116 actes antimusulmans enregistrés depuis les attentats, deux fois plus qu'en janvier 2014

L'Observatoire national contre l'islamophobie a fait ce décompte à partir des plaintes recensées par le ministère de l'Intérieur.

La mosquée d'Aix-les-Bains (Savoie) incendiée le 8 janvier 2015, au lendemain de l'attentat qui a visé la rédaction de "Charlie Hebdo".
La mosquée d'Aix-les-Bains (Savoie) incendiée le 8 janvier 2015, au lendemain de l'attentat qui a visé la rédaction de "Charlie Hebdo". ( MAXPPP)

Mis à jour le , publié le

Cent seize actes antimusulmans ont été recensés en France depuis les attentats terroristes perpétrés du 7 au 9 janvier, a annoncé l'Observatoire national contre l'islamophobie, lundi 19 janvier. Ce chiffre a plus que doublé par rapport à celui du mois de janvier 2014, selon cette instance membre du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Ce décompte, communiqué sur la base des plaintes recensées par le ministère de l'Intérieur, se ventile en 28 actions contre des lieux de culte et 88 menaces. Le 12 janvier, plus d'une cinquantaine d'actes antimusulmans avaient déjà été dénombrés en France, avait indiqué le CFCM. Mais ce décompte ne concernait pas Paris et sa petite couronne.

Parmi ces actes, on a relevé des croix gammées, des tags nazis et cette inscription FN en lettres rouges inscrits sur la maison de prière musulmane de la commune de Bitche, en Moselle.