Des dessinateurs rendent hommage à leurs confrères morts dans l'attaque de "Charlie Hebdo"

"De tout cœur avec 'Charlie Hebdo'", écrit Plantu, caricaturiste du "Monde". Comme lui, plusieurs dessinateurs ont sorti leurs crayons pour faire part de leur émotion après l'attaque du magazine satirique.

La une du dernier numéro de \"Charlie Hebdo\", publié avant l\'attaque du journal, le 7 janvier 2015.
La une du dernier numéro de "Charlie Hebdo", publié avant l'attaque du journal, le 7 janvier 2015. (BERTRAND GUAY / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont pris leurs crayons pour crier leur tristesse. Plusieurs dessinateurs de presse rendent hommage, lundi 7 janvier, à Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, leurs confrères morts, avec huit autres personnes, dans l'attaque du magazine satirique Charlie Hebdo.

> Suivez la situation en direct

"De tout cœur avec Charlie Hebdo", écrit Plantu, caricaturiste du Monde, dans un dessin publié sur son compte Twitter. "Comment ne pas dessiner aujourd'hui ? s'interroge Martin Vidberg, blogueur pour le journal. Aujourd'hui, je dessine pour Charlie Hebdo."

 

 

"Pourquoi ?"

Le dessinateur Jean Jullien reprend à son compte le message relayé par les internautes, "Je suis Charlie", accompagné d'un croquis sur lequel un crayon fait face à une kalachnikov. Son confrère Na! a choisi de représenter un crayon, un stylo et une gomme noyés dans une mare de sang, accompagnés d'un message, signe de son incompréhension. "Pourquoi ?" s'interroge simplement le dessinateur.

 

 

 

"Liberté d'expression !"

Le sang se retrouve également dans le dessin de l'illustrateur Ygreck. Sur son croquis, un exemplaire de Charlie Hebdo est représenté dans une flaque rouge, criblé de balles. Avec, en une, ce mot d'ordre : "Liberté d'expression !"