage de Didier, un commercial qui dit avoir croisé les terroristes ce matin, dans l'entreprise d'imprimerie où il avait rendez-vous. "Lorsque je suis arrivé, mon client est sorti avec une personne armée qui s'est présentée de la police, mon client m'a demandé de partir, donc je suis parti", a-t-il raconté.

"La personne qui s'était présentée comme étant de la police m'a dit : 'Partez, de toute façon on ne tue pas les civils', c'est ce qui m'a énormément interpellé, et j'ai décidé d'appeler la police. Je suppose que c'était l'un des terroristes
".

11h51 :   "Confinement général" à Dammartin-en-Goële. "Tous les habitants sont appelés à rester à domicile. Les enfants sont confinés et sécurisés dans les écoles", lit-on sur le site de la mairie.   

11h47 :  Des journalistes tentent coûte que coûte de s'approcher. "Eh toi ! Mains sur la tête, viens-là, viens-là !" 


11h47 :  Les forces de l'ordre ne plaisantent pas avec les journalistes qui tentent de s'approcher de la zone d'intervention. Certains sont évacués manu militari, indique sur Twitter notre journaliste Fabien Magnenou, présent sur place.

11h45 :  #Bayrou vient d'arriver à l'Elysee "Je vais attendre" #allezregalezvous

11h45 :  François Bayrou vient d'arriver à l'Elysee , direction la salle d'attente. @fhollande est toujours à Beauvau

11h45 :  Pendant ce temps, François Bayrou vient d'arriver à l'Elysée pour rencontrer François Hollande.

Mais le président se trouve toujours au ministère de l'Intérieur, et le président du Modem doit patienter, rapportent des journalistes sur place.

11h36 :  Depuis ce matin, les frères Kouachi, recherchés pour l'attentat contre Charlie Hebdo, sont retranchés, armés, dans les locaux d'une petite entreprise du nord-est de Paris, où ils retiennent une personne en otage. France 2 fait le point sur cette prise d'otage.


(CLAUDE SEMPERE / FRANCE 2)

11h36 :  Pour Laurent Joffrin "c'est normal d'accueillir" #CharlieHebdo "ce sont des amis"

11h35 :  Les rescapés de #CharlieHebdo viennent d'arriver à libé, pas un mot pour la nuée de journalistes français et internationaux

11h35 :  Selon une journaliste de libé drôle d'ambiance à l'intérieur "c'est bizarre de voir la meute de journalistes, ça fait froid dans le dos"